Les modalités de l'introduction en Bourse de CFAO par PPR

Annoncée le 7 octobre dernier par le groupe de luxe, l'introduction est confirmée ce mardi avec tous ses détails. D'après CFAO, l'entrée en Bourse se fera à un prix compris entre 24,80 et 29 euros. Une opération qui la valorise à plus de 1 milliard d'euros.
(Crédits : © 2009 Thomson Reuters)

CFAO, leader de la distribution automobile et pharmaceutique en Afrique et dans les départements et territoires d'Outre-mer français, lève le voile ce mardi sur son introduction en Bourse. La filiale de PPR, groupe français de luxe, annonce que son entrée sur Euronext Paris se fera à un prix compris entre 24,80 et 29,00 euros par action et lui permettra de lever jusqu'à 899 millions sur la base du haut de cette fourchette de prix. CFAO, le pôle le plus rentable des activités de distribution du groupe de luxe, est valorisé entre 1,5 et 1,78 milliard d'euros sur la base de quelque 61,5 millions d'actions.

L'opération comprendra une offre au public en France réalisée sous la forme d'une offre à prix ouvert, principalement destinée aux personnes physiques, ainsi qu'un placement global principalement destiné aux investisseurs institutionnels et comportant un placement en France et un placement privé international dans certains pays, dont les Etats-Unis.

L'offre porte sur 31 millions d'actions existantes cédées par la société Discodis, détenue à 100% par PPR, soit environ 50,39% du capital et des droits de vote de CFAO.

Discodis a consenti aux intermédiaires financiers une option de surallocation portant sur un maximum de 15% de la taille de l'offre, soit un nombre maximum de 4.65 millions d'actions.

L'offre débutera ce 17 novembre et devrait être clôturée le 1er décembre. Le prix devrait être fixé le 2 décembre et les transactions sur le marché Euronext Paris (compartiment A) devrait débuter le 3 décembre.

Visibilité

CFAO précise dans un communiqué que cette opération doit lui permettre de "conforter sa stratégie de développement" et de "renforcer sa visibilité auprès de ses clients et de lui donner accès à de nouveaux moyens de financement".

PPR, propriétaire de Gucci, Yves Saint-Laurent, ou encore Puma ou la Fnac, souhaite, par cette opération, se recentrer sur le luxe et l'équipement de la personne.

CFAO vise pour l'exercice 2009 un chiffre d'affaires supérieur à 2,5 milliards d'euros et un résultat opérationnel courant avant redevance PPR compris entre 210 et 220 millions d'euros. Le groupe maintient ses objectifs de croissance annuelle de l'ordre de 10% en moyenne entre 2009 et 2012-2013 avec un rebond anticipé dès 2010.

Il souhaite également améliorer son taux de rentabilité opérationnelle courante dès 2010 et retrouver à moyen terme un taux de rentabilité opérationnelle courante dans le haut de la fourchette (comprise entre 8,2% et 9,8%) observée depuis plus de 10 ans.

(retrouvez le communiqué de PPR).

 

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.