Reckitt Benckiser : hausse des profits au deuxième trimestre

 |   |  226  mots
(Crédits : © 2010 Thomson Reuters)
Le groupe britannique de produits de grande consommation Reckitt Benckiser qui possède notamment les marques d'hygiène et de propreté Airwick, Calgon et St Marc, a publié un résultat net en hausse de 23% au titre du deuxième trimestre, supérieur aux attentes.

Le groupe britannique de produits ménagers, d'hygiène et de santé Reckitt Benckiser (marques Calgon, Harpic, Airwick, Nurofen...) affiche un bénéfice net de 380 millions de livres (455 millions d'euros) au deuxième trimestre, en hausse de 23%. Les analystes tablaient sur 363,4 millions. Reckitt avait dit anticiper 365 millions.

Le dividende semestriel est proposé en hausse de 16% à 50 pence.

Le groupe précise que sa performance est soutenue par la forte croissance sur les marchés en développement et le succès de nouveaux produits.

Pour l'exercice, Reckitt table toujours sur un chiffre d'affaires en hausse de 5% et un profit d'exploitation en augmentation de 10% à données comparables, c'est-à-dire à taux de change constants et sans tenir compte de sa filiale Reckitt Benckiser Pharmaceuticals.

Le principal médicament de cette filiale est le Suboxone, un traitement contre l'addiction à l'héroïne, qui a perdu sa licence exclusive en octobre dernier. Reckitt avait indiqué à l'époque que le profit réalisé par ce produit aux Etats-Unis pourrait reculer de 80% avec le lancement de concurrents génériques.

Enfin, le groupe britannique qui a annoncé la semaine dernière son intention de racheter pour 2,54 milliards de livres son compatriote SSL, a précisé que si son offre amicale sur le fabricant des sandales Scholl et des préservatifs Durex, réussissait, il pensait pouvoir conclure l'affaire au quatrième trimestre.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :