Reckitt Benckiser s'offre Durex et Scholl pour 3 milliards d'euros

 |   |  200  mots
(Crédits : © 2010 Thomson Reuters)
Le groupe britannique de produits ménagers et d'hygiène Reckitt Benckiser (Calgon, Harpic, Airwick, Nurofen) a fait une offre amicale sur son compatriote SSL International, maison-mère de Durex et de Scholl, pour 2,5 milliards de livres (2,97 milliards d'euros).

Le fabricant britannique de produits d'entretien, cosmétiques et médicaments Reckitt Benckiser (Calgon, Harpic, Airwick, Nurofen) a annoncé ce mercredi le rachat de SSL International, le fabricant de préservatifs Durex et des sandales Scholl, pour 2,5 milliards de livres (2,97 milliards d'euros).

L'entreprise, qui produit notamment les anti-douleurs Nurofen et Streps, ainsi que le traitement du rhume Lemsip, prévoit de lancer une OPA (offre publique d'acquisition amicale). Il a précisé que les actionnaires de SSL recevront 1.171 pence par action en numéraire, ce qui représente une prime de 33% par rapport au cours de clôture de mardi.

Avec cette opération, Reckitt veut renforcer sa présence sur le segment de la santé grand public, le moteur de la croissance du groupe au cours des dernières années.

L'opération augmentera "le chiffre d'affaires net de division santé et soins de Reckitt Benckiser de plus de 36% à environ 2,8 milliards de livres, soit un tiers de chiffre d'affaires total du groupe", a  déclaré Bart Becht, le directeur général de Reckitt.

Le groupe a précisé viser des synergies de coûts de l'ordre de 100 millions de livres de la nouvelle entité d'ici la fin de 2012.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :