Dépôt de bilan pour Vogica

En réorganisant sa production, le français Vogica spécialisé dans les cuisines et salles de bains sur mesure a accéléré sa chute. La société a déposé le bilan et demande à être placée en redressement judiciaire. Plus de 700 salariés sont menacés.

2 mn

"4 questions, 4 réponses pour bien comprendre la situation de Vogica"... Voici ce que l'on peut lire depuis samedi sur le site Internet de l'enseigne française spécialisée depuis 1976 dans les cuisines et salles de bains et employant 713 salariés. Des explications nécessaires après le dépôt de bilan de la société VGCD (marque Vogica) annoncé le même jour.

En difficulté financière chronique, Vogica paie notamment cher la réorganisation de sa production intervenue l'année dernière. Jusque-là, le groupe vosgien était organisé autour de Manuest, une usine chargée de la fabrication des cuisines et salle de bains puis de Vogica, chargée de les commercialiser.

Devant les difficultés de sa filiale de production et après un plan social, la direction de VGCD a décidé d'externaliser la fabrication à la société vosgienne Nevelt, laissant à Manuest la fabrication de cuisines en kit pour les enseignes Castorama et Brico Dépôt. Mais ce sous-traitant "s'est avéré incapable d'absorber les volumes de Vogica", a expliqué au Figaro William Ego, le président du directoire du groupe vosgien. "Des retards se sont accumulés, qu'il n'a jamais rattrapés, ne livrant jamais la bonne qualité ou la bonne quantité". A cause de pièces manquantes, les installations ont parfois été réalisées en deux, trois, voire quatre fois, multipliant d'autant les coûts logistiques.

Conséquence: le chiffre d'affaires a chuté de 33% à 71 millions d'euros pour une perte nette de 1,4 million d'euros.

"Une période dite d?observation (quelques semaines) devrait donc être ouverte, expliqe Vogica. Pendant ce laps de temps, un administrateur judiciaire va, aux cotés du management de l?entreprise, rechercher toutes les solutions possibles pour assurer la pérennité de l?entreprise exploitée par la société VGCD". Une cession n'est pas exclue et deux noms circulent déjà dont celui d'un autre cuisiniste.

En attendant, le groupe s'engage à livrer les cuisines et salles de bains, ou à compléter les cuisines et salles de bain avec les éléments disponibles sur les plates-formes. "La mise en redressement judicaire va nous permettre, avec le concours de l?Administrateur judiciaire, d?envisager avec nos fournisseurs, les modalités d?une reprise normale de fonctionnement : production, transport, pose,?" lit-on sur le site.  "Pour les acomptes, tous les efforts seront donc faits en conséquence pour livrer dans les meilleurs délais les clients qui peuvent l?être. Concernant les remboursements, le point sera discuté directement avec l?Administrateur", est-il précisé.

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 11
à écrit le 03/02/2013 à 17:06
Signaler
Après plus de deux ans de liquidiation, avez vous eu des nouvelles de vos remboursements? Car nous n'en n'a vons eu aucune, personne ne nous jamais répondu!!! comment avez vous fait? merci

à écrit le 03/02/2013 à 17:06
Signaler
Après plus de deux ans de liquidiation, avez vous eu des nouvelles de vos remboursements? Car nous n'en n'a vons eu aucune, personne ne nous jamais répondu!!! comment avez vous fait? merci

à écrit le 24/01/2011 à 13:13
Signaler
Bonjour Je reside dans la somme ,pres du magasin vogica de longeau , une vente aux enchere devait avoir lieux il y a peu de temp et ma copine qui a laisser un accompte pour sa cuisine et qui comme bcp d'entre vous voudrez recuperer son argent c' est ...

le 17/02/2011 à 15:16
Signaler
Bonjour, cuisine commandée le 30 juillet et aujourd'hui le liquidateur m'a retourné ma lettre de demande d'infos en apposant juste son cachet dessus qui précise " certifie l'irrecouvrabilité de la créance " !! Hors de question de m'asseoir sur 4700 e...

le 21/03/2011 à 14:58
Signaler
Etant comme vous victime d'une commande de salle de bain de chez Vogica, j'aimera faire parti de votre association "les sinistré de VOGICA", car le dernier courrier que j'ai reçu de leur part est mail daté du 01/10/10, faisant suite à divers lettres ...

à écrit le 19/01/2011 à 16:46
Signaler
Nous avions commandé une cuisine équipée chez vogica le 09/10/2010. Malgré les dires du site Vogica comme quoi les chèques d'accompte émis après le redressement judiciaire (27/09/2010) ne seraient pas encaissés, nous avons été débité de 4500 euros le...

le 15/02/2011 à 12:53
Signaler
bjr, J'ai lu attentivement votre commentaire je suis une victime de Vogica avec un accompte de 2500 euros qui a été débité de mon compte le 02/12/10. Comment votre banque a pu vous rembourser puisque votre accompte a été aussi débité ? Pouvez-vous m...

à écrit le 22/12/2010 à 17:56
Signaler
comment avons nous pue etre si bien escroquer par la societe VOGICA qui savait pertinament que tous les clients nous y compris serait les dindons de la farce tous simplement parce qu ils prenaient des commandes volontairement tous en sachant que nou...

à écrit le 16/12/2010 à 10:44
Signaler
je dirait simplement que je suis partant pour essayer de redresser la société vogica, je suis un simple citoyen modeste, j'ai déjà établit un plan pour redresser la société. En autre un exemple: mètre des managers au lieu des directeurs qui coûte ...

à écrit le 10/12/2010 à 10:28
Signaler
j'ai commandé à la mi octobre le restant de ma cuisine chez vogica hénin beaumont en versant un acompte de 1000 euros. ils m'ont indiqué que le chèque serait prélevé lorsque les meubles sortiraient de l'usine. ma banque m'a appelé me disant que le ch...

le 06/07/2011 à 14:25
Signaler
Bonjour, moi aussi j'ai été arnaquè par Vogica henin. Saviez vous que le nouveau magasin qui remplace Vogica "Cushing design" et bien c le même personnel que Vogica avec le même directeur. Ils nous contacter pour nous demander où en ete notre projet...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.