Croissance vertigineuse d'Hermès : en cinq ans, les ventes ont bondi de 97,7% !

 |   |  438  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
En 2012, le sellier a enregistré un chiffre d'affaires 3,48 milliards d'euros, en hausse de 22,6% par rapport à l'année précédente. Les ventes ont doublé depuis 2008, date à laquelle le chiffre d'affaires s'élevait à 1,76 milliards.

Jusqu'où ira l'insolente croissance d'Hermès ? La maison du Faubourg Saint-Honoré, qui fabrique les célèbres carrés de soie et ses sacs Kelly et Birkin enchaîne depuis plusieurs années les records de ventes avec des croissances vertigineuses. En 2012, le groupe a enregistré un chiffre d'affaires 3,48 milliards d'euros, en hausse de 22,6% par rapport à l'année précédente. Une performance supérieure aux attentes des analystes qui tablaient sur 3,42 milliards d'euros. La marge opérationnelle du sellier qui sera dévoilée le 21 mars à l'occasion de la publication des résultats financiers, va elle aussi atteindre un nouveau sommet, au-delà du record de 31,2% établi en 2011.

La marge 2012 sera également record
« En raison de l'excellent quatrième trimestre réalisé, la marge opérationnelle devrait être légèrement supérieure au plus haut niveau historique atteint en 2011 », a prévenu mardi Hermès.
Depuis 2008 le chiffre d'affaires a doublé. Il s'élevait en effet à 1,76 milliard d'euros il y a cinq ans. La crise depuis cinq ans, Hermès ne l'a jamais connue.

L'Asie tire les ventes
Le groupe profite notamment de la croissance en Asie qui constitue la plus grosse partie de son chiffre d'affaires. En 2012, les ventes en Asie ont progressé de 28,6% -et même de 36,2% hors Japon-, l'appétit des Chinois n'ayant visiblement pas faibli. En Amérique, où le réseau a été étendu, les ventes ont également bondi de 22,5%.
L'Europe n'est pas en reste malgré la crise. En partie drainées par les flux de touristes étrangers, les ventes ont aussi connu une forte progression, de 15,4%, "à laquelle ont contribué la quasi-totalité des pays". Le chiffre d'affaires a notamment augmenté de 12,2% en France.

La maroquinerie génère la moitié des ventes

Toutes les divisions ont connu des progressions très fortes. La maroquinerie, qui génère près de la moitié des ventes et qui a profité de deux nouveaux ateliers en France, a progressé de 18,4%; les vêtements et accessoires, deuxième plus grosse division, de 29,5%; la soie et les textiles, aidée par de nouveaux formats et de nouvelles matières et couleurs, de 22,4%; la bijouterie et les arts de vivre de 52,1%; les parfums de 15,5%; l'horlogerie de 24,5% et les arts de la table de 18,9%.

La direction est optimiste pour 2013

L'évolution des parités monétaires a eu impact positif de 178 millions d'euros sur l'exercice, souligne Hermès. Le groupe va verser un acompte sur dividende de 1,50 euro par action (paiement au 1er mars). Au titre de 2011, les actionnaires avaient perçu 2 euros par action et un dividende exceptionnel de 5 euros.
Pour 2013, le groupe s'est déclaré optimiste.

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 12/02/2013 à 19:41 :
La misère, c'est pas pour tout le monde...
a écrit le 12/02/2013 à 17:19 :
Que les ouvriers chinois et d'ailleurs mangent des brioches!
Réponse de le 17/02/2013 à 1:01 :
sachez que la production est entierement situe en France....... Pas d'ouvrier chinois donc.
a écrit le 12/02/2013 à 14:50 :
Beau résultat. Pour que mon attirance envers la marque soit totale, il faudrait que je sois immédiatement jugé" bankable" par les vendeurs en boutique. Ce qui est rarement le cas quand vous devez lutter contre des touristes chinois. Dommage. Moi aussi je veux être "dorloté" en point de vente ! J'ai (encore) quelques euros, je vous jure !
a écrit le 12/02/2013 à 14:42 :
Oh! Une industrie va bien : celle du luxe. On n'en parle pas ainsi bien entendu, classe et distinction oblige, mais il s'agit quand même d'industrie. Les emplois avec.
a écrit le 12/02/2013 à 14:12 :
la revanche du gout tout simplement?les gens en ont assez du bas de gamme asiatique,ils préfèrent attendre ,mettre un peu plus et s'offrir de la qualité made in france
a écrit le 12/02/2013 à 13:59 :
Je crois qu'il n'y a rien à rajouter. Continuez comme ça!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :