"Indigné", Danone exige des excuses du ministre russe de l'agriculture

 |   |  375  mots
Danone rappelle qu'il produits des produits laitiers à travers 20 usines en Russie.
Danone rappelle qu'il produits des produits laitiers à travers 20 usines en Russie. (Crédits : reuters.com)
Nikolai Fedorov a accusé le géant des produits laitiers frais de tromper le consommateur avec des produits de mauvaises qualités. Danone s'est dit "offensé" et "indigné" par cette déclaration qualifiée de "calomnie".

Le géant de l'agroalimentaire Danone a réagi avec vigueur à des propos jugés "calamiteux" du ministre russe de l'Agriculture qui lui a reproché de dénaturer ses produits avec des ingrédients bon marché, le groupe français lui demandant de se rétracter.

Dans un communiqué, Danone a répondu au ministre russe, Nikolai Fedorov, qui s'en est pris à la qualité des produits laitiers fabriqués par des "multinationales", faisant référence aux géants Danone et à Wimm-Bill Dann, contrôlé par PepsiCo.

"Nous, Danone Russie et l'ensemble du personnel, sommes profondément offensés par cette déclaration. Nous ne sommes pas seulement indignés par de tels propos de la part d'un officiel, mais les voyons comme une calomnie portant atteinte à notre réputation tant en Russie que dans tout le monde", a déclaré Danone, un investisseur de poids en Russie, dans un communiqué publié tard samedi soir sur son site internet russe.

De l'huile de palme dans le lait

Vendredi, le ministre russe de l'Agriculture avait déclaré que les grands producteurs internationaux "achètent du lait bon marché, ajoutent de l'huile de palme et le transforment en +produits laitiers", nous trompant tous".

"Il ne reste que 10 à 20% de lait dans ces produits laitiers, le reste c'est de l'huile végétale", a assuré M. Fedorov lors de la visite d'une laiterie dans la ville de Omsk (Sibérie), selon l'agence Interfax.

Il a aussi demandé aux gouverneurs régionaux de garder un oeil sur les activités des grands fabricants de produits laitiers et de "ne pas les laisser +écrémer+ la matière première bon marché produite par nos pauvres paysans".

Calomnie?

Rappelant qu'il verse "des milliards de roubles de taxes au budget de la fédération de la Russie", le groupe Danone a demandé "une rétractation publique de ces fausses informations qui (le) calomnient".

Danone a rappelé produire en Russie depuis plus de 20 ans et disposer de 20 usines qui font travailler plus de 12.000 salariés.

La Russie a imposé un embargo sur l'importation de la plupart des produits occidentaux, incluant les produits laitiers, en réponse aux sanctions que les Occidentaux lui ont imposé à cause de son attitude dans la crise ukrainienne.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 01/12/2014 à 21:59 :
Bonsoir à tous. Merci de faire un article sur les marins du Mistral qui devront passer le nouvel an en France, avec de la part de nombreux Français dont je puis relayer le réseau sur Facebook, qui souhaitent accueillir ceux qui ne voudrons pas rester seuls à Saint Nazaire pour passer les fêtes de fin d'année.
Réponse de le 02/12/2014 à 5:57 :
Dites leur bien que c'est la faute de Poutine qui ne cesse d'envahir ses voisins.
Réponse de le 02/12/2014 à 11:39 :
Pour écrire ça je me dit que ça vous ferait pas de mal de vous faire envahir !!
Réponse de le 03/12/2014 à 2:10 :
on y est dans la guerre mondiale; la russie n'est pas une partie de plaisir, on verra si les usa et la france peuvent l'attaquer de front comme l'irak ou la libye ou le niger etc.
a écrit le 01/12/2014 à 17:51 :
J'ai un peu la rage car j'avais parié que cette marque était en difficulté il y a deux ans, on l'a redressée, et du jour au lendemain on se la fait piquer en Russie. Mais il y a de mieux, vous savez, selon le MFA russe le «point de non-retour» dans ses relations avec l'OTAN n'est pas ENCORE atteint….. ehehe
a écrit le 01/12/2014 à 14:44 :
Un titre racoleur comme bien d'autres proposé par la propagande atlantiste. Figurez-vous si une société française comme Danone peut-elle exiger des excuses d'un ministre russe !! ne nous prenez pas pour des valises, Messieurs. Bien au contraire, Danone qu'elle fasse gaffe ou la Russie va fermer toutes ses boîtes en territoire russe ; et alors là ce sera la grande dèche pour la marque française.

Autrement, je tiens ici un autre message au peuple russe:

Chers Amis Russes, au nom de mes compatriotes, plus particulièrement des parisiens, je tiens à remercier la Fédération de Russie pour le don du sapin de No l, érigé devant Notre Dame de Paris. Je souhaite que ce noble geste augure de plus de fraternité entre nos deux pays, en espérant que la grisaille actuelle s'estompe...
Réponse de le 01/12/2014 à 21:41 :
Une réalité inquiétante. Pour construire une mosquée, une synagogue ou une aberration quelconque baptisée d'art moderne, on trouve vite d'argent en France. Pour un sapin de Noël pour l'église Notre Dame de Paris il faut demander à la ville de Moscou ! cherchez l'erreur.
Réponse de le 02/12/2014 à 6:00 :
Vu l'état de l'économie russe, s'ils viraient Danone ce serait des milliers d'emplois directs et indirects russes de perdus.
a écrit le 01/12/2014 à 12:20 :
Nécessaire de demander l'avis à ces citoyens. Que préfèrent-ils des yaourts russes ou occidentaux?
Etonnant aussi que ne soit pas visé le groupe Nestlé?
Et fait non,, normal, la Suisse protège les oligarques russes et est la plaque (financière) tournante de l'énergie.
Réponse de le 01/12/2014 à 14:09 :
@@ministre russe: sachant que ces produits sont fabriqués en Russie avec du lait russe pusiique l'importation est interdite, crois-tu que ces produits sont occidentaux ? Et si demain on appelait ces produits Korovka au lieu de Danone, il y aurait une différence de goût ? Conclusion: penses-tu que ton commentaire est inteligent :-)
Réponse de le 01/12/2014 à 15:09 :
D'après vous, pourquoi les russes achètent plus cher des yaourts étrangers? Danone, n°1 mondial c'est un savoir faire, made in France, peu importe d'où vient le lait.
Réponse de le 01/12/2014 à 15:23 :
Peu importe lait russe ou pas, le circuit de transformation n'a pas été changé en quelques mois. Oui différence de gout, tout est dans la transformation
Réponse de le 01/12/2014 à 15:50 :
@@Patrickb: on achète toujours plus cher les produits importés, ne serait-ce que pour amortir les frais de transport. On trouve des produits locaux tout aussi bons que les importés, y compris en Russie, mais on ne peut arrêter le snobisme :-)
Réponse de le 01/12/2014 à 15:59 :
En Grèce je n'achète que du yaourt grec, c'est vraiment délicieux. Différent du yaourt Danone mais autant délicieux et crémeux. Pourquoi le savoir-faire du yaourt (une invention venue du Proche-Orient et des Balkans) ne devrait qu'être français et plus encore, de chez Danone ? il n'y a pas de logique votre raisonnement.
Réponse de le 01/12/2014 à 16:49 :
@@@Patrick
Quand tu ne veut plus de ton chien ,tu dit qu'il a la rage .....la raison est très certainement politique .A moins que le service qualité est oublié la vodka dans les yaourts....vu la lattitude .
Réponse de le 01/12/2014 à 17:41 :
Un scandale il y a une dizaine d'annés aux Etats-Unis parce qu'il y avait des insectes dans un lot de boites de yaourt Danone. Et puis vous parlez du vodka sans en avoir la moindre preuve. roro= pas sérieux. du tout. :-(

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :