AB InBev (Leffe, Stella, Hoegaarden) lance des "bière bonds" pour aider les bars

 |   |  580  mots
Une plateforme, www.barsolidaire.fr, a été lancée en France au début du mois d'avril afin de rendre possible ce geste de solidarité.
Une plateforme, www.barsolidaire.fr, a été lancée en France au début du mois d'avril afin de rendre possible ce geste de solidarité. (Crédits : David W Cerny)
"Paye aujourd'hui, consomme demain": ainsi se résume l'initiative lancée par le groupe brassicole afin d'alléger les difficultés de trésorerie des établissements fermés pendant le confinement.

Fermés depuis le 15 mars à minuit, les cafés, bars et restaurants sont parmi les activités économiques les plus pénalisées par l'épidémie de coronavirus. Et ils doivent faire face à un avenir particulièrement incertain, puisqu'ils ne pourront pas rouvrir pour un temps indéfini après le 11 mai, lorsque d'autres secteurs reprendront progressivement, a expliqué le président de la République lors de sa dernière allocution.

Le principal groupe brassicole du monde, AB InBev, détenteur de quelque 500 marques dont Beck's, Budweiser, Corona, ou encore Hoegaarden, Leffe, Stella Artois, tente alors de venir à leur secours, en misant sur la solidarité et la fidélité des consommateurs. Il invite les Français.e.s à acheter, malgré le confinement, entre 5 à 100 euros de bière dans leurs établissements préférés, pour la consommer dès leur réouverture. L'objectif de cette espèce de "bière bonds" est de permettre à ces cafés, bars et restaurants d'alléger leurs difficultés de trésorerie, tout en continuant ainsi de nourrir le lien avec leurs clients pendant leur fermeture.

Lire aussi: Les "courses suspendues", la nouvelle initiative solidaire d'une Italie confinée

11.000 euros en une semaine

Une plateforme, www.barsolidaire.fr, a été lancée en France au début du mois d'avril afin de rendre possible ce geste de solidarité. Tout établissement est invité à s'y inscrire gratuitement. AB InBev - qui permet également à la majorité de ses clients de repousser de 30 jours leurs délais de paiement - s'engage a reverser immédiatement aux bénéficiaires les montants achetés. La société belgo-brésilienne promet même de les doubler par un don en équivalent bière aux établissements, et s'engage à leur offrir jusqu'à 3 millions d'euros de valeur marchande.

"Si le bar ne rouvre pas, il bénéficiera quand même de la somme versée", ajoute AB InBev.

En une semaine, en France, 200 établissement se sont inscrits sur la plateforme, et 330 consommateurs y ont versé 11.000 euros. L'initiative a été en parallèle lancée dans d'autres pays, notamment au Royaume-Uni, en Italie et en Belgique. La plateforme belge, la première à ouvrir il y a deux semaines, recense déjà 2.000 établissements partenaires, et a permis de récolter 150.000 euros, note le groupe.

Un marché en grande difficulté

Au-delà de la solidarité vis-à-vis des bars, pour AB InBev, il s'agit à l'évidence aussi de soutenir le marché de la bière, normalement particulièrement dynamique l'été, mais qui cette année souffrira aussi de l'annulation de nombreux festivals et fêtes locales. Certes, selon le cabinet Nielsen, dans la grande distribution, les ventes de bière ont crû de 7% pendant les trois premières semaines de confinement par rapport à la même période de 2019, "soit une croissance deux fois plus rapide que celle des douze derniers mois".

Mais la fermeture des "hors domicile", "plus l'annulation de tous les événements rassemblant plus de 100 personnes", "fait disparaître mathématiquement 35% des volumes de ventes" de bières, a expliqué à l'AFP Maxime Costilhes, délégué général de Brasseurs de France. Le report de la consommation n'a donc pas permis de compenser la fermeture de débouchés. Le 14 avril, AB InBev a d'ailleurs annoncé abaisser sa proposition de versement de dividende annuel d'un euro par action à 0,50 euro par action, "compte tenu de l'incertitude, de la volatilité et de l'impact continu de la pandémie de Covid-19".

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :