Michelin entame une restructuration en Italie

 |  | 253 mots
Lecture 1 min.
Le groupe français choisit l'usine de Cuneo pour en faire l'unité de production la plus importante pour les pneus de tourisme haut de gamme en Europe. Sept cents personnes seraient concernées par la restructuration.

Le groupe Michelin annonce ce mardi un plan de restructuration et de modernisation de ses activités en Italie dont le coût et l'impact sur les comptes 2008 du fabricant de pneumatiques n'a pas été communiqué pour le moment. 


"Ce plan de modernisation et réorganisation se traduira par un coût non récurrent dont l'impact sur les comptes 2008 du groupe sera communiqué ultérieurement", indique le fabricant de pneumatiques dans un communiqué, ajoutant que plus de 200 millions d'euros seraient investis d'ici 2013 en Italie.
Le groupe pourrait en dire plus sur le sujet lors de la présentation du chiffre d'affaires pour le troisième trimestre demain mercredi après la fermeture de la Bourse. Le co-gérant de Michelin Michel Rollier avait déclaré le 17 octobre que s'il était trop tôt pour faire des prévisions pour 2009.
 

Michelin indique vouloir faire de son usine de Cuneo l'unité de production la plus importante pour les pneus de tourisme haut de gamme en Europe mais que l'atelier de Stura à Turin arrêtera ses activités dans ce domaine à la fin 2009.  "Le groupe Michelin s'engage, d'une part, à proposer un poste à chaque salarié concerné et d'autre part, à recréer sur le territoire le même nombre d'emplois que ceux qui seront supprimés", affirme encore le groupe.  Sept cents personnes seront concernées, selon une porte-parole du fabricant de pneumatiques.


Michelin est présent en Italie depuis 1907 et dit compter aujourd'hui plus de 5.000 personnes dans ses quatre sites industriels d'Alessandria, Cuneo, Fossano et Turin. 


 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :