Magna ne devrait pas reprendre Opel à la date prévue

 |   |  148  mots
(Crédits : © 2009 Thomson Reuters)
Le rachat de la marque allemande par l'équipementier canadien ne devrait pas intervenir le 15 juillet, comme le souhaitait Magna. Selon la presse allemande qui cite le gouvernement "trop de points sont encore en suspens".

Contrairement à ce que souhaitait Magna, la reprise d'Opel ne devrait pas pouvoir se faire le 15 juillet prochain, comme il le souhaitait. Trop de points concernant le rachat seraient encore en suspens, selon le ministère allemand de l'économie cité par le Bild.

Fin mai, Magna et Opel, alors propriété de General Motors (GM) avaient signé une lettre d'intention. Le gouvernement allemand faisait partie intégrante de cette opération de rachat, puisqu'il va apporter une considérable aide financière au constructeur en difficulté.

GM se trouvait alors en très grande difficulté financière et devait se séparer de ses actifs le plus vite possible. Mais ces dernières semaines, le constructeur américain sauvé par Washington a tout fait pour améliorer le rapport de force en sa faveur. Et le résultat se traduit par un retard sur le programme de rachat.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :