L'Europe a pesé sur les résultats de MAN au premier trimestre

 |   |  285  mots
(Crédits : © 2010 Thomson Reuters)
Le bénéfice d'exploitation de MAN, un des premiers fabricants mondiaux de poids lourds, a augmenté de 28% au premier trimestre à 128 millions d'euros. Le groupe a par ailleurs fait savoir qu'il comptait renforcer sa coopération avec Scania et Volkswagen pour la construction de camions, afin d'être plus compétitif.

 L'allemand MAN fait état d'un résultat opérationnel du premier trimestre 2010 légèrement en deçà des attentes, les bonnes performances au Brésil ne parvenant pas à compenser totalement de lourdes pertes en Europe.

Le bénéfice d'exploitation de MAN, l'un des premiers fabricants mondiaux de poids lourds, a augmenté de 28% sur la période à 128 millions d'euros, là où 18 analystes interrogés par Reuters avaient anticipé 138 millions.

"Les premiers signes d'une reprise du marché des véhicules commerciaux en Europe devraient rester très modestes en 2010", souligne MAN dans un communiqué.

MAN, dont Volkswagen détient près de 30% des droits de vote, a précisé que ses perspectives en Amérique latine restaient positives cette année.

MAN a par ailleurs fait savoir jeudi qu'il comptait renforcer sa coopération avec Scania et Volkswagen pour la construction de camions afin d'être plus compétitif face aux leaders du secteur Daimler et Volvo. Le président du directoire du groupe industriel allemand Georg Pachta-Reyhofen a amorcé un changement de stratégie sur la question des alliances, cédant apparemment à la volonté du président du conseil de surveillance de MAN et de Volkswagen, Ferdinand Piech.

"A l'assemblée générale annuelle, j'ai déclaré qu'il n'y avait pas de projets concrets en préparation. Aujourd'hui, je formulerai cela différemment", a-t-il dit aux journalistes lors de la présentation des résultats trimestriels du groupe. Il a précisé que MAN menait des discussions intensives avec les deux autres entreprises afin d'identifier des économies potentielles produit par produit, ajoutant espérer que ces négociations pourraient permettre de déboucher sur une coopération concrète entre les trois entités.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :