Renault dans le vert au plus tard en 2011, selon Carlos Ghosn

Le constructeur automobile français devrait repasser dans le vert "au plus tard en 2011", a promis Carlos Ghosn, dont le mandat a été renouvelé et qui a précisé que le groupe rembourserait les aides de l'Etat "bien avant l'échéance".
(Crédits : © 2009 Thomson Reuters)

Le constructeur automobile français Renault, qui a subi l'an dernier une lourde perte, devrait repasser dans le vert "au plus tard en 2011", a promis ce vendredi son patron Carlos Ghosn lors de l'assemblée générale des actionnaires, en réponse à une question écrite d'un actionnaire.

Renault fait partie des groupes automobiles les plus durement touchés par la crise, avec une perte nette de 3,1 milliards d'euros en 2009, due cependant pour moitié à ses participations dans les entreprises associées comme le japonais Nissan ou le constructeur suédois de poids lourds Volvo.

Carlos Goshn s'est également engagé à ce que son groupe rembourse, plus vite que prévu, les aides d'Etat dont il a bénéficié pour faire face à la crise. "Nous rembourserons bien avant l'échéance et nous rembourserons si possible de manière concertée avec nos amis de PSA", l'autre constructeur automobile ayant aussi bénéficié d'aides de la part du gouvernement pour faire face à la crise. "Nous n'attendrons pas l'année 2014 pour le rembourser", a-t-il précisé.

Les actionnaires ont approuvé le renouvellement pour quatre ans du mandat de Carlos Ghosn à la tête du constructeur. Le renouvellement de son mandat a été approuvé à 83,87%.

Carlos Ghosn a défendu devant les actionnaires l'alliance entre Renault et Nissan avec l'allemand Daimler, qui vient d'être conclue et qui a été accueillie avec scepticisme par des actionnaires du fabricant allemand de voitures haut de gamme. "Avec Daimler, nous rentrons dans le club restreint de groupes produisant plus de 7 millions de voitures par an", a fait valoir le patron du groupe.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 2
à écrit le 26/05/2010 à 8:02
Signaler
Tout a fait d'accord avec ce qui est dit dans la réaction précedente. Le client européen est négligé par les constructeurs français, et c'est pourtant celui qui peut acheter de la valeur ajoutée. L'innovation va venir de l'Allemagne et c'est dommage...

à écrit le 30/04/2010 à 15:39
Signaler
Renault va perdre de l'argent durablement, c'est la conséquence d'un manadgement approximatif, brouillon, et d'un manque de vision long terme, auquel il conveint d'ajouter l'amateurisme industriel, une idée très vague de ce qu'est une automobile, une...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.