Renault-Nissan développe la voiture électrique en Turquie

 |   |  203  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2010. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Un troisième protocole d'accord a été signé par l'alliance en Turquie avec la municipalité de Gaziantep. Le premier a été signé avec Istanbul Enerji, filiale de la municipalité métropolitaine d'Istanbul, et le deuxième avec la municipalité métropolitaine d'Ankara.

En Turquie, Gaski Enerji, filiale de la municipalité métropolitaine de Gaziantep, et l'alliance Renault-Nissan annoncent ce lundi avoir signé un protocole d'accord pour préparer un partenariat zéro émission. Il a pour objectif d'aboutir à un partenariat pour la promotion et le déploiement du véhicule électrique à Gaziantep.

Ce programme de partenariat prévoit la mise en place sur le territoire de la préfecture de Gaziantep d'un réseau de points de recharge pour les véhicules électriques qui seront commercialisés dès 2011,  le déploiement des services et aménagements associés, la location de cinquante véhicules électriques pour les flottes de services de la municipalité métropolitaine de Gaziantep.

L'accord a été signé, le 12 mars, par Fahreddin Uslusoy, directeur général de Gaski, ?brahim Aybar, directeur général de Renault MAIS, et Tar?k Tunal?o?lu, directeur général d'Oyak Renault en présence d'As?m Güzelbey, maire de la métropole de Gaziantep.

Il s'agit du troisième protocole d'accord signé par l'Alliance en Turquie. Le premier a été signé avec Istanbul Enerji, filiale de la municipalité métropolitaine d'Istanbul, et le deuxième avec la municipalité métropolitaine d'Ankara.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :