PSA reste le premier déposant français de brevets

 |   |  274  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : © 2009 Thomson Reuters)
Le constructeur automobile a publié 1.152 brevets l'an dernier.

PSA Peugeot Citroën confirme pour la quatrième année consécutive sa place de premier déposant français de brevets. Selon le palmarès annoncé aujourd'hui par l'Institut national de la propriété industrielle (INPI), le groupe automobile a publié 1.152 brevets en 2010.

Les brevets couvrent notamment la technologie "Hill assist", c'est-à-dire - en français dans le texte - l' aide au démarrage en côte (pour ceux qui ne savent pas conduire!), ou le "Grip control", un antipatinage pour revêtement glissant (neige, boue). La "Vision tête haute" permet d'afficher des informations de conduite, comme la vitesse, sur le pare brise. Ce dispositif a été lancé sur les Peugeot 3008 et 5008, puis sur la 508.

En matière de sécurité, PSA s'enorgueillit de l'amélioration des dispositifs de protection des piétons, le renforcement de la tenue des carrosseries en choc (maintien des portes en choc latéral), des aides au conducteur pour prévenir les situations accidentelles comme l'aide au freinage d'urgence. En matière de réduction d'émissions de CO2, plus de soixante brevets ont été déposés sur le "Stop and start", système d'arrêt et redémarrage du moteur automatiquement au feu rouge.

Ceci dit, tous les constructeus travaillent sur les mêmes technologies. Les brevets spécifiques de PSA sur les équipements ne signifient pas que d'autres constructeurs n'offrent pas les mêmes prestations, comme le "Stop and start", inauguré en grande série par BMW et sa filiale Mini... PSA est même l'un des derniers à le commercialiser, après un premier essai infructueux sur une Citroën C2.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :