La production du suédois Saab toujours suspendue

 |   |  229  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : Saab)
Des fournisseurs refusent de livrer l'usine de Trollhättan. Des négociations ont lieu. L'homme d'affaires russe Vladimir Antonov pourrait entrer au capital.

Le constructeur automobile néerlandais Spyker a déclaré mardi que la production de sa filiale suédoise Saab resterait suspendue. Et ce, tant qu'il n'aurait pas trouvé les fonds nécessaires pour payer ses fournisseurs. Spyker avait  annoncé à la fin du mois de mars la suspension de la production de Saab dans l'usine de Trollhättan, en raison d'un désaccord financier avec les fournisseurs.

Spyker et Saab sont "actuellement en discussions pour mettre en place des financements à court et moyen terme supplémentaires pour Saab ", précise le néerlandais  dans un communiqué, qui affirme être confronté à une crise de trésorerie à court terme, et non pas à une faillite.

L'homme d'affaires russe Vladimir Antonov pourrait rentrer au capital du constructeur suédois sauvé début 2010, alors qu'il était mis en faillite par son actionnaire General Motors. A l'époque, le consortium américain avait écarté la présence de cet investisseur, sous prétexte d'une origine prétendument douteuse de ses fonds.

Dirigé aujourd'hui par le néerlandais Victor Muller, Saab prévoit a priori 80.000 ventes cette année, ce qui correspondrait à son  point mort. Il table sur 120.000 en 2013, retrouvant son record de 2007. De nouveaux modèles sont en préparation, notamment une  berline 9-3 (gamme moyenne supérieure) entièrement renouvelée, qui devrait être présentée au prochain salon de Paris, à la rentrée 2012.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :