PSA prépare sa voiture mondiale pour 2013

 |   |  380  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Sous des allures de compactes, les futurs modèles sont développés sur la base des petites plates-formes du groupe. Pour réaliser de fortes économies. Des berlines, breaks, versions "baroudeur" sont prévues. L'industrialisation aura lieu en Espagne, en Chine, en Amérique du sud, en Inde.

PSA n'y a jamais cru... jusqu'ici. Mais, aujourd'hui, le constructeur veut en faire son cheval de bataille intercontinental. "Ce sera notre première voiture mondiale", nous explique Guillaume Faury, patron de la recherche et du développement du groupe. Ce modèle spécifique sera à la fois produit en Espagne pour l'Europe du sud ou l'Afrique du nord, et en Chine, en Amérique du sud, en Inde. Son secret: une carrosserie classique, spacieuse  et flatteuse de berline compacte a quatre portes et coffre séparé... sur une plateforme de petite voiture ! Certes, les prestations ne seront pas celles d'une Citroën C4 ou d'une Peugeot 308. Loin de là. Mais, le coût, donc les prix, seront bien inférieurs. "Les réductions de coûts sont très considérables", assure Guillaume Faury.

Le premier véhicule, sous les marques Peugeot et Citroën, "sera produit à Vigo, en Espagne, à partir de mars-avril 2013". Cette voiture donnera d'ailleurs naissance... à "une famille de modèles". Il y aura "des versions cinq portes, breaks, surélevées...". PSA est enthousiaste. "C'est un projet structurant pour le groupe" qui devrait enfin permettre à la firme de disposer d'une voiture adaptée aux marchés émergents. Avec ces véhicules, PSA vise carrément les Toyota Etios ou Honda Civic "asiatiques", des modèles aux lignes flatteuses mais simplifiés et moins onéreux. Sont aussi en ligne de mire les Fiat Linea turques.

Si ce programme interne de modèles compacts de gamme moyenne est quasiment prêt, le projet de petite voiture à bas coûts (genre Dacia Sandero roumaine, Volkswagen Gol ou Fiat Uno brésiliennes) reste à la traîne. Longtemps, PSA a montré son intérêt pour la "Global Small" de son partenaire Mitsubsihi destinée à l'Asie. Mais les négociations ont fait long feu. PSA étudie désormais la faisabilité d'un tel pétit véhicule avec son nouveel allié chinois Changan. Mais 'il n'y a pas de projet en cours à ce jour", précise Guillaume Faury. Rien ne devrait donc sortir, dans le meilleur des cas, avant quatre ou cinq ans. Dommage, car, là, PSA prend du retard ! Philippe Varin, président du constructeur français, veut pourtant que le "hors Europe" représente la moitié de ses ventes à l'horizon 2015.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :