Carlos Ghosn veut reprendre le contrôle de Renault

Selon nos informations, une réforme de la direction du constructeur devrait être annoncée vendredi. Elle étendra le pouvoir du PDG qui veut montrer que Renault devient sa priorité.

2 mn

Copyright Boomberg
Copyright Boomberg (Crédits : Bloomberg)

Carlos Ghosn, double PDG de Renault et Nissan, renforce son emprise sur le constructeur automobile français. On lui avait reproché de ne pas être suffisamment présent. Eh bien, le voilà ! Vendredi prochain devrait être annoncée une réorganisation de la direction du groupe au losange. Clairement, une nouvelle direction de l'audit et de la maîtrise des risques, confiée à Farid Aractingi, sera désormais placée directement sous la houlette de Carlos Ghosn. Par ailleurs, la directrice déléguée à la présidence de Renault, Mouna Sepehri, rattachée également au patron, reprendra dans son périmètre la direction de la protection et du patrimoine (ex-service sécurité), ainsi que les divers services de support à l'activité de l'entreprise (affaires publiques, juridique, immobilier). Les circuits seront ainsi raccourcis vers le sommet, c'est-à-dire le PDG lui-même, et non vers... Carlos Tavares, directeur général délégué nommé fin mai.

« Je suis le mandataire social »

« J'avais trop délégué. Il y a eu des débordements. Le vrai patron de Renault, c'est moi », a martelé dernièrement Carlos Ghosn devant quelques journalistes, en marge des annonces d'investissements de Renault et Nissan au Brésil. « Il faut un directeur général délégué. Mais il n'y a qu'un patron. Je suis le mandataire social et personne d'autre. Je suis responsable de la marche de l'entreprise devant les actionnaires. »

Voilà qui est clair. Carlos Tavares a donc moins de responsabilités que son prédécesseur Patrick Pélata, sacrifié le 11 avril dernier à la suite de la retentissante fausse affaire d'espionnage du début d'année. « J'ai repris certaines zones de responsabilités », précise le PDG. Carlos Ghosn. Ce dernier, à qui on avait reproché de ne pas s'occuper suffisamment de Renault, reprend donc la main. Il « passe aujourd'hui une semaine par mois chez Nissan » à peine, alors que, jusqu'ici, on le voyait davantage chez le constructeur japonais qu'au sein du groupe français ! « Je suis davantage présent en France », précise-t-il. Et comment !

Le PDG s'implique plus « dans certaines instances comme le comité des nominations. La direction des ressources humaines m'est directement rattachée ». Et ce n'est pas tout. Des pans entiers d'activités opérationnelles sont désormais sous la coupe du grand patron. « Je décide pour tout ce qui concerne le haut de gamme », souligne ainsi le seul dirigeant à présider deux constructeurs automobiles à la fois. Bref, partout où il a pu constater des dysfonctionnements, notamment lors de l'affaire de prétendu espionnage, le PDG se veut présent.

Décidément ! Résultat de sa plus grande implication dans Renault : quand on lui pose la question de ses relations avec l'État français, Carlos Ghosn assure que celles-ci sont « moins » tendues qu'auparavant. On se souvient des griefs exprimés par les pouvoirs publics à la fin de l'hiver 2011 !

2 mn

Sommet du Grand Paris

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 25
à écrit le 17/01/2012 à 16:40
Signaler
Ce monsieur est bien le responsable Renault? Pourquoi ne va-t-il pas faire un tour sur le net, pour voir tous les gens qui se sont fait arnaquer suite à de nombreux problémes électroniques:les tableaux de bord en rade, les léves vitres, moi c'est le ...

à écrit le 13/10/2011 à 12:58
Signaler
Impossible de croire que Monsieur Ghosn veut reprendre la main chez Renault. Dites moi qu'il va aussi se pencher sur les problèmes des clients Renault et je croirai au miracle. Si tel était le cas, j'aimerai qu'il s'intéresse aux procédures judiciair...

le 28/10/2011 à 6:35
Signaler
Soyez un peu respectueux d'une magnifique voiture, au confort exceptionnel, la mienne a 165000 kms compteur et PAS UN SEUL probleme !!! un régal !!

le 29/10/2011 à 23:44
Signaler
Je maintiens, plus aucun respect pour cette poubelle électronique, ni pour l'organisation Renault. Si vous pensez que j'exagère, faites moi parvenir un moyen de vous contacter et je vous ferai parvenir toutes les preuves justifiant ma position. En at...

à écrit le 11/10/2011 à 11:53
Signaler
je me demande si Renault reste une marque française ???

à écrit le 11/10/2011 à 6:18
Signaler
Et bien .... même lui se rendait compte qu'il ne gérait pas convenablement Renault et que donc tous les commentaires sur les précédents articles qui disaient qu'il voulait la mort de Renault n'avaient pas si tord .... (qd on est PDG d'une boite et qu...

à écrit le 10/10/2011 à 17:52
Signaler
Si ce monsieur reconnait ne pas avoir fait son travail ,qu'il rende l'argent de ces années de "fraude"!!!!

à écrit le 10/10/2011 à 16:30
Signaler
Vivement 2012 pour remettre de l'ordre dans ce laisser aller sans nom!.

le 11/10/2011 à 6:54
Signaler
N'attendez rien de 2012 pour mettre de l'ordre. Souvenez vous de M. Jospin (l'état ne peut pas tout), d'autant que le président aura d'autre chats à fouetter.

à écrit le 10/10/2011 à 16:11
Signaler
En automobile, quand on perd le contrôle...on s'écrase ! Alors, que ne s'écrase-t-il pas le bon monsieur Ghosn, au lieu de REPRENDRE le contrôle."Je décide pour tout ce qui concerne le haut de gamme": Bravo, il n'y en a plus de haut de gamme chez Re...

le 10/10/2011 à 16:40
Signaler
Vous devriez postuler pour le remplacer vous qui avez l'air si fort. Ou proposer au prochain conseil d'admnistration le nom d'un remplaçant crédible qui ne fasse pas capoter l'Alliance Renault-Nissan qui rapporte à Renault des milliards chaque année...

le 10/10/2011 à 19:38
Signaler
Sieur Ghosn doit partir un point c'est tout. Renault et la France peuvent facilement se passer d'un bon à rien prétentieux à souhait. Dehors SIEUR Ghosn

le 12/10/2011 à 20:18
Signaler
Mr weirdman, vous vous faites malheureusement berner par Mr Ghosn avec les pseudos "Milliards en bénéfice via les actions Nissan détenues". En réalité, IL NE VEUT CONSOLIDER QUE PAR EQUIVALENCE ALORS QU'IL N'Y A AUCUN INTERET A CELA QUAND LA CONSOLID...

à écrit le 10/10/2011 à 14:02
Signaler
Yes Carlos va repasser par la case départ et va retoucher 20 000 euros .... par semaine !! C'est bien le Monopoly quand on gagne, hein ??

le 10/10/2011 à 17:03
Signaler
je propose qu'il s'augmente pour se remotiver

à écrit le 10/10/2011 à 12:51
Signaler
Bonjour, une accumulation d'erreurs, d'espionnages inventés, aucune vision sur l'avenir pénalisant le renouvellement de la gamme, incapacité à diriger l'entreprise, il aurait du être remplacé depuis longtemps!!

à écrit le 10/10/2011 à 11:35
Signaler
C'est une honte, il aurait dû être licencié pour faute lourde sans indemnité. Honte aux administrateurs qui font preuve d'irresponsabilité et/ou de compinage.

le 10/10/2011 à 14:24
Signaler
Je dois donc en déduire " honte à l'Etat " , Etat actionnaire de Renault. Vous n'avez pas honte de cracher sur l'Etat qui vous nourrit ? Attendez que Notre Saigneur vous lise !!

à écrit le 10/10/2011 à 10:53
Signaler
Assez d'accord avec vous GABUZO. Renault est une super marque. La moindre des chose serait de si intéresser, surtout lorsqu'on pilote le navire...

à écrit le 10/10/2011 à 10:38
Signaler
C'est inquiétant de voir qu'il veut reprendre le contrôle cela veut dire qu'il ne l'avait plus. on le savait mais cela va mieux en le disant. mais entre temps il a touché sa rémunération et laisser filer une partie de la production à l'étranger. Un g...

à écrit le 10/10/2011 à 9:35
Signaler
l'hiver 2011 est déjà fini ? youhouuuu !!! en voilà une bonne nouvelle ;)

le 10/10/2011 à 13:20
Signaler
si la tribune sait prédire l'avenir je m'abonne, en espérant qu'il y ait une rubrique euromillions ! ^^

à écrit le 10/10/2011 à 9:21
Signaler
Que fait il encore à la tête de Renault après un scandale pareil ? je serais investisseur j'exigerais son départ immédiat sans indemnité , Mr le PDG n'assume rien , il renforce son contrôle direct pour faire quoi ? Ne rien assumer lors du prochain sc...

à écrit le 10/10/2011 à 7:47
Signaler
On les connait ces "patrons/salariés", critiqué de ne pas etre la tu m'etonnes ! Gerer Renault = rester avec mémere en France. Gerer Nissan = hotel de luxe, notes de frais et escort girls...

à écrit le 10/10/2011 à 7:45
Signaler
"Je suis responsable de la marche de l'entreprise devant les actionnaires" que cela soit gravé sur sont bureau. On vera ce qu'il dira au prochain scandale. "siouplé ne me virez pas, c'est pas moi le responssable c'est mon délégué a la securité..."

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.