L'agence Fitch dégrade la note de Fiat

 |   |  264  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
L'agence de notation est sceptique sur l'alliance avec Chrysler.

Mauvaise nouvelle pour Fiat. Les analystes se méfieraient-ils de l'alliance avec Chrysler après avoir applaudi des deux mains ? L'agence d'évaluation financière Fitch a dégradé ce mardi d'un cran à "BB"  la notation à long terme du groupe automobile italien. Et ce, en raison des "risques" potentiels de son alliance avec l'américain, annonce Fitch dans un communiqué. Cette note est assortie d'une perspective négative

La décision de Fitch se fonde sur "l'augmentation des risques à court terme pour Fiat " découlant de "son intégration avec Chrysler dans un contexte de plus en plus difficile pour le groupe", souligne l'agence. Cette dernère rappelle que Chrysler a un "profil de crédit plus faible" que Fiat  "L'augmentation prévue de l'intégration opérationnelle et stratégique entre les deux groupes met en évidence une plus grande probabilité de soutien mutuel direct ou indirect si un des partenaires est en difficulté financière", juge Fitch. Certes, le turinois devrait tirer profit de cette alliance en terme d'économies d'échelle, mais à "moyen ou long terme". Pas avant.

Fitch pointe par ailleurs les "faiblesses intrinsèques de Fiat ". Le constructeur dépend en effet fortement des marchés italien et brésilien. Il est de plus peu présent en Chine, lnde, Russie. Comme Moody's, qui a dégradé le 21 septembre la note du groupe d'un cran à "Ba2", Fitch avait placé la note de Fiat sous surveillance.

Le piémontais a pris le contrôle de Chrysler en juin 2009. Il possède 53,5% des actions actuellement. Il doit encore monter à 58,5% d'ici fin 2011.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 22/01/2015 à 14:06 :
Je suis bien d'accord avec vous, aucun respect du client !
surtout dans la concession de Motor Village à Orvault !!!
a écrit le 21/10/2011 à 19:07 :
si fiat se casse la gueule en france c'est grace au groupe intermap motor village et surtout francois baudesson , patron qui ne respecte pas sont personel et encore moin ces client ! merci du cadeau gianni coda

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :