Volkswagen dépasse Toyota

 |   |  228  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : <small>Reuters</small>)
Avec plus de 8 millions de véhicules écoulés en 2011, le constructeur automobile allemand dépasse Toyota, numéro un mondial depuis 2008. Reste à savoir si GM a fait mieux pour prétendre à la première marche.

Alors que s'ouvre mardi le salon automobile de Détroit, Volkswagen a annoncé avoir vendu 8,15 millions de véhicules (Volkswagen, Audi, Seat, Skoda, Bentley, Bugatti, Lamborghini et les camions VW), soit une progression de 14% comparé à 2010. Mais en comptabilisant les ventes du fabricant de camions Scania qu'il contrôle, le groupe allemand affiche 8,215 millions de ventes.

Il dépasse ainsi son concurrent japonais Toyota dont les ventes très impactées notamment par le séisme au Japon -7,05 millions d'unités- ont reculé de 9%. Une situation qu'il entend redresser cette année avec des ventes attendues autour de 8,48 millions et près de 9 millions en 2013.

Quid de l'américain General Motors? Selon Christian Klingler, Directeur des ventes de Volkswagen, "il semble que GM serait le numéro un automobile mondial en 2011 avec ses co-entreprises en Chine et le groupe Volkswagen numéro deux". Mais "ça n'a aucune importance!", a-t-il ajouté.

Le groupe allemand préfère se concentrer sur 2012. "Si les perspectives en Europe de l'ouest ne sont guère brillantes, "nous continuons à tabler sur de la croissance en Amérique du Nord et en Chine" a expliqué son patron Martin Winterkorn.

Volkswagen vient d'acheter le constructeur de poids-lourds MAN (ses ventes sont pour l'instant comptabilisées à part), et est en cours de rachat de son compatriote Porsche. Il possède une participation de 19,9% dans le japonais Suzuki.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 10/01/2012 à 11:18 :
Il y a une dizaine d'années, des experts en économie et en marketing jugeaient la stratégie de VAG suicidaire ! Voilà des experts qui se sont trompés une fois de plus. Gageons que maintenant, les mêmes, sont capables d'expliquer les raisons de la réussite de VAG !

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :