Les ventes de voitures de PSA et de Renault plongent en France

 |  | 242 mots
Lecture 1 min.
Les constructeurs français soutiennent qu'il s'agit d'un repli mécanique par rapport aux dernières livraisons de l'an dernier bénéficiant des primes à la casse. Il n'empêche... Photo : Reuters
Les constructeurs français soutiennent qu'il s'agit d'un repli mécanique par rapport aux dernières livraisons de l'an dernier bénéficiant des primes à la casse. Il n'empêche... Photo : Reuters (Crédits : <small>DR</small>)
Le marché a plongé de 20 % en France le mois dernier. Renault (groupe) chute de 28,5 %. PSA ne fait pas mieux.

Catastrophe. Les voitures françaises ne plaisent-elles plus dans l'Hexagone ? Le marché français lui-même s'effondre. En février dernier, avec 163.063 immatriculations de voitures particulières neuves, elles ont plongé de 20,2 % en données brutes (- 24 % à nombre de jours ouvrables comparables). C'est dur mais les constructeurs tricolores font encore pire.

Renault et PSA dégringolent

Renault (groupe) a dégringolé de 28,5 % en février dans l'Hexagone et de 30,5 % sur l'ensemble des deux premiers mois de l'année. Et encore les résultats de la filiale à bas coûts Dacia sauvent les meubles. Car la marque Renault seule (sans son label roumain) chute carrément de de 31 % (- 33,8 % sur deux mois).

PSA ne fait pas mieux (- 29 % en février, - 28,4 % sur deux mois). Au sein du groupe, Peugeot descend aux enfers, en fléchissent carrément de 34,7 % sur le mois de février, Citroën limitant légèrement la casse (- 22,4 %). Certes, les constructeurs expliquent qu'il s'agit de repli mécanique par rapport aux dernières livraisons de l'an dernier bénéficiant des primes à la casse. Il n'empêche.

BMW et Mercedes à la hausse

Parmi les étrangers, Fiat plonge de 27 % en février et GM, le nouvel allié de PSA, de 25,7 %. Toyota se replie de 24 %. En revanche, Volkswagen  (groupe) recule de 6 % à peine. BMW grimpe pour sa part de 10,7 %, Mercedes de 57 %. Vive la crise pour les spécilistes allemands du haut de gamme. Le coréen Hyundai-Kia est aussi à l'offensive (+ 48,7 %).

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 01/03/2012 à 17:38 :
Les mauvais chiffres des constructeurs français s'expliquent cependant par l'attente du remplacement des deux modèles les plus vendus et populaires en France, la Clio et la 207. On ne pourra pas juger le marché Français avant la fin de l'automne!
a écrit le 01/03/2012 à 15:47 :
Ford voulait que ses salariés gagnent correctement leur vie pour pouvoir acheter des Ford. PSA et Renault ont beaucoup de salariés hors de France suite aux délocalisations et qui ne peuvent, faute de moyens, acheter les voitures qu'ils produisent. Les salariés français sont au chômage et n'achètent pas non plus, faute de moyens. A qui la faute de stratégie ?
Réponse de le 02/03/2012 à 0:05 :
le fait que les deux modèles les plus vendues de PSA et Renault sont en attente de remplacement... L'automobile est aussi un marché cyclique. ça n'empêchera pas le marché de plonger, mais on peut s'attendre à ce que PSA et Renault commence à redresser la barre avec le lancement des 208 et nouvelles Clios. Qui vivra verra...
a écrit le 01/03/2012 à 13:44 :
Le marché chute pour des raisons de sursaturation c'est très clair. Classiquement les véhicules hauts de gammes sont les derniers impactés car leur clientèle a plus de pouvoir d'achat mais ça ne durera pas. Peugeot incapable de se financer fait un mariage forcé avec GM et ce n'est qu'un prélude car la rationalisation du secteur en Europe va tailler tout ça à la hache. C'est un modèle de société qui s'effondre.
a écrit le 01/03/2012 à 13:18 :
Je m'étonne de ces réactions concernant les constructeurs francais.
PSA et Renault emploient 15 à 30 fois plus de salariés que n'importe quel autre constructeur en incluant la R&D.
C'est une guerre économique qui se déroule sous nos yeux, acheter francais c'est plus de cotisations retraites (n'avez vous pas des parents retraités ?), plus de cotisations maladies (n'avez vous pas des enfants qui tombent malade ?), plus de cotisations sociales (etes vous sur de toujours être épargné par le chômage), etc...
C'est aussi au final moins de chômage en France directement ou indirectement !
Il semble que la France soit le seul pays ou on ait perdu le sens des réalités et ou à qualité égale on préfère acheter étranger (c'est un allemand qui me faisait ce commentaire récemment).
Lorsque l'économie française va mal, c'est tous collectivement qui en subiront les conséquences.
Que l'on achète étranger c'est le choix de chacun mais il faut aussi en connaitre les conséquences.
Que l'on vienne manifester sur des sites contre les constructeurs francais je trouve cela affligeant, pour ne pas dire idiot.
Réponse de le 14/03/2012 à 8:00 :
Je ne suis pas d'accord sur le "à qualité égale" pour un prix équivalent la qualité EST sur les véhicules allemands ce qu'il n'y a pas sur les véhicule français. Et je roule en VW pour cette raison. Je prefère mettre à peine plus cher pour ne pas avoir à avoir des problèmes dans la durée avec mon véhicule. Les constructeur français auraient la même politique de QUALITE, j'achèterai français...
Réponse de le 14/03/2012 à 13:30 :
après plusieurs audi A6, j'ai acheté une Passat CC, boîte DSG, suspension pilotée et tutti frutti...quelle déception, bruyante, amortissement médiocre, petits bruits etc... je l'ai changé pour une...peugeot 508. Je n'avais pas acheté français depuis fort longtemps : une vrai révélation! la passat fait vieillotte en comparaison. Finition moderne, cossue et impeccable, tenue de route, silence....un véhicule très abouti.
je redécouvre le plaisir de conduite! après plusieurs années en allemande.
Que de préjugés.
a écrit le 01/03/2012 à 12:35 :
comme quoi la demonstration est faite qu'il faut autre chose que dire à la tribune " produisons Français"
si il n'y a pas de client ... pas de production
et une image de marque ne se construit pas en discours ou en disant que l'état va faire des prets aux entreprise
halte à la démagogie des politiques - maintenat il faut reconstruire en laissant les managers à leur tache et le spolitique à le leur : celle de gérer l'état et pas en se contentant de mettre des taxes sur tout par facilité - faites comme dans les entreprises : reorganisez si vous en êtes capable et si vous avez le courage Messieurs les presidentiables
a écrit le 01/03/2012 à 12:34 :
Les voitures Francaises ont encore beaucoup de progres a faire .. Il est bien loin le temps ou les Francais achetaient des Renault ou Peugeot par patriotisme ...
La concurence est rude , certes . Mais les marges de progres et de progression sont grandes . Alors , Mrs les ingenieurs , retroussez vos manches et montrez nous que vous pouvez etre les meilleurs .. Avant qu'il ne soit trop tard .
a écrit le 01/03/2012 à 11:43 :
Pensez-vous que la perspective d'avoir 1 litre de carburant à 2 euros va stimuler le marché de l'automobile. La voiture est un puit de taxes qui s'assèche...
Réponse de le 01/03/2012 à 12:09 :
Oui mais alors pourquoi les constructeurs allemands continuent à bien les vendre ..?
Réponse de le 01/03/2012 à 12:18 :
Les ventes en France sont la conséquence de l'étalement de la misère et de la Pauvreté y compris de ceux qui se lèvent tôt pour travailler. Les Parlementaires français devraient tous être renvoyés dans leurs foyers et qu'ills aillent bosser à la chaîne l'usine ches Ghosn en Roumanie, ou chez Véolia pour ramasser les poubelles, ils ne sont que bons à ça.
Réponse de le 01/03/2012 à 13:02 :
L'article de la tribune donne des pourcentages qui faussent le jugement. Les constructeurs allemands (BMW, Audi) grimpent mais le nombre d'unités vendues est sans rapport avec les constructeurs généralistes comme PSA ou Renault : la clientèle n'est pas la même non plus : celui qui met 40 K? dans une voiture s'attarde moins sur le prix du gasoil que celui qui achète une clio : CQFD.
a écrit le 01/03/2012 à 11:14 :
Normal, des voitures sans attrait, des pannes à répétitions et des prix élevés...
Pour des voitures qui ne sont presque plus construites en France...
Mieux vaut aller voir ailleurs.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :