Bosch recrute fortement pour accompagner sa croissance

 |   |  310  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : © 2009 Thomson Reuters)
Le premier équipementier automobile mondial table sur une croissance de 3 à 5 % de son chiffre d'affaires pour 2012. Il compte améliorer son profit avant impôts. Il a accru de 19.000 le nombre de ses salariés l'an dernier et continue d'embaucher.

Le groupe Bosch, premier équipementier automobile mondial mais aussi spécialiste de l'outillage, de l'électro-ménager et de techniques industrielles,  s'attend à un "ralentissement de la croissance mondiale", mais "table sur une croissance de 3 à 5 % de son chiffre d'affaires pour 2012", selon Franz Fehrenbach, président du directoire du groupe allemand. A l'occasion de la conférence de presse de bilan à Stuttgart, il a déclaré: « les incertitudes économiques demeurent importantes, même si la crise de la dette dans la zone euro s'est quelque peu apaisée ». Le chiffre d'affaires du premier trimestre 2012 a d'ailleurs progressé d'environ 5 % par rapport à 2011. Le dirigeant affirme  vouloir "améliorer son résultat avant impôts pour l'exercice 2012", en misant sur l'innovation et en réduisant les coûts et autres charges exceptionnelles.

Résultats en baisse l'an dernier

En dépit d'un ralentissement de la conjoncture mondiale, a enregistré en 2011 une croissance supérieure aux attentes, avec un chiffre d'affaires en progression de 9 % à 51,5 milliards d'euros. Le résultat avant impôts s'est néanmoins établi à 2,6 milliards d'euros, contre 3,5 milliards d'euros en 2010. La croissance dynamique s'est accompagnée d'une augmentation des effectifs mondiaux. Au 1er janvier 2012, la hausse des effectifs était de 19.000 personnes pour atteindre 302.500 collaborateurs au total. C'est en Europe que la croissance a été la plus marquée, avec 9.800 salariés supplémentaires, dont 5.200 rien qu'en Allemagne. La région Asie-Pacifique a recruté 8.000 nouveaux collaborateurs, et l'Amérique du nord et du sud a vu les effectifs progresser de 1.200 personnes.

Le rythme de croissance moins soutenu attendu pour 2012 devrait également se traduire par une hausse moins marquée des effectifs qui devraient passer à environ 315.000 personnes dans le courant de l'annéeLes investissements de Bosch resteront à un niveau élevé en 2012 : Bosch prévoit de consacrer à nouveau plus de 4 milliards d'euros à la recherche et développement, et d'investir plus de 3 milliards d'euros en immobilisations corporelles.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 21/05/2012 à 18:52 :
ou je peut avoir un document qui dit comment recrute audi merci c'est urgent
a écrit le 04/05/2012 à 8:47 :
Je suis un ancien salarié de l'usine cité dans la réponse de paulux.
Merci pour ce témoignage car cela vient en appuie de ce que nous disons depuis des années.
de plus notre activité a été transféré dans une usine en Pologne, Wroclaw, qui ne maitrisait pas le process de fabrication.
enfin cette délocalisation a été faite avec la bénédiction des constructeur français qui ont poussé ce sous traitant à aller à coté de ces usines dans ce pays et les pays voisins.
a écrit le 27/04/2012 à 17:26 :
J'ai vu ce qu'a fait BOSCH en 2001 pour son usine de Beauvais. J'étais déclarant en douane et j'ai exporté 3 lignes de machines, (concernant les freins)sur la Pologne et ensuite 2 sur la Turquie. Ce qui a valut, peut de temps après des licenciements et la fermeture de l'usine. Voilà comment travail l' allemagne, on va ou la main d'oeuvres est la moins chère.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :