La révision chez Peugeot est 70% plus chère que dans un centre auto

 |   |  514  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters
Les garages de constructeurs affichent souvent des tarifs "abusivement élevés", selon l'association de consommateurs UFC Que choisir, qui dénonce en outre des pratiques anticoncurrentielles.

Faire réparer sa voiture dans un garage de constructeur coûte 22% plus cher en moyenne que dans un centre auto, selon l'UFC-Que choisir. Dans son enquête publiée ce mardi, l'association dénonce les tarifs "abusivement élevés" et des pratiques anticoncurrentielles. Une révision des 60.000 km sur une Clio dans un garage Renault coûte en moyenne 49% de plus que dans un centre auto, celle d'une 207 dans le réseau Peugeot 70% de plus.

 Ecarts illogiques

"Il est illogique que les écarts entre les prix moyens des révisions chez les constructeurs et les prix de la main d'oeuvre s'accentuent de manière aussi importante", note l'UFC, qui a utilisé pour son enquête deux des voitures les plus populaires dans l'Hexagone. L'UFC Que choisir a relevé les prix auprès de 1.440 enseignes en France (centres auto, garages et succursales Renault, Peugeot, Ford et Volkswagen).

Pas assez d'informations techniques

Les garages agréés par les constructeurs détiennent 83% du marché de la révision des véhicules de moins de deux ans, relève l'association, qui déplore un certain type d'arguments spécieux, comme de faire croire à l'automobiliste qu'il perdra le bénéfice de la garantie s'il n'entretient pas le véhicule chez un professionnel de la marque. Pourtant, la législation stipule que le consommateur est libre d'entretenir sa voiture en dehors du réseau. Par ailleurs, l'UFC rappelle que la réglementation européenne demande aux constructeurs de partager les informations techniques concernant leurs modèles avec les garagistes.

Enquête de l'Autorité de la concurrence

Dans son enquête, l'Autorité de la concurrence avait dressé en avril dernier un constat clair: les prix des prestations d'entretien-réparation ont connu en France une augmentation de 28% entre 2000 et 2010 en termes réels. Les prix des pièces de rechange ont quant à eux connu une hausse de 13% sur la période. Ces augmentations de prix des pièces de rechange ne semblent pas uniquement liées aux augmentations de coûts, car les données communiquées à l'Autorité par les constructeurs montrent une augmentation de leurs marges sur la période récente. D'autre part, la hausse des prix pour les pièces de rechange est spécifique à la France. Dans tous les autres pays observés, ils ont baissé. 

Monopole

L'une des principales causes de cette envolée tient au monopole des constructeurs sur certaines pièces en raison d'une disposition législative du droit de propriété sur les dessins et modèles. Sur ces pièces, les prix en France sont supérieurs de 6 à 15% par rapport aux pays où ce monopole n'existe plus. En ce qui concerne les pièces non protégées, l'enquête de l'Autorité de la concurrence avait permis d'établir que le taux de disponibilité des pièces dans le canal de distribution indépendant était faible sur les modèles récents (taux de disponibilité d'environ 56%). Une des raisons pour lesquelles les clients s'adressent surtout aux garages dépendant des constructeurs. Lequels se retrouvent ainsi relativement libres pour fixer... leurs tarifs!

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 15/10/2013 à 10:03 :
Après un devis norauto on m'annonce seulement 225? contre les 460? de chez peugeot !!!!
a écrit le 15/10/2013 à 9:51 :
Je sors de chez peugeot vauban cergy pontoise... révision des 120 000 pour une peugeot 206 1,4L HDI de 2006
460 ? !!!!!!!!!! c'est une blague ?!!!!
a écrit le 30/04/2013 à 20:10 :
Je viens de faire ma révision des 40000 chez Peugeot (308 HDI) . C'est la dernière fois........420 ?. Trop, c'est trop.
A votre avis, chez Midas (ou un autre).J'ai vu des tarifs plus abordables, d'après vous, on peut faire confiance ?
a écrit le 26/09/2012 à 2:37 :
j'en suis à ma 13ème peugeot que j'achète au tarif, car j'ai peur, si je dmande une remise, d'voir une voiture avec des défauts. et l'huile chez peugot est spécialement fabriquéepour les concessionnaires, c'est lui qui me l'a confirmé.
a écrit le 25/09/2012 à 23:47 :
C'est normal, faut payer les emplois des vendeurs qui ne vendent pas de voitures (et quand ils en vendent une, le client paie toutefois la prime revenant au vendeur même s'il était déjà convaincu de vouloir une Peugeot avant d'entrer, là il y a de quoi réfléchir et creuser pour réduire les coûts des véhicules : les vendeurs perçoivent des primes même sans être à la base d'un achat si manque d'hésitation entre 2 marques), les emplois des secrétaires de concessions, qui vont à la machine à café en tapant du talon, faut pas abuser, on peut éliminer la moitié facile du personnel dans une concession peugeot dotée du point de vente d'un atelier réparation, d'un atelier entretien, d'un atelier carrosserie. En plus, dans les concessions, quand vous entrez, ils sont généralement à ne rien faire, et parler de coupes de cheveux, shopping et j'en passe !!!
a écrit le 25/09/2012 à 23:45 :
attention à pas tout confondre.
Une concession de marque à d'autre coût que le petit garage du coin.
le concessionnaire de marque doit acheter les logiciels de votre voiture, les différents PC, les licences.....
il doit avoir le spécialiste diesel, gpl ......
le petit garage peut se contenter d'un simple mécano au smic pour faire une vidange.
Beaucoup de concession de marque font la partie carrosserie, peinture .....

et bien tout ca, ca se paye
Réponse de le 25/09/2012 à 23:57 :
on ne vous parle pas du petit garage du coin, on parle de réseaux de garage type norauto, feu vert, etc. Vous mélangez tout "faut pas confondre"
La partie carrosserie d'une concession doit être amortie par les clients de cette partie carrosserie, pas par celui qui vient faire sa vidange. C'est vous qui confondez tout "faut pas confondre".
Réponse de le 26/09/2012 à 0:21 :
"faut pas confondre", il confond tout ! ou alors c'est de l'humour nul...
Réponse de le 26/09/2012 à 0:29 :
"faut pas confondre", vous n'auriez pas joué dans le rôle de simplet, dans Blanche-Neige ?
Réponse de le 26/09/2012 à 11:34 :
je pense que vous n'êtes pas du tout du métier et que vous ne comprenez rien, si vous acheter une cabine peinture pour votre concession, pour vous seuls les clients avec des retouches peintures doivent amortire le prix de la cabine ????
et bien votre concession ne va pas durer longtemps.
bien sur que le reste des prestations est impactées par votre achat de cabine peinture.

Pour les réseuax type norauto, feux vert..... ca marche comme le petit garage du coin.
Ils sont spécialistes dans certains domaines (exemple montage de pneu).
Ils n'ont certainement pas à former le personnel sur les derniers logiciel pour réparer votre bagnole.
et bien ca marche pareil, le prix de la formation est impacté sur le reste des prestations de la concession.
Réponse de le 26/09/2012 à 12:27 :
C'est exact que le coût des concessions et des agents est conditionné par les contraintes imposées par la marque. la vraie question étant est-ce au client de payer le coût des hall d'exposition et équipement superflus. Autres question qu'est ce qui explique un coût de l'heure à 80 ? HT alors qu'apart les responsables d'ateliers la plupart des mécaniciens sont payés en dessous de 15 ?/h
Réponse de le 26/09/2012 à 13:01 :
je veux bien consertir qu'il y a peut-être un abus de la part des marques.Mais de la à tirer dessus au fusil il y a une différence.
les couts d'exploitations des concessions au beau milieu de paris est totalement différentes de ceux d'un norauto au milieu de l'allier.
C'est pour cela que le terme de "moyenne" ne veut rien dire.l'UFC veut créer un buz pour vendre du papier, avec un gros titre qui parle aux gens.
MAIS j'aimerais bien voir le détail de l'enquête.
exemple, comparons un concessionnaire peugeot au milieu de paris et un centre norauto sur le trottoir d'en face (même impot foncier......).
Comparons l'investissement machine des 2 marques, comparons le niveau de formation du personnel, comparons le nombre de personnel, comparons les piéces en stocks (et oui, il y a des impots sur le stock) et la on pourra vraiment dire qui est le plus chére
Réponse de le 29/09/2012 à 13:18 :
@ "vous n'etes pas du metier ca se voit" :
Le cout d'un atelier carroserie devrait être amorti par les seuls clients carrosserie. Si actuellement ce n'est pas le cas et que c'est amorti par tous les clients, ce n'est pas pour autant que cela est sérieux. Ce n'est pas parce que nos contemporains font cela, que c'est sérieux. C'est économiquement rendre boulet l'atelier carrosserie, alors qu'il faut plancher dessus. Ca en fait des ateliers carrosserie dans un pays. Si tous sont gérés comme ça, c'est que bon nombre de cadres ne font pas sérieusement leur boulot. PSA devrait faire appel à des managers type cost killers. Ou des contrôleurs de gestion. Ce n'est pas étonnant qu'ils se cassent la figure, s'ils gèrent ainsi leurs boutiques...
a écrit le 25/09/2012 à 22:27 :
j'ai eu une très, mais alors très mauvaise surprise quand j'ai commencé à faire de l'entretien sur la VW. Peugeot n'est pas le seul dans ce cas...
Réponse de le 25/09/2012 à 23:47 :
ils ont beau ne pas être les seuls dans ce cas, ça n'excuse pas...
Réponse de le 26/09/2012 à 3:05 :
bien d'accord, mais le titre de l'article me paraît (encore) un brin orienté de la part de l'auteur de l'article... PSA a bon dos on dirait...
a écrit le 25/09/2012 à 21:41 :
Petit exemple : je suis allé chez Peugeot, au printemps, ayant deux trains de jantes+pneus, un pour l'été un pour l'hiver. Au printemps je cherche des pneus hiver pour mon train de jantes hiver. Peugeot... ah, Peugeot, oh ben attendez, j'appelle le chef, qui appelle son chef, qui dit non on n'en a plus. Je vais chez Leader Centre Auto, et j'ai des pneus hiver pour 30 euros le pneu (pour une citadine), en plus je tombe dans la semaine des pneus montage équilibrage gratuit, je les fais monter dans la foulée. Après ça, Peugeot... vous comprendrez ce que j'en pense. Ils n'ont même pas chercher à joindre qqn d'une autre concession ou du réseau. Non, y en a pas dans le magasin, on ne cherche pas plus loin, trop de travail sans doute. On cherche encore moins à en commander même si je leur ai proposé, non, ce n'est plus la saison, comme si je ne savais pas qu'on était au printemps, comme si les pneus hiver, par décision du mécano devaient se vendre exclusivement en hiver. Du coup, je n'ai jamais remis les pieds chez eux. Trop de travail chez Peugeot, faut pas les bousculer... Après ça, ils essaieront de faire voler en éclat un plan social pour vice de forme, alors que tout au long de l'année, y en a du vice de forme dans le travail chez Peugeot.
a écrit le 25/09/2012 à 21:35 :
Surprenant, vraiment? jadis nous avions un Mégane CC 2DCI......révision chez Renault avec 4 pneus de marque proposés de facto ( Michelin) : total: 1.300 euros avec 25% sur les pneus dont pneus seuls 840 euros........sur Internet, des pneus identiques mais de marque différente étaient proposés pour moins de 500 euros les 4....et pour la révision ( changement d'huile + filtre) cela fait quand même pas loin de 500 euros....On a vendu la voiture et on va chez Norauto...on y gagne...
Réponse de le 25/09/2012 à 22:58 :
840 euros de pneus, ah oui, quand même, et vous êtes contents d'avoir les 25 %, en fait vous avez acheté la remise plutôt que les pneus ?
a écrit le 25/09/2012 à 21:33 :
70 % plus chers, alors qu'ils ne travaillent pas + 70 %. C'est bien de la condition sociale de chez Peugeot, ça.
Après ça, ils vont se plaindre. Ils prennent les Français et les médias pour des imbéciles, oui !
a écrit le 25/09/2012 à 20:36 :
Prendre les clients pour des pigeons, je pense pas que ça va aider à redorer le blason de nos constructeurs nationaux. C'est pour compenser la remise faite lors de l'achat?
Réponse de le 25/09/2012 à 23:59 :
La remise n'est qu'un effet d'annonce. La remise n'existe pas réellement, c'est un surbénéfice quand il n'y a pas de remise sur un véhicule, mais peu de gens le savent et croient qu'on leur fait un cadeau avec la remise. Avec une remise, l'entreprise tourne déjà très bien, et les employés grassement payés.
a écrit le 25/09/2012 à 18:46 :
C'est devenu trop cher une voiture, symbole de luxe, de tracas et d'être un pigeon, donc je n'en ai pas, la contrepartie est que je reste dans une grande ville pour dépendre des transports en commun, et aussi des grèves.
Vélo, covoiturage et train connaissent une forte croissance.
Réponse de le 25/09/2012 à 21:08 :
L'automobiliste est aujourd'hui un esclave du système. Plus il y a de contraintes, plus il en redemande !!!. donc son rôle d'esclave lui plait.
a écrit le 25/09/2012 à 18:37 :
Comme Peugeot détient toutes les informations techniques des véhicules ,le logiciel complet pour la maintenance du véhicule plus une aide mutualisée pour le dépannage via ce logiciel ce sont en principe les meilleurs pour la maintenance,car si vous vousfaites réparer en dehors du réseau vous constatez des petits défauts ,mais comme dans toutes entreprises il y a des mauvais ou qui se rendent mauvais ,qui vous change la courroie de distribution et qui vous pète la boite automatique en 2012 ,qui vous écrivent que les amortisseurs sont mauvais alors qu'ils se révèlent bon après un petit controle technique entre deux visites,enfin qui souhaitent vous faire changer de véhicule pour règler les problêmes de PSA..La solution faire réparé chez PSA en changeant de région ,de PACA vous aller à Chalon sur saone et le tour est joué ,vous avez trouvé les bons et honnêtes,car vous vous devez de conserver votre 307 2L BVA essence sans équivalent en 308 essence ,car c'est une très bonne voiture ,mais avec la crise ils se suicident comme en 1990 et vous acheter le logiciel PSA pour vérifier les défauts ....ça va de soit,car je ne vais pas en plus remettre 30 000 Euros pour règler les problêmes de PSA ,je suis déjà client et si pas d'équivalent je changerai de constructeur pour une marque Allemande par exemple,le client paie et choisi le type de véhicule ,je veux du sucre si vous n'avez que du sel je change de crémerie...Et la différence de prix était du double pour une pompe essence 205 et de la même marque d'origine pas une équivalent commandé chez OSCARO en 2010.
a écrit le 25/09/2012 à 17:21 :
Illustration: véhicule en panne suite double crevaison rapatrié chez petit concessionnaire Peugeot de campagne:
Devis 2 pneus Michelin,car ils n ont que ça chez Peugeot...,270 euros piece! + 40 euros de main d œuvre soit 580 euros en tout.
Mêmes pneus Michelin 155 euros pièce sur internet!
Il aura la main d'œuvre , rien de plus!
Et pourtant à quelques euros près, j aurai valide mais plus de 100 e par pièce c est du vol.
Cqfd!
a écrit le 25/09/2012 à 16:59 :
Voir les remarques habituelles concernant le prix des pièces détachées et de la main d' oeuvre chez les concessionnaires . Ils n'ont encore rien compris malgré leurs marges énormes (100 Euros une heure de M.O alors que le mécano est payé 15; Mêle avec les charges sociales et le reste il reste de .......la marge)
a écrit le 25/09/2012 à 16:59 :
franchement le sujet est cruciale pour les automobiliste qui se font entuber par les concessionsmais l'article est faible 28% d'augmentation en 10 ans rien de choquant vue l'inflation généralisée LOL..............................................................................................
Réponse de le 25/09/2012 à 17:35 :
"28% entre 2000 et 2010 en termes réels" En termes reels veux dire inflation deduite ;)
Réponse de le 25/09/2012 à 23:47 :
ce ne sont plus les mêmes véhicules, vous voulez de la haute technologie, faut payer maintenant ou achetez dacia (137 euros une révision complète)
a écrit le 25/09/2012 à 16:57 :
Mon père a roulé Peugeot essence, je fais pareil.
Réponse de le 25/09/2012 à 18:01 :
mon père a frappé ma mère... je me détache de ses habitudes
Réponse de le 01/10/2012 à 11:34 :
Et chez VW la révision des 60000km c'est 300? et chez mon petit garagiste 150?... ça fait combien de % plus cher ça hein? 100 ... et pourquoi on en parle pas??

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :