GM se déploie fortement hors d'Europe, mais sans aider son allié PSA

 |   |  549  mots
Chevrolet Onix Copyright Reuters
Chevrolet Onix Copyright Reuters (Crédits : GM)
L'américain GM est en pleine offensive en Amérique du sud, en Corée, en Inde, en Chine. Mais l'alliance avec PSA Peugeot Citroën reste cantonnée à l'Europe. GM n'a pas vraiment l'intention de partager ses points forts.

Pendant qu'il essaye de mutualiser les pertes structurelles de sa filiale allemande Opel en la mariant avec les activités de PSA Peugeot Citroën, General Motors se renforce... sur les marchés porteurs hors d'Europe. Où l'américain n'a a pas l'intention a priori d'aider son allié français. "On a regardé des projets hors d'Europe. Mais les deux parties ont jugé que ces projets n'étaient pas assez attractifs", a reconnu laconiquement Philippe Varin, patron de PSA, mercredi dernier. GM et PSA n'ont notamment pas pu se mettre d'accord sur le projet phare de petit véhicule destiné à l'Amérique latine. Au grand dam du constructeur tricolore. 

Déploiement en Amérique du sud

Très puissant sur place, le groupe de Detroit a fait pour sa part une démonstration de  force au dernier salon de l'auto Sao Paulo, au Brésil. Il y a présenté en début de semaine un nouveau petit véhicule, l'Onix, destiné à l'Amérique du sud. GM a vendu près de 400.000 unités (396.540 unités)au Brésil sur les neuf premiers mois (+2%). Presque quatre fois plus que PSA. Avec sa marque Chevrolet, le groupe du Michigan est le troisième acteur local derrière Fiat et Volkswagen.  Il va également introduire au Brésil et en Argentine son nouveau petit 4x4 Trax, dont la production vient de démarrer au Mexique. Le Trax pourrait être d'abord importé, puis fabriqué au Brésil. GM annonce par ailleurs un investissement de 450 millions de dollars en Argentine, pour y lancer une nouvelle voiture en production sur son site local de Rosario.

Asie prioritaire

S'il se déploie en Amérique latine, GM mise aussi sur l'Asie. Il envisage de reprendre 17% de plus du capital de sa filiale coréenne, dont il détient 77% des parts aujourd'hui. GM a pris le contrôle des activités automobiles du "chaebol" (conglomérat)  en banqueroute Daewoo en 1992. La Corée est devenue, depuis, une des bases industrielles ainsi que de recherche et développement pour sa marque Chevrolet. Les Chévrolet vendues en Europe sont d'ailleurs quasi-exclusivement des modèles importés du Pays du matin calme. Par ailleurs, l'américain a repris les rênes de sa co-entreprise en Inde,  dont il possède désormais 91% du capital, contre 50% auparavant. Son partenaire chinois SAIC en détenait auparavant 50%. Le groupe vient en outre de démarrer en Inde la production de sa nouvelle petite Chevrolet Sail. Pendant ce temps, PSA a mis en sommeil son projet d'implantation en Inde. Il attend un soutien de GM dans ce pays, qui ne s'est pas... manifesté à ce jour.

La Chine exclue des accords

Enfin, en Chine, le constructeur automobile américain  a vendu le mois dernier 244.266 véhicules, un record pour un mois de septembre. Sur les neuf premiers mois de l'année, GM, avec ses co-entreprises locales, a vendu 2,1 millions de véhicules dans ce qui constitue son premier débouché mondial, en hausse de 10% . L'an dernier, GM avait vendu plus de 2,5 millions de voitures en Chine, où il était le numéro un, devant Volkswagen... contre 404.000 pour PSA. Mais, las. Philippe Varin a confirmé récemment que la Chine ne faisait pas partie du périmètre de l'alliance avec son puissant allié!

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 29/10/2012 à 18:47 :
C'est le pot de fer et le pot de terre, cette histoire... On mettra les morceaux dans le récipient en fonte à la fin.
a écrit le 28/10/2012 à 18:38 :
Les entreprises Américaines non pas d'allié, ils n'ont que des proies... Demandez aux salariés d'Alcatel qui se sont fait voler leur boîte et leur emplois.
a écrit le 28/10/2012 à 12:12 :
Un bien beau marché de dupe...Qu?espérait donc la famille Peugeot dun groupe Américain?
Peugeot va devoir augmenter ses achats en lubrifiant pour avoir moins mal...
Bref la France naive est toujours là...
a écrit le 28/10/2012 à 8:37 :
GM se déploie fortement hors d'Europe, mais sans aider son allié PSA normal en 1981 PSA s'est fait refourguer les filiales européennes de Chrysler qui débarrassée de son épine dans la pied a été convoler ailleurs BIS REPETITA.....et à nouveau PSA boit la tasse. C?est pas pareil d?accord mais çà y ressemble
a écrit le 27/10/2012 à 21:57 :
Attendons la fin du mois de janvier 2013 pour voir si le bonus malus aura rendu le marché automobile minus.
Je me demande également où sont passés les écolos ? Le nouveau bonus favorise bien l'utilisation des moteurs diesel en ville.
a écrit le 27/10/2012 à 14:33 :
Mais cela fait 5 ans que Borloo a fait sa vignette écolo, et à l?époque personne n?a rien dit : il s?agissait de faire des voitures « propres » (enfin, avec diesels cancérigènes quand même) et de sauver le monde du réchauffement climatique (et tant pis pour le refroidissement économique).
Merci aux Khmers Verts !
a écrit le 27/10/2012 à 13:18 :
PSA va mourir.L'Etat et Montebourde vont finir de l'achever .Je m'explique : toute la stratégie de PSA passait par le haut de gamme (gamme ds,508 etc) or le nouveau malus digne des pays communistes va finir d'achever les ventes de haut de gamme (français et étranger), déjà faible en France.

La faillite avec les socialistes, c'est maintenant!
Réponse de le 27/10/2012 à 13:59 :
Détrompéez vous, Varin a déjà fossoyé Péchiney, puis ensuite Varin a dépecé Coris ex British Steel Hoogovens, et Darmayan autre ex péchiney est en train de fossoyer l'inox chez ArcelorMittal, tout cela sous l'hère de désindustrialaisation UMP de 2002 à 2012... Pour le reste, C'est Renault version UMP 2004-2012 qui a tiré toute l'industrie française vers le bas, en favorisant les Crédit d'Impôt Recherche pour les entreprises du CAC 40 qui eux ont utilisé ce crédit d'impots Recherche pour délocaliser les technologies et investir dans les pays de l'esclavage. AINSI SOIT IL débusqué que l'UMP et Renault ont achevé l'économie française. Les voitures PREMIUM cela se construit avec des V6 V8 V10 V12 ou W12 pas avec des moteurs de mobylettes et la vantardise des Ghosn Tavarez pelatta Varin.
a écrit le 27/10/2012 à 13:12 :
Fassi 49, deja maintes fois evoquées , l'alliance avec bm ne pouvait pas prosperer ......quel interet pour bm qui rappelons sort d'un bide avec rover ???
a écrit le 27/10/2012 à 11:48 :
Le rapprochement qu'à opéré PSA avec GM est une erreur stratégique grave. Au delà du fait que tous les constructeurs ayant passé des accords au ayant été rachetés par GM ont soit disparu soit rompu avant de disparaitre, ce qui est encore plus incompréhensible c'est que PSA etait en voie de se faire une image plutôt haut de gamme (DS, nx modèles Peugeot RCZ, 3008, 508) et il s'associe avec GM dont l'image est plutôt "Cheap"
La bonne alliance pour PSA eut été BMW avec lequel PSA travaillait.
Réponse de le 27/10/2012 à 17:17 :
Quel intérêt pour BMW qui est hyper rentable de s'associer avec un pur looser comme PSA au risque de dégrader sa belle image ? Faut pas rêver avec du haut de gamme chez PSA....qu'ils apprennent à faire des boites de vitesses correctes (manuelles, automatiques et robotisées) !
a écrit le 27/10/2012 à 10:51 :
Avec 50 milliards de subventions, et sans le moindre reproche des commentateurs anti état français ou européens , GM fait ce qu'il veut !
a écrit le 27/10/2012 à 10:49 :
C'est la guerre, il n'y a pas de réels alliers , mais des vassaux.
a écrit le 27/10/2012 à 9:51 :
ce n'est pas avec l'entrée des politiques chez PSA que GM va étre tenté d'aider CE GROUPE
a écrit le 27/10/2012 à 9:13 :
Vous n 'avez aucune information fiable de la stratégie mise en place avec Gm et des résultats attendus, on en reparle dans deux ans! En ce qui concerne l Iran psa s est retire car l Iran n à plus de liquidité Renault commence à faire la même chose d'ailleurs.
Psa poursuit ses partenariats avec BMW et d autres sur les projets, psa investit sur le long terme psa est une grande entreprise, merci aux casseurs d images de mieux ce documenter ou de trier dans tout ce patacaisse, les médiatiques de contre information
a écrit le 26/10/2012 à 23:51 :
Il y a seulement deux ou trois ans, GM et Ford étaient en retard par rapport à PSA au Brésil et en Argentine (sauf pour les camionnettes pickup leur spécialité). Aujourd'hui, après l'intervention (déloyale) de la Fed et une imposante opération de lobbying / distribution, les ventes de voitures neuves vont majoritairement à GM et Ford dont les modèles ont été copiés à partir des européennes, au moins pour l'esthétique, voire les processus de production. Les japonaises et coréennes suivent dans leur sillage. Même l'Amarok VW recule, prise en sandwich entre les S10 et Ranger. PSA (ainsi que Fiat et même VW) vont devoir batailler très, très fort pour récupérer leurs parts de marché. N'oublions pas que l'Amérique latine est un marché important, en voie de consolidation et avec un niveau de croissance nettement supérieur aux Etats-Unis.
a écrit le 26/10/2012 à 22:03 :
Je toujours pensé qu'un mariage avec BMW aurait été bien plus profitable avec une réelle complémentarité ... Opel va droit à la faillite et depuis longtemps à petit feu. On ne se marie pas avec un mourant ruiné ... la famille Peugeot l'a fait .. Peugeot d'est retiré d'IRAN sous la pression de GM alors que c'est l'un des rare marché à l'international ou PSA dominait.
Et quoi en contre partie ? Des miettes ... avariées en plus ... J'espère que cela se terminera bien mais le ciel s'assombrit. Il faut espérer que nos dirigeant auront la lucidité de relancer la compétitivité en FRANCE et on revient toujours à ce débat.
Réponse de le 27/10/2012 à 5:29 :
L'alliance avec BMW n'était, en réalité pas possible et n'aurait jamais abouti car, manifestement prejudiciable à l'image hyper-premium de l'allemand. jamais ses actionnaires et ses conseils n'auraient accepté pareille mésalliance. Il n y a qu'en France qu'on reve ainsi...
Réponse de le 27/10/2012 à 9:38 :
La capitalisation de BMW est 20 fois supérieure à celle de PSA. Mais surtout, la marque BMW, 12ème marque mondiale est évaluée à 29 milliards de dollars. Pourquoi BMW irait dégrader un tel asset avec un constructeur qui cumule tous les problèmes ?
a écrit le 26/10/2012 à 18:32 :
Je continue à pas comprendre VARIN sur le mariage avec GM!!!
GM n'a jamais réussi 1 alliance... Je crains que GM est juste fait un placement style , si PSA tombe il le finis...
a écrit le 26/10/2012 à 18:25 :
Il n'y a que PSA qui pense que GM est un allié! GM n'a qu'une idée: se débarasser d'OPEL par n'importe quel moyen et recentrer son activité en Europe sur la marque Chevrolet. Quant au reste du monde il se fout complètement de PSA.
Réponse de le 26/10/2012 à 18:56 :
Général Motors a flingué Opel avec DaewooChevrolet, et Général Motors flinguera PSA avec Daewoo-Chevrolet .. La famile Peugeot est de la classe des stupides et avec un Varin qui a déjà fossoyé Péchiney et Corus ex british Steel Hoogovens, les de PEUGEOTS CITROEN est proche.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :