Le président roumain félicite Renault pour ses investissements... à l'Est

 |   |  435  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : Renault / Philippe Stroppa)
Le président roumain Traian Basescu félicite Renault pour... les deux milliards d'euros investis par Renault en Roumanie et pour les 18.000 emplois créés. Dacia constitue l'une des rares privatisations réussies.

Ca va faire tousser la CGT, voire le gouvernement français. Le président roumain Traian Basescu félicite en effet Renault pour... ses investissements! Lors d'une rencontre avec des responsables de Renault à Bucarest, le chef de l'Etat roumain a exprimé, mercredi, "sa satisfaction pour les investissements de deux milliards d'euros faits par Renault en Roumanie et pour les 18.000 emplois créés", a indiqué la présidence dans un communiqué. Le constructeur automobile roumain Dacia, créé par le "Conducator" communiste Ceaucescu dans les années 60 avec l'aide du groupe français, a été racheté à la fin des années 90.

Une privatisation réussie

Ce rachat, vilipendé régulièrement par certains politiques et syndicalistes français qui accusent l'ex-Régie de délocalisation, est considéré comme une des rares privatisations réussies en Roumanie, Dacia ayant depuis prospéré et développé ses ventes. La firme roumaine génèrera cette année 38% des ventes des véhicules de la gamme "Entry" de Renault, soit près de 400.000 unités. Le site de Pitesti produit les célèbres Logan et Sandero qui viennent d'être renouvelées mais aussi le 4x4 Duster. Les Dacia ne sont pas, toutefois, seulement produites à Pitesti. Elles sont aussi assemblées au Maroc (Casablanca et Tanger). Les autres usines (Brésil, Russie, Colombie...) fabriquent les modèles sous la marque Renault. 4 millions de véhicules sur la plate-forme de la Logan ont été produits au total depuis 2004. Le break Logan roumain est désormais aussi produit chez le russe Avtovaz à Togliatti sous le nom de Lada Largus.

Salaires bas

Les Logan II et Sandero II, qui arriveront sur le marché fin novembre,  sont des véhicules très compétitifs. Leurs tarifs démarrent respectivement à 7.700 et 7.900 euros (en France). C'est au bas mot 5.000 euros de moins qu'une Renault Clio avec les mêmes moteurs et le même espace intérieur, voire même davantage! Les salaires (de base) sont quatre fois moins élevés en Roumanie que dans les usines de France. Le rapport était toutefois d'un à sept au début des années 2000. Mais ce n'est qu'un des éléments clé expliquant les prix canons des Dacia. La simplicité de conception et les énormes économies d'échelle grâce à des longues séries ainsi qu'au nombre élevé de pièces communes entre les divers modèles jouent aussi leur rôle. C'est le rachat de Dacia qui a permis à Renault de lancer ses véhicules à bas coûts, lesquels constituent un énorme succès aujourd'hui et génèrent de fortes marges pour le groupe tricolore.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 15/11/2012 à 20:06 :
la délocalisationde Reanaultestnuisible pour les travailleurs français,les syndicats ne semblent pas réagir,pourquoi ???
a écrit le 15/11/2012 à 16:04 :
Je ne suis pas dérangé par le fait que produire en Roumanie, ça reste l'Europe, et il faut bien de l'activité économique là bas pour que l'argent y circule et que les salaires y montent pour rejoindre les nôtres, exactement comme la Californie n'a pas à se plaindre de délocalisations en Ohio.
Je suis bien plus dérangé par la construction d'usine en Turquie ou au Maroc( l'équivalent du Mexique pour les états-unis), qui ne font pas partie de l'Europe, ou alors pas avant un long moment.
Réponse de le 16/11/2012 à 12:30 :
Aujourd'hui c'est les salaires français qui vont rejoindres ceux des Roumains
Turquie, Maroc Brésil, états unis produisent pour les marchés locaux, CA c'est pas choquant...!
a écrit le 15/11/2012 à 15:41 :
Le roi du Maroc peut en faire autant.
Réponse de le 15/11/2012 à 16:05 :
Le Premier ministre turc Recep Tayyip Erdo?an aussi...
a écrit le 15/11/2012 à 14:21 :
Il faut dire que DACIA fait peu de publicité. Si les constructeurs supprimaient la publicité pour leur voitures, le prix de vente baisserait de facto de 40 %.
a écrit le 15/11/2012 à 11:55 :
VIVE DACIA ! Des véhicules très bien fabriqués, bien finis, pas chers et SUPER FIABLES !
Réponse de le 15/11/2012 à 12:50 :
+1, je suis très contente de ma Sandero diesel. Vive les roumains...
Réponse de le 15/11/2012 à 16:28 :
DACIA des véhicules très dangereux qui consomment beaucoup et qui polluent l'air, globalementqui mettent en danger vos enfants ... et vos petits enfants...
Réponse de le 15/11/2012 à 22:09 :
vos sources svp
a écrit le 15/11/2012 à 11:33 :
Fortes marges, énormes "parachutes"...! les banques, les marchés! on ne parle que de ça!! rien d'autre n'a d'importance en ce bas monde! écoeurant, scandaleux !
Réponse de le 15/11/2012 à 11:44 :
C'est quand même logique, vous êtes sur le site d'un journal économique...
Réponse de le 15/11/2012 à 16:09 :
C'est vrai cela, parlons un peu du Risotto Ecrevisse, noix de Saint Jacques et filet de lotte de ma grand mère
a écrit le 15/11/2012 à 11:26 :
Le Président Roumain va certainement remercier Ghosn Pelatta Tavarez et toutes leurs équipes sans oublier un peit plus pour Schweitzer
Réponse de le 15/11/2012 à 16:26 :
Les cadeaux seront "largués" dans les paradis fiscaux Lihenstein, Suisse en passant au retourde la remise des gratifications, ou bien au Luxembourg lors d'un déplacment au siège Renault au Pays bas, ou à Monaco à l'occasion du Grand Prix F1 avec comme commisionnaire l'inénarable Briatore !!!
a écrit le 15/11/2012 à 10:31 :
Renault devrait leur exporter la CGT, les 35h, le droit du travail, les taxes, et tous nos fonctionnaires. Ainsi on pourrait fabriquer des Dacia en France et les roumains ne pourraient plus rien importer ou exporter car ce serait la M..... la-bas!
Réponse de le 15/11/2012 à 18:41 :
je vois pas le rapport avec la cgt mais bon ils sont pas responsable de la crise non plus !!! au faite tu bosses pour 600 ? par mois toi ! tu profites pas des droits du travail tes le porte parole du medef

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :