L'usine Renault en Algérie : un petit projet à 50 millions d'euros au départ

 |   |  364  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : © 2009 Thomson Reuters)
L'investissement faramineux d'un milliard d'euros avancé par les autorités algériennes pour la nouvelle usine d'Oran comprend des travaux d'infrastructures portuaires, routières, sans rapport direct avec le projet lui-même. L'usine Renault ne sera au départ qu'un simple site d'assemblage à petites cadences.

La future usine de Renault en Algérie va générer dans un premier temps "350 emplois directs", a fait savoir ce vendredi le directeur pour la zone Euromed-Afrique du constructeur, Jean-Christophe Kugler. Cette usine située près d'Oran, prévue pour un démarrage au deuxième semestre 2014, sera... une simple unité d'assemblage de kits importés ("CKD") de Roumanie ou de Turquie, tandis que les moteurs viendront de France, a expliqué le responsable. Le premier modèle sera la nouvelle Symbol, une Dacia Logan II légèrement restylée à l'avant. Les cadences seront de 25.000 unités par an au début.

50 millions seulement

Le constructeur automobile français compte ensuite accroître sa cadence pour atteindre 75.000 unités par an, en passant alors à une production complète sur place, avec un atelier de  tôlerie et de peinture. Ce schéma explique la faiblesse de l'investissement initial, de 50 millions d'euros seulement avec les partenaires algériens dans le cadre de leur coentreprise à 49% (Renault)-51%. C'est donc beaucoup, beaucoup moins que le chiffre faramineux avancé jeudi par les autorités algériennes. Le ministre algérien de l'Industrie, Chérif Rahmani, avait chiffré alors à environ un milliard d'euros l'investissement total nécessaire au démarrage de cette usine automobile. Soit autant que l'usine géante de Tanger au Maroc destinée à produire, elle, 400.000 unités par an! "Le ministre a dû faire une estimation de l'ensemble des travaux qui vont au-delà du périmètre de l'usine", souligne laconiquement Jean-Christophe  Kugler. "Il y a des modifications assez importantes à faire du port d'Oran, au niveau de l'infrastructure routière, d'approvisionnement en eau et en électricité", a-t-il expliqué.

Forte part de marché

La garantie d'exclusivité de trois ans obtenue par Renault, aux termes de laquelle aucun autre constructeur automobile ne pourra s'implanter en Algérie pendant ce temps, offrira "le maximum de chance à cette opération de réussir", a-t-il enfin précisé. Renault sera ainsi bien placé sur ce marché, le deuxième du continent derrière l'Afrique du sud. A fin novembre, Renault avait une part de marché de 17,3% et sa marque Dacia de 9,8% sur un marché total de 409.300 véhicules.

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 29/12/2012 à 17:58 :
Renault / bis de # 7

Ce n'est qu'un accord de principe entre le President Francais et son homologue Algerien qui constitue un acte administratif pour exprimer et confirmer la volonte politique des deux gouvernements a cooperer, pleinement dans le domaine de l'industrie mecanique.Dont, la France est l'une des puissances mondiales, prouvee'.C'est bon !
Ceci ne signifie pas necessairement et obligatoirement Renault,il y'a bien d'autres alternatives, plus rationnelles,qui sont possibles.
Avec des unites de sous-traitance pour Renault-International,ce groupe industriel fera mieux qu'une usine de montage.Il est tout a fait evident,qu'il continuera a faire de bonnes affaires en Algerie.Toutes ces usines en France,et a travers le monde en plus de celles en projection et celles qui ferment ou baissent rideaux.Il est evident, que Renault n'a aucun besoin et n'eprouve aucune necessite d'avoir une usine en Algerie.Ceci ,ne fait pas partie ni de sa startegie industrielle ou commerciale.Les interets du groupe passent avant tout.C'est ce que, tous les Maghrebins doivent comprendre.
De toute facon,la decision finale est le resultat de plusieurs produits de facteurs, tous dependants les uns des autres.
Elle reste toujours tributaire d'autres analyses a` differents niveaux universitaires et ministerielles.
Ceci pour minimiser au maximum, tout risque d'erreurs humaines.
a écrit le 28/12/2012 à 16:53 :
Personne, ni aucun gouvernement ne peut interdire ou obliger les algeriens d'acheter Renault, s'ils le desirent.
Réponse de le 29/12/2012 à 13:16 :
le DRS est à la fois capable et responsable de tous les revers qui affectent le pays. De la plus petite corruption de l?agent communal, au choix du chef de l?État. On comprend bien qu?entre l?extrémité de ces deux exemples, c?est toute une culture de gaspillage et de violation des lois qui s?est instaurée et dont le résultat s?affiche à travers l?état de déliquescence général de la société. Et bien sûr, qui dit déliquescence de la société dit aussi saccage du pays, comme en témoignent les places le plus souvent dégradantes qu?occupe l?Algérie dans les classements mondiaux, et ce dans divers, le DRS semble s?être métamorphosé en une constellation d?intérêts, formant une secte politico-affairiste domaines de la vie nationale rongée par l?incompétence et une corruption endémique. la réputation de nos services de renseignement (DRS-SM) est une des pires au monde

Réponse de le 30/12/2012 à 17:38 :
Est ce que Renault est un choix fait par (DRS-SM),comme vous le dites:
1- Dans ce cas:ceci prouve tout simplement son coefficient d'intelligence !

2- Apres 50 annees d'independance l 'Algerie depend de la rente petroliere aux allentours de 96/100 est ce que c'est la faute de ce DRS ?

3- Dans l'affirmative,(si oui) dans ce cas la`:Il est imperativement necessaire de changer completement et radicalement,cette intelligence qui recule et qui n'avance pas.

A mon avis un seul organisme: tel qu'il soit ne pas endosser l'entiere responsabilite de la faillite generalisee de tout un etat.
C'est la mentalite et la culture de tout un peuple qu'il faut essayer de changer a` partir de la maternelle.

Le patriotisme,exentrique, intransigeant et inconditionnel des Americains,qui laisse parfois perplexe, constitue donc un bon critere de reference.
Faites comme eux, pour mieux comprendre et concevoir le capitalisme.

Votre economie s'en sortira mieux !


Réponse de le 30/12/2012 à 18:06 :
Si Renault est le choix du (DRS-SM) comme vous le dites:
1- C'est donc un mauvais choix et la catastrophe est assure' , a` l'avance !
Réponse de le 31/12/2012 à 15:11 :
Lire:

1- ....... :tel qu'il soit ne [peut] pas endorser..........
Réponse de le 31/12/2012 à 17:55 :
Lire:

1-tel qu'il soit ne [peut] pas endosser l'entiere responsabilite, de la faillite generalisee de tout un etat.
a écrit le 28/12/2012 à 8:07 :
Il faudrait aussi se poser quelques questions. Pourquoi cette situation en Algérie? Et comment la dépasser?
Réponse de le 29/12/2012 à 12:54 :
Situation en algérie est causé par le pétrole et le gaz utilisé pour déstabilisé les voisins et jetter l'argent par fenetres pour corrompre acheter et les positions politiques pro-algérienne et multiplier la fabrication de groupes terroristes "made in algerie" (GIA , AQMI, ANSAR EDDINE, POLISARIO, MUJAO etc.....) par la securité militaire D.R.S qui dirige le pays.
Le seul espoir et bonne nouvelle pour le peuple algérien c'est que le pétrole algérien va s'epuiser à court terme plus proche que prévu et les dirigeants actuels vont fuir le pays.
Réponse de le 29/12/2012 à 13:07 :
sauver notre pays de la dérive qu?il connait depuis quelques années déjà il faut évincer le bande régionaliste d'Oran et Telemcen du pouvoir une fois pour toute. En effet, Bouteflika est aujourd?hui dans l?incapacité physique et mentale d?assumer ses lourdes charges constitutionnelles à cause de son impotence mais il fait semblant d?ignorer son état de santé et est en train de comploter avec les barons de l?argent sale et de l?informel pour un 4ème mandat, dans le seul but de mourir sur le feuiteuil présidentiel car il sait que lui et son clan de prédateurs vont payer pour tous leurs abus depuis 1999.

a écrit le 27/12/2012 à 19:19 :
Reponse a: Bouteflika céde à Hollande contre 4éme mandat a écrit le 27/12/2012 à 16:32 :

Personne n'a rien contre la France qui est membre du G7 et une puissance mondiale prouvee dans le domaine de la mecanique generale,pas uniquement auto.
Le probleme c'est que Renault a fait son choix pour cette region et n'eprouve aucun besoin de s'installer en Algerie.Usine ou pas, il continuera, toujours a faire de tres bonnes affaires dans ce pays.Personne et aucun gouvernement ne peut interdire aux algeriens d'acheter Renault s'ils le desirent.Ce qui veut dire que la duplication d'une usine Renault en Algerie est un investissement sterile et inutile.Sauf ou a l'exception pour servir de lieu a la relocalisation des produits et kits de ses ?Deux usines? qui ferment en Roumanie et Belgique.Il n' y aura donc, aucune creation d'une industrie mecanique proprement dite.
En plus les clauses du contract sont absolument inacceptables et ne laissent aucune flexibilite aux decideurs.
1-Une clause d'exclusivite de 3 ans ,c'est tout simplement:la goutte qui a fait deborder le vase.

Les deux gouvernements sont en mesure de trouver d'autres alternatives ou solutions de substitutions,plus objectives et rationnelles dans l'interet des deux economies Francaise et Algerienne.Surtout en ces moments de crise economique et de recession industrielle.Esperant que les deux gouvernements vont opter pour une alternative de complementarite Financiere et industrielle.
La France a beaucoup fait pour les algeriens,Il ne faut pas l'oublier,ni le nier non plus.
Parmi,ces ?3? ou ?4? constructeurs qui peuvent s'installer simultanement sans aucun probleme dans ce vaste pays pour la relance du tissu industriel.
Il y'a toujours une place en Algerie pour les Francais qui savent se faire respecter et qui considerent les algeriens d'egal a` egal, en matiere de liberte'.
Loin de toute consideration politico-historique ou chauvinisme egare',je dirais tout simplement qu'il faut savoir s'aider mutuellement en ces temps de crise economique.Ce qui est dans l'interet des deux peuples.
Faisant, confiance aux deux gouvernements,ils vont certainement touver une solution intermedaire.

PS:Je m'excuse por les fautes de frappe.
Réponse de le 28/12/2012 à 15:21 :
rectificatif : (lire)

1- Personne, ni aucun gouvernement ne peut interdire ou obliger les algeriens d'acheter Renault, s'ils le desirent.
Réponse de le 28/12/2012 à 15:44 :
Lire:

1- Personne, ni aucun gouvernement ne peut interdire ou obliger les algeriens d'acheter Renault, s'ils le desirent.
a écrit le 27/12/2012 à 18:32 :
# 11.....Peugeot......... [corrige' complet]

De toute facon les 20 universites et mosquees algeriennes n'ont pas encore dit leur dernier mot ,en ce qui concerne le dossier Renault et celui du Metro.Ces deux projets doivent etre revu et reconsiderer d'une maniere plus objective.Certains seront revu a` la baisse d'autres annuler purement et simplement.
Le gouvernement algerien doit adopter une attitude ferme pour ces deux propositions ou plans ,prendre des mesures adequates et proposer d'autres alternatives plus rationnelles dans l'interet de l'economie algerienne.
Les caprices des messoulines doivent etre mise au frais ou bien carrement au tirroir pour pouvoir trouver des solutions radicales afin de redresser la barre,dans l'interet du peuple algerien.
Apres, tout l'Algerie n'appartient a` personne !
Réponse de le 30/12/2012 à 16:03 :
Lire:

1- .... doivent etre [mises] .........
a écrit le 27/12/2012 à 16:53 :
# 11.....Peugeot

De toute facon les 20 universites et mosquees algeriennes n'ont encore dit leur dernier mot en ce qui concerne le dossier Renault et celui du Metro,ces deux projet doivent etre revu reconsiderer d'une maniere plus objective.Certains seront revu a` la baisse d'autres annuler purement et simplement.
Le gouvernement algerien doit adopter une attitude ferme pour ces deux projets ,prendre des mesures adequates et proposer d'autres alternatives plus rationnelles dans l'inteteret de l'economie algerienne.
Les caprices des messoulines doivent etre mise au frais ou bien carrement au tirroir pour pouvoir trouver des solutions radicales afin de redresser la barre,dans l'interet du peuple algerien.
Apres, tout l'Algerie n'appartient a` personne !

Réponse de le 27/12/2012 à 18:05 :
Le premier et le dernier mot à été accepté par les généraux de la D.R.S les ministres , le chef du gouvernement, le chef de AQMI, ANSAR-EDDINE et le président ne sont de simples commis et fonctionnaire qui roule à la solde de la junte militaire au pouvoir en algérie. les universitaites et les journalistes ne font que la figuration
a écrit le 27/12/2012 à 16:32 :
Bouteflika à fais des concessions et cède à la France et à Renault des avantages alléchantes et exclusivité du marché clé en main CONTRE UN 4éme MANDAT PRESIDENTIEL et pour que la france salue d'avance le futur "réforme" constitutionnalle "décmoratique"!
Réponse de le 27/12/2012 à 18:06 :
# 12 ?.. Renault

Personne n'a rien contre la France qui est membre du G7 et une puissance mondiale prouvee dans le domaine de la mecanique generale,pas uniquement auto.
Le probleme c'est que Renault a fait son choix pour cette region et n'eprouve aucun besoin de s'installer en Algerie.Usine ou pas, il continuera, toujours a faire de tres bonnes affaires dans ce pays.Personne et aucun gouvernement ne peut interdire aux algeriens d'acheter Renault s'ils le desirent.Ce qui veut dire que la duplication d'une usine Renault en Algerie est un investissement sterile et inutile.Sauf ou a l'exception pour servir de lieu a la relocalisation les produits et kits de ces ?Deux usines? qui ferment en Roumanie et Belgique.Il n' y aura donc, aucune creation d'une industrie mecanique proprement dite.
En plus les clauses du contract sont absolument inacceptables et ne laissent aucune flexibilite aux decideurs.
1-Une clause d'exclusivite de 3 ans ,c'est tout simplement:la goutte qui a fait deborder le vase.

Les deux gouvernements sont en mesure de trouver d'autres alternatives ou solutions de substitutions,plus objectives et rationnelles dans l'interet des deux economies Francaise et Algerienne.Surtout, en ces moments de crise economique et de recession industrielle.Esperan que les deux gouvernements vont opter pour une alternative de complementarite Financiere et industrielle.
La France a beaucoup fait pour les algeriens,Il ne faut pas l'oublier,ni le nier non plus.
Parmi,ces ?3? ou ?4? constructeurs qui peuvent s'installer simultanement sans aucun probleme dans ce vaste pays pour la relance du tissu industriel.
Il y'a toujours une place en Algerie pour les Francais qui savent se faire respecter et qui considerent les algeriens d'egal a` egal, en matiere de liberte'.
Loin de toute consideration politic-historique ou chauvinisme egare',je dirais tout simplement qu'il faut savoir s'aider mutuellement en ces temps de crise economique.Ce qui est dans l'interet des deux peuples.
Faisant, confiance aux deux gouvernements,ils vont certainement touver une solution intermediare.

PS:Je m'excuse pour les fautes de frappe.

Réponse de le 27/12/2012 à 18:28 :
# 12 ?.. Renault [ corrige' complet]

Personne n'a rien contre la France qui est membre du G7 et une puissance mondiale prouvee dans le domaine de la mecanique generale,pas uniquement auto.
Le probleme c'est que Renault a fait son choix pour cette region et n'eprouve aucun besoin de s'installer en Algerie.Usine ou pas, il continuera, toujours a faire de tres bonnes affaires dans ce pays.Personne et aucun gouvernement ne peut interdire aux algeriens d'acheter Renault s'ils le desirent.Ce qui veut dire que la duplication d'une usine Renault en Algerie est un investissement sterile et inutile.Sauf ou a l'exception pour servir de lieu a la relocalisation des produits et kits de ses ?Deux usines? qui ferment en Roumanie et Belgique.Il n' y aura donc, aucune creation d'une industrie mecanique proprement dite.
En plus les clauses du contract sont absolument inacceptables et ne laissent aucune flexibilite aux decideurs.
1-Une clause d'exclusivite de 3 ans ,c'est tout simplement:la goutte qui a fait deborder le vase.

Les deux gouvernements sont en mesure de trouver d'autres alternatives ou solutions de substitutions,plus objectives et rationnelles dans l'interet des deux economies Francaise et Algerienne.Surtout en ces moments de crise economique et de recession industrielle.Esperant que les deux gouvernements vont opter pour une alternative de complementarite Financiere et industrielle.
La France a beaucoup fait pour les algeriens,Il ne faut pas l'oublier,ni le nier non plus.
Parmi,ces ?3? ou ?4? constructeurs qui peuvent s'installer simultanement sans aucun probleme dans ce vaste pays pour la relance du tissu industriel.
Il y'a toujours une place en Algerie pour les Francais qui savent se faire respecter et qui considerent les algeriens d'egal a` egal, en matiere de liberte'.
Loin de toute consideration politico-historique ou chauvinisme egare',je dirais tout simplement qu'il faut savoir s'aider mutuellement en ces temps de crise economique.Ce qui est dans l'interet des deux peuples.
Faisant, confiance aux deux gouvernements,ils vont certainement touver une solution intermedaire.

PS:Je m'excuse por les fautes de frappe.

Réponse de le 28/12/2012 à 15:22 :
Lire:

1- Personne, ni aucun gouvernement ne peut interdire ou obliger les algeriens d'acheter Renault, s'ils le desirent.
a écrit le 26/12/2012 à 18:33 :
En l'an 2007, et suite aux contrats conclus entre le royaume du maroc et l'alliance Renault-Nissan pour l'implantation du méga-projet structurant "Hercule" à Melloussa 1 sur le port de tanger-Méditerrannée conscernant la production de 500 000 véhicules par an des véhicules utilitaires et low coste des marques Francaises et nippone ce qui fera du site l'un des plus importants et plus compétitifs d'afrique et du bassin méditérannée, toute la presse ainsi que les officiels politiques et militaires et économiques de la république "démocratique!" "populaire" pétrolière voisine du Maroc étaient extrêment nerveux et furieux et ne suppotaient pas l'idée que le constructeur mondial ai osé préféré le Maroc pour son investissement. En visite à paris, les ministres algériens ont menacé à demi mots les industriels de l'hexagone de rétorsion économique et essayent par tout les moyens de faire capoter le projet CHANTAGE ET MENACE avec son pauvre arme defectueux en leur possession: les barils de pétrole épuisable et le "boycott" économique!!.
Alger ne comprendrais pas pourquoi le maroc " pauvre en devises " qui ne disposent pas de pétrole et de gaz et plus compétitif et attaractif devrait bénéficier de tant d'attention et être "préféré" à l'algérie " véritable robinet énérgétique crachant des milliards de dollars".
Alger est frileuse, nerveuse, angoissée à l'idée de se faire distancer sur le secteur de la compétitivité internationale par son voisin. Elle fait des pieds et des mains pour récupérer le temps perdu et use de ses armes favorites à savoir le CHANTAGE au gaz et la menace.
le constat est la: l'algérie n'attire pas, ne séduit pas, effraie les investisseurs. elle n'est vu que sous l'angle d'un grand marché de consommateurs. Son modéle soviétique, sclérosé axé sur les hydrocarbures est un modéle en perte de vitesse face un maroc ouvert, en pleine mutation, qui pas à pas s'arrime à l'économie internationale et corrige ses défauts.
Réponse de le 26/12/2012 à 21:24 :
Vous dites vrai, uniquement si vous terminer votre analyse de qu'il préféré le Maroc parce que les contrats sont à 95% et 5% pour le roi.
Par contre l?Algérie à son principe 51/49, 51% pour l?Algérie et 49% pour l'investisseur.
Donc ne comparez jamais un pays LIBRE de ses instances et un pays ou ses terres sont encore ESPAGNOLES
Réponse de le 27/12/2012 à 0:29 :
Faux! d'une part le géant usine de tanger est de 49% pour l'entreprise public marocaine CDG et 51% pour renault. D'autres part le Maroc à une économie libre, il n'a pas imposer à Renault et il n'impose à aucun investisseur l'obligation de partager la participation local dans le capital de son projet!!! il doit juste respecter la réglementation et obligations sociales et fiscales ni plus ni moins. Quant à l'algérie 51% sert à corrompre les caporals et officiers qui dirigent le pays derriere le rideau!
Réponse de le 27/12/2012 à 10:53 :
Tous les observateurs s'interrogent sur la somme énorme présumé pour cette investissement dans cette petite unité d'assemblage en algérie qui coute le meme coût que l'usine géante à Tanger , malgré qu'il y'a rien de comparable entre la taille d'un chameau et d'une fourmis!!! Pour compléter l'analyse, c'est bel et le bien le poids de LA CORRUPTION en algérie!
Réponse de le 28/12/2012 à 15:05 :
Excellente remarque !
a écrit le 26/12/2012 à 17:04 :
Quant les Algériens avaient pleurnichés et criés sans cesse contre l'installation de Renault au Maroc, la France a eu pitié d'eux elle leur a "jeté" cette usine symbolique pour les Symbol. Car le régime algérien veux s'offrir une usine de la marque au losange coûte que coûte comme une affaire de guerre contre le voisin marocain. C'est étrange car après 50 années et 50ans de gaspillage de la manne et la rente du hydrocarbures dans l'achat massive d'armes soviètiques puis russe, Les algériens demeurent encore incapable de créer notre propre automobile!! aprés des milliers de discours triomphale et "révolutionnaires" ("Révolution industrielle de Boumédiane", "Révolution agricole de Boumédiane"....), alors que Renault Mali, sortira la première bagnole très prochainement;-).
C'est insolite que renault onvesti 50millions de dollars , c.a.d elle offre aux algériens "révolutionnaire" UN MILLION d'euro par an d'"indépendance" et d'"anti-impérialisme" !

a écrit le 25/12/2012 à 19:06 :
Dans les années 70 Renault possédait une usine de montage à El Harrach qui a été nationalisée par Boumediene le mentor de Bouteflika en mettant fin à son activité. Le retour du constructeur automobile en Algérie s?est fait par la grande porte, on lui a déroulé le tapis rouge et consenti des avantages. C?est l?acte de repentance de Bouteflika à Renault. Le savoir est une arme. Un Proverbe persan « Le doute est la clé de toute connaissance. ». Pour le 51/49% est décodé comme une clé de corruption des gouvernants à l?encontre de l?intérêt du pays. Ce code n?existe même pas en chine communiste qui est entrain de monter en puissance!!!! Uniquement en algérie et en corée du nord et à Cuba
a écrit le 25/12/2012 à 19:03 :
# 5

Ce n'est pas 6000 emplois que vous allez creer mais plutot 6000 problemes.
J'en suis amplement, convaicu !

Le plus grand ignorant,c'est celui qui pretend tout savoir.
Par politesse,un bon decideur ou chef de projet doit inviter les 20 universites algeriennes pour une : 1 - Analyse technique
2 - Analyse socio-economique
3- Analyse globale

L'accord adminstratif de principe conclu entre le gouvernemet Algerien et son homologue Francais,n'est que l'aval d'une volonte de cooperation mutuelle, dans ce domaine au niveau gouvernemental.Cette decision devient nulle et non avenante sans les Trois criteres d'analyses precitees,faites par les 20 institutions algeriennes divisees en quatre zones d'interet Est-Ouest / Sud- Nord et le nombre equivalent d'universites francaises, apres des preparatifs qui ne depasssent pas 3 jours a` une semaine.

Sur le theme suivant: Quels sont les avantages,les inconvenients et les risques potentiels d'une duplication d'une usine Renault,que ce soit en Algerie ou Tunisie.

Suivi, d'un forum sur internet et d'une Tele'-conference en directe.


PS:Je m'excuse pour les fautes de frappe.

Réponse de le 26/12/2012 à 15:03 :
Lire:

1- .......... gouvernement .............
Réponse de le 26/12/2012 à 18:12 :
Lire:

2- ........... convaincu ............
Réponse de le 27/12/2012 à 15:01 :
Lire:

1-............ gouvernement..............
2- ........convaincu .............
3- ......... ................administratif .......................
a écrit le 25/12/2012 à 19:02 :
# 2


Le monopole decisionnel mene le plus souvent a` des catastrophes inevitables et regrettables.
a écrit le 25/12/2012 à 19:00 :
Le projet Renault reste une question epineuse, a double tranchant !

La stabilité, la prospérité et la paix du Maghreb sont beaucoup plus importants qu'une usine Renault.
L'affaire Renault en Algérie est un dossier clos. Cherchez-vous un autre partenaire et laissez le monde tranquille.
Ce n'est pas les constructeurs d'auto, qui manquent.C'est plutôt la façon dont les algériens défendent les intérêts de leur pays devant les étrangers; helas quel dommage !
Ceux qui sont censé parler ou négocier au nom de l'Algérie, c'est tout simplement des ingrats pour ne pas dire des trouillards. Ils font honte au peuple algérien.
Vous n'êtes même pas capables de convaincre un constructeur Européen de s'installer chez vous ? Alors dans ce cas-la`, Messieurs retournez a` l?école et laisser la place a` d'autres.
Il y'a des algériens qui veulent travailler. J?en suis persuade qu?ils sont en mesure de négocier un contrat intéressant dans moins d?une semaine et même trois jours après des préparatifs collectifs qui mettent en action les 20 universités algériennes sur ce dossier avec un délais de rigueur de deux semaines. Ou` sont les hommes braves et les enfants de chouhadas dont les parents sont morts pour que ce pays soit libre et indépendant.
Bon sang, vous avez Cinq continents. Dans ce vaste pays 3 ou 4 constructeurs peuvent s?installer simultanément sans aucun problème. Et parmi ce lot, au moins un constructeur Européen peut se faire valoir, sans aucune difficulté.
Libérez-vous de cette intelligence inerte qui recule et qui n?avance pas. Remettez ce dossier a vos 20 universites groupées en zones d?intérêts Est-Ouest / Sud-Nord.
Personne n?a rien contre Renault,qui est un groupe international de renommée mondiale. Ce n?est pas uniquement une marque de voiture. Le problème c?est que Renault a déjà fait son choix pour cette région. Ce que tout le monde doit savoir; c?est une action irréversible. Néanmoins, d?autres alternatives peuvent être proposées dans le cadre de la stratégie globale du groupe.
De toute façon usine ou pas, Renault continuera a faire de bonnes affaires en Algérie. Le plus important ici est d?essayer d?éviter les risques de conflit d?intérêts potentiels dans la région.Pour ne pas dire,qu'il y'a la`, une probabilite d'un risque litigieux multiformes.
Ce qui n'est pas dans l'interet mutuel, des trois pays concernes.


PS: Je m'excuse pour les fautes de frappe.

Réponse de le 27/12/2012 à 15:07 :
Lire:

1- ......... d'autos ................
a écrit le 25/12/2012 à 18:59 :
# 3

Une deuxième usine Renault au Maghreb, que ce soit en Tunisie ou Algérie, ceci se traduit par une stratégie industrielle contradictoire.

Des petites unités de sous-traitance pour <Renault-international> reparties équitablement au Maghreb, oui. Ceci favorisera une bonne intégration industrielle et constitue un bon facteur pour la complémentarité régionale.
Par contre une autre marque Française sera toujours la bienvenue par les algériens,si toutes les conditions propices sont reunies.Ceci pour ne pas saboter l'économie d'un pays voisin.
La reciproque est vivement, souhaitee.
a écrit le 25/12/2012 à 18:58 :
# 4

Le dossier Renault ne doit pas constituer une affaire personelle entre le gouvernement Francais et son homologue Algerien.
Ca doit faire l'objet d'une analyse succincte,suivie d'un debat entre les 20 universites algeriennes et ses homologues francaises, puisque le probleme interesse les deux cotes.Ceci, afin de minimiser le risque d'erreurs humaines.
Les decisions fortuites a` la hate sont le plus souvent vouees a` l'echec et ne sont pas conformes aux previsions administratives ni aux simulations economiques et statistiques.
a écrit le 25/12/2012 à 18:57 :
# 7

Ce n'est qu'un accord de principe entre le President Francais et son homologue Algerien qui constitue un acte administratif pour exprimer et confirmer la volonte politique des deux gouvernements a cooperer, pleinement dans le domaine de l'industrie mecanique.Dont, la France est l'une des puissances mondiales prouvees.C'est bon !
Mais pas necessairement Renault,il y'a bien d'autres alternatives, plus rationnelles.
De toute facon,la decision finale est le resultat de plusieurs produits de facteurs, tous dependants les uns des autres.
Elle reste toujours tributaire d'autres analyses a` differents niveaux universitaires et ministerielles.
Ceci pour minimniser au mximum, tout risque d'erreeurs humaine.
Réponse de le 26/12/2012 à 15:15 :
Lire:

1- ........... d'erreurs ............
Réponse de le 26/12/2012 à 17:12 :
Lire :

2- ....... minimiser ........
Réponse de le 26/12/2012 à 17:20 :
Lire:

3- Ceci, pour minimiser au maximum,................
Réponse de le 27/12/2012 à 15:22 :
correction complete............ # 7

Ce n'est qu'un accord de principe entre le President Francais et son homologue Algerien qui constitue un acte administratif pour exprimer et confirmer la volonte politique des deux gouvernements a cooperer, pleinement dans le domaine de l'industrie mecanique.Dont, la France est l'une des puissances mondiales prouvees.C'est bon !
Mais pas necessairement et obligatoirement Renault,il y'a bien d'autres alternatives, plus rationnelles.
De toute facon,la decision finale est le resultat de plusieurs produits de facteurs, tous dependants les uns des autres.
Elle reste toujours tributaire d'autres analyses a` differents niveaux universitaires et ministerielles.
Ceci pour minimiser au maximum, tout risque d'erreurs humaines.

PS:Je m'excuse pour les fautes de frappe.
a écrit le 25/12/2012 à 18:57 :
# 6

L'accord de principe conclu entre le gouvernement Francais et son homologue algerien, n'est qu'un acte adminstratif qui confirme la volonte politique des deux gouvernements a cooperer dans ce domaine.En fait ,d'autres analyses sont necessaires pour passer de l'acte a` l'action.
Réponse de le 27/12/2012 à 16:38 :
Effectivement d'autres analyses sont necessaire comme vous le dites et les partis d'oppositions algériens ont bien effectué cet analyse; Onze partis politiques et organisations de la société civile ont accusé le président Abdelaziz Bouteflika d?avoir fait des CONCESSIONS à la France, lors de la visite du président français, François Hollande la semaine dernière en Algérie, EN VUE DE GARANTIR L'APPUI DE la France pour un quatrième mandat aux prochaines présidentielles de 2014, rapporte ce mardi le journal algérien elkhabar connu pour ses liaisons avec les services de securité miliataire.
a écrit le 25/12/2012 à 18:34 :
C'est le contract de dupes du siecle,a voir les clauses de cet accord,ca fait mourir debout.Aucune conscience ne l'accepte en tant que tel,sans aucun amandement.
Un etre doue de raison et de liberte responsable en saura jamais accepte une telle demarche,qui va completement a l'encontre des interets economique de l'algerie.
En fait, il n y'a que les intelligeoux et les begris qui accepetent et applaudissent a cet evenement,qui va vite se transformer en tragedie technico-economique.

En matiere de strategie industrielle,c'est deja une catastrophe ineluctable,avant meme de commencer!

Techniquement votre.
a écrit le 25/12/2012 à 12:09 :
Les algériens doivent etre heureux car Renault à oser investir dans leur pays car en dehors des investisseurs en domaine hydrocarbures trés protégés et trés usés en matiére d'arbitrage internationl, il n'existe aucun invetisseur qui peux risuquer de perdre son argent et/ou son futur bénéfice à cause des législations relevant d'une époque révolu dépassé dans le reste du monde et une réglementation de change parmi les plus durs de la planéte dans un pays qui les caisses qui regorgent de devise mais qui n'autorisent ses citoyens que de sortir avec une somme inférieur à 500 euros pour voyager!!!!! oui en algérie la dotation en devise pour voyager n'importe ou est de 500 euros par personne! un euro de plus saisi aprés controle peux couter à son porteur quelque mois de prison ferme!!
a écrit le 23/12/2012 à 20:01 :
Si l'usine marche et devient rentable RENAULT risquerais gros à cause du fameux droit de "préemption algérien" car après Djezzy, l?Algérie menace d?exercer son droit de préemption sur Nedjma selon la déclaration du ministre algérien des Finances du 10 septembre 2012, qui invoque l?application de la règle 49/51 %. Ce n?est plus une affaire entre l?Algérie et Orascom Telecom Holding mais entre l?Algérie et le groupe russo-norvégien Vimpelcom et non plus avec Nedjma Algérie mais avec le groupe qatari Qtel
Réponse de le 24/12/2012 à 14:38 :
En France , on dit craindre le risque de nationnalisaion du PS a pouvoir.... L'argent fuit le bateau! Mittal, depardieu, afflelou, pinaut etc
Réponse de le 24/12/2012 à 17:41 :
ou est le risque pour Renault? elle y fabriquera un seule modèle la symbole"inconnue" pour le commun des français.et inexportable en Europe...elle a obtenu l?exclusivité du marché algérien pour 3 ans , marché évalué à ce jour à 420.000 véhicule à ce jour ( dont 150.000 des Renaults et des Logans), des engagements écrit de l'Etat Algérien pour le financement du projet à hauteur de 51 %,investir dans les infrastructures (exemple: aménagements au Port d'Oran, installations des sous traitants, formations et surtout exonération des taxes pour les véhicules fabriqués en Algérie)...c'est zéro risque..bravo Renault
a écrit le 23/12/2012 à 19:23 :
RENAULT est très prudent et a bien raison d'y aller par étapes ... honnêtement, je ne crois pas que l'investissement ira un jour au delà ... c'est déjà très osé d'y aller

Réponse de le 23/12/2012 à 19:53 :
A rappeler qu'en février 2012, Vimpelcom a annoncé que le holding Orascom Telecom a déposé une demande d?arbitrage international dans le litige qui l?oppose aux autorités algériennes concernant le dossier de l?opérateur de téléphonie mobile Djezzy. Cela rappelle les conflits ayant opposé Sonatach à deux compagnies pétrolières, l?américaine Anadarko et la danoise Maersk, qui ont fait recours à l?arbitrage international avant de revenir sur leur décision et opter pour le règlement à l?amiable de leur différend avec les autorités algériennes concernant l?application de la taxe sur les profits exceptionnels qui ne peut être rétroactive.
Réponse de le 25/12/2012 à 0:50 :
Pas de soucis pour le projet. Les français veulent un pré-carré au Maghreb, sans faire d'effort. Les divers règlements des litiges avec la partie algérienne n'ont jamais freiné la venu d'industrie. La preuve RATP, Suez Vinci etc..... Sans parler des entreprise du pétrole. Toute les entreprises venues en Algérie ont gagnant! Certains dossiers très techniques sont connus ici. On se demande si certains ici ne sont pas des sous mains du Maroc! Étrange ambiance de guerre civile....
a écrit le 23/12/2012 à 7:20 :
Renault vient en Algérie pour éviter que la Chine ou la Corée du Sud s'installent en Algérie. Renault veut uniquement contrôler le marché algérien. En plus, le coût de l'énergie est rentable puisqu'un plein de gasoil coûte environ 8 euros à un automobiliste algérien. Un automobiliste français paye lui 70 euros soit pratiquement 09 fois plus. Cette différence vient du fait que La France a trop de dettes moins 1700 milliards d'euros avec 50 milliards d'euros d'intérêts à payer chaque année. Si les Français ne veulent pas venir avec des projets sérieux, Bouteflika s'en fiche éperdument car beaucoup de pays sont près à s'installer en Algérie sachant en plus que l'Algérie est un pays solvable avec un matelas en devises de 200 milliards de dollars de cash disponible qui génère 04 milliards d'euros d'intérêts et ce, chaque année. La roue tourne.
Réponse de le 23/12/2012 à 17:07 :
Quelle vision réductrice comme souvent ... qu'est-ce que 200 Milliards au final ? La France à pas loin de la même chose en or, elle aussi, mais plus que ça, la France détient bien plus de part d'énormes sociétés, compensant largement ... Sans compter le PIB, qui est sans commune mesure. C'est bien beau de citer la dette en exemple, qui même si elle est colossale pour la France, ne change rien au faite que la richesse des deux pays n'est absolument pas comparable. De plus, avec un peu de chance, les probables champs pétrolifères au large de la Guyane (et donc à la France) seront aussi gros (voir plus) que ceux de l'Algérie. Donc avoir de côté c'est bien, mais il faut regarder l'équation dans sa globalité.

Cela dit, j'espère pour les Algériens que ces ressources et argent de côté sera bien investi.
Réponse de le 23/12/2012 à 20:38 :
Pourquoi donc l?Algérie est-elle classée pays à «haut risque» malgré ses reserves en devises? C'est c'est vraiement ses reserves disent quelques choses d'utiles et si l'Algérie est riche et dispose d'une economie réelle et forte pourquoi sa devise n'est pas convertible??!!! L?investissement en Algérie est perçu négativement par les agences internationales d?évaluation et d?expertise n?accordent pas de crédit suffisant pour le climat des affaires, les contrats de partenariat et la protection de l?investissement et abscence de garanties juridiques pour la protection de l?investissement contrairement à ses voisins de l'est et de l'ouest dépourvu de gaz et pétrole. L?Algérie est réellement un pays à haut risque et le monde continuerais toujours de voir l?Algérie comme un pays présentant un risque à l?investissement. Une vision qui s?accompagne d?argumentaires liés au climat des affaires, au système bancaire et à l?administration comme intermédiaires dans la facilitation des projets. Le portail britannique «Proactive Investor» a classé l?Algérie, dernièrement, sur la liste des pays à haut risque pour les investissements étrangers
Réponse de le 23/12/2012 à 20:47 :
Alors Monsieur le reveur algérien, pourquoi la majorité ecrasante des algériens ne caressent qu'un seul reve! Fuir l'Algérie pour aller voir « l'eldorado », décrocher un visa pour la France
Réponse de le 23/12/2012 à 22:29 :
c'est pas grave, le visa c'est juste un fantasme, les jeunes arrivent et aussitôt préfèrent de partir vite, après qu'ils trouvent toute la misère et de toute la précarité, c'est un fantasme d'adolescent bien coloré avec le mensonge de la publicité. je veux dis une vérité ils ne parlent du visa, pour venir consommer des produit chinois de France. Mais les jeunes algériens préfèrent les cotes espagnoles et les berlines allemandes. Et enfin entre nous si on?y bien intelligent, on demande pas le visa à des ressortissants d'un pays qui nous as prêtez 60Mdollars cette année. Toute l'Europe et surtout tout le bloc de l'est fardeau ne vous prête même pas un centimes. JE VOUS AI COMPRIS on'y pas dupe.
Réponse de le 23/12/2012 à 22:29 :
c'est pas grave, le visa c'est juste un fantasme, les jeunes arrivent et aussitôt préfèrent de partir vite, après qu'ils trouvent toute la misère et de toute la précarité, c'est un fantasme d'adolescent bien coloré avec le mensonge de la publicité. je veux dis une vérité ils ne parlent du visa, pour venir consommer des produit chinois de France. Mais les jeunes algériens préfèrent les cotes espagnoles et les berlines allemandes. Et enfin entre nous si on?y bien intelligent, on demande pas le visa à des ressortissants d'un pays qui nous as prêtez 60Mdollars cette année. Toute l'Europe et surtout tout le bloc de l'est fardeau ne vous prête même pas un centimes. JE VOUS AI COMPRIS on'y pas dupe.
Réponse de le 24/12/2012 à 13:50 :
Un français moyen gagne 1200?, un algérien moyen gagne 120? dix fois plus !!! donc le gasoil ne coute pas moins chère pour nous les algériens.
Réponse de le 25/12/2012 à 1:45 :
oui, Mais regarde combien le français moyen (d'ailleurs même le riche) paye de TVA et combien il paye de loyer sur les 1200euros/mois et comment il termine les fins de mois???
Réponse de le 25/12/2012 à 9:07 :
C'est vrai, peut être que le français moyen boucle la fin du mois à 0? d'épargne. Mais nous algériens moyen en commence le mois à -120?, pour exemple, en Algérie , 80DA le Kg de pomme de terre, un seul prix pour le pauvre et pour le riche, mais en France il y a pour toutes les bourses. je veux dire par là que le salaire d'un algérien ne suffit même pas à remplir le ventre, alors remplir le ventre de sa voiture même pour 1DA reste relativement chère.
a écrit le 22/12/2012 à 18:24 :
pauvre algerie le gaze le petrole on cherche le visa ?
Réponse de le 23/12/2012 à 0:39 :
c'est pas grave, le visa c'est juste un fantasme, les jeunes arrivent et aussitôt préfèrent de partir vite, après qu'ils trouvent toute la misère et de toute la précarité, c'est un fantasme d'adolescent bien coloré avec le mensonge de la publicité. je veux dis une vérité ils ne parlent du visa, pour venir consommer des produit chinois de France.
Mais les jeunes algériens préfèrent les cotes espagnoles et les berlines allemandes.
Et enfin entre nous si on?y bien intelligent, on demande pas le visa à des ressortissants d'un pays qui nous as prêtez 60Mdollars cette année.
Toute l'Europe et surtout tout le bloc de l'est fardeau ne vous prête même pas un centimes. JE VOUS AI COMPRIS on'a pas dupe.
a écrit le 22/12/2012 à 16:57 :
Pour les jalaux, l'Algérie a comblé ses blessures et commence a progresser et diversifier son économie.
Après le pétrole nous avons du gaz du fer du.... et de l'électricité photovoltaïque, oui un jour nous venderons du soleil à l'europe, Allah nous nous oubliera pas.
Réponse de le 23/12/2012 à 20:05 :
alors tu confirme que ce n'est que de la diversifcation de la rente!! aucune economie et aucun effort en dehors des dons de la nature et aucun fruit du travail et de la matière grise!!
a écrit le 22/12/2012 à 13:13 :
Renault sais trés bien que l'investissement eranger est toujours en danger dans un pays qui ne respectent pas les regles du marché à l'image des malheurs de l'operateur telphonique egytien ORASCOM de Naguib Saouriss qui subit des actes arbitraires aprés simple mlentendu footballistique (oui à cause d'un simple match de foot opposant son pays et l'Algérie)!!!!! sans oublier la firme de pétrole ANADARKO, etc....AUSSI IL EST UTILE DE RAPPELER QUE LE PETROLE ALGERIEN EST EN PHASE DE TARISSEMENT dans 10ans au maximun! c'est à dire le marché algérien de l'automobile va chuter et rétricir trop fortement car le pays ne disposerait plus de petrodollars pour financier les importations en devises aprés épuisement du stock pharaonique actuel.
Réponse de le 22/12/2012 à 15:48 :
Et le Gaz algerien tu as penser? et les gissement de l'or et du fer?
peut etre on vas demander de l'aide de votre pays pauvre Maroc
Réponse de le 23/12/2012 à 18:19 :
La totalité des recettes des exportations algériens hors hydrocarbures(en phase de tarissement) ne dépassent pas un milliard d'euros!!!!! et pour cette raison que l'on compare l'economie algériens à celui de Zimbawé terme du mode de gestion archaique et et comparable aux economies des pays arides subsahariennes. C'est pour cette raison que les avoirs en reserves de devises de 200milliards de dollars vont s'evaporiser dans moins de 2ans aprés épuisement des hydrocarbures et ce dans le cas ou ils ne sont pas gaspiller dans l'achat massifs de la ferraille d'arme russe et stock defectueux de l'ex U.R.S.S. et les pots de y afférents
Réponse de le 23/12/2012 à 19:36 :
Monsieur Faghouli l'ex responsable de Sonatrach/Aval, justement le responsable direct de Enor au niveau de cette entreprise actionnaire dans Enor. est mis sous mandat de dépôt par le tribunal d'Arsew.

Après des années d'attente, après des dépenses faramineuses de milliards de dinars et des millions de dollars, Gma resources nous apprend qu'il n'y a presque pas d'or au niveau de Amesmassa, et que la teneur en Or est entre 0,01 et 0,62 gr dans la tonne de roche. Alors qu'ils "Les arnaqueurs" nous ont fait comprendre et depuis des années que la teneur est de plus de 18 gr d'or dans la tonne.
Et il ne suffit que d'investir 100 millions de dollars pour que l'Algérie et les algériens, biensûr recolteront des tonnes d'or. Quel Arnaque !

Réponse de le 23/12/2012 à 19:36 :
Monsieur Faghouli l'ex responsable de Sonatrach/Aval, justement le responsable direct de Enor au niveau de cette entreprise actionnaire dans Enor. est mis sous mandat de dépôt par le tribunal d'Arsew.

Après des années d'attente, après des dépenses faramineuses de milliards de dinars et des millions de dollars, Gma resources nous apprend qu'il n'y a presque pas d'or au niveau de Amesmassa, et que la teneur en Or est entre 0,01 et 0,62 gr dans la tonne de roche. Alors qu'ils "Les arnaqueurs" nous ont fait comprendre et depuis des années que la teneur est de plus de 18 gr d'or dans la tonne.
Et il ne suffit que d'investir 100 millions de dollars pour que l'Algérie et les algériens, biensûr recolteront des tonnes d'or. Quel Arnaque !

a écrit le 22/12/2012 à 10:14 :
C'est une opération où l 'on sera couillonnés au pays du règne du backchich !
a écrit le 22/12/2012 à 10:10 :
L'avenir nous me dira, mais grosse réserve, pays riche mais trÚs instable, bonne chance, vous en aurait besoin.
a écrit le 22/12/2012 à 8:45 :
Un petit investissement suffisant pour un petit pays corrompu avec un taux de chômage élevé et avec une population rêvant plus de visas pour l'Europe et de berlines Allemandes que de voitures Françaises....
Réponse de le 22/12/2012 à 16:21 :
je vie en, France et je ^peux dire que je roule en Renault et pour les berlines Allemande y a pas que les Algériens qui en rêvent mais de bon Français bien chauvin qui eux les conduisent ,les Français ont les moyen de rivaliser avec les voitures Allemande il suffit juste de le vouloir et d'y mettre le prix ..
a écrit le 22/12/2012 à 5:39 :
50 millions perdu d'avance je parle en connaissance de cause éviter se pays.
Réponse de le 22/12/2012 à 15:54 :
Pourquoi evitez ce pays ? c'est pas par le gaz Algerien que tu chauffe des oses!
a écrit le 21/12/2012 à 22:50 :
Renault s'installe prudemment dans ce pays qui n'a pas toujours honoré dans le passé son contrat d'acceptation ,suivant les méandres politiques .Cette prudence parait donc normale ;mais on peut espérer que la confiance croitra et que alors Renault investira de façon beaucoup plus importante au niveau de ce que la personalité Algérienne cite ;et en fait on peut penser que c'est ce but que cette personne visait.
a écrit le 21/12/2012 à 19:36 :
RENAULT ne viendra jamais en Algérie. La quasi totalite des journaux algeriens sont hostiles a l'arrivee de Renault en Algérie et ne comprennent pas le gouvernement algerien. Est ce un geste politique envers Hollande ? Sur le terrain, les Asiatiques deferlent sur l'Algérie et vont se continuer a se vendre toujours moins cher que meme les voitures qui sortiront d'Oran dopées par des exonerations de toutes sortes.

Réponse de le 23/12/2012 à 11:11 :
la première marque vendue en algérie c'est renault, revoyez votre copie
a écrit le 21/12/2012 à 18:57 :
il ne vont pas faire plus! ft jouer avec les regles du jeu et laisser les autres szervir de pigeons a plumer !
a écrit le 21/12/2012 à 18:35 :
renault est résumé à se battre pour obtenir des exclusivité comme celle en Algérie pour espérer vendre leurs voitures, avant que la concurrence arrive pleinement...
a écrit le 21/12/2012 à 17:47 :
la moralité de l ,affaire Acheter coréen !!!!!
Réponse de le 21/12/2012 à 22:45 :
le rapport ? je recommande honda dans ce cas... allez voir le test du nouveau CR-V sur la tribune, ça vaut le détour !
Réponse de le 21/12/2012 à 22:53 :
Bravo !!!!!!!!
Réponse de le 22/12/2012 à 11:19 :
Renault abuse!
Ce contrat léonin est un scandale! Nous étions content au début, mais lorsque nous avons appris les termes du contrat, nous sommes devenus furieux!
Nous, c'est toute l?Algérie!
Renault est tout aussi fautif que le gouvernement algérien est incompétent!
Le consommateur algérien n'est pas dupe, il verront leurs ventes chuter de façon dramatiques, ils le regretteront!

Je vous conseille de vendre les actions Renault si vous les détenez, parce-que leurs ventes vont chuter, et ne se relèveront pas.
Réponse de le 22/12/2012 à 15:08 :
Histoire de...Vous n'êtes pas très regardant sur " l'éthique de gouvernance " de ce " bled paumé " quand il s'agit d'y écouler vos " bas de gamme " ! L'ingratitude pour toute reconnaissance...Renault peut s'estimer heureux de n'avoir pas été mis en concurrence avec Voslwagen ! Bonjour la déroute ! Silence ! On roule !
Réponse de le 22/12/2012 à 15:58 :
parce que tu crois que c'est les malheureuse vente qui sont faite dans ton pays qui font vivre Renault? elle ne représente même pas 1% du total soit une goûte d'eau, il n'y aurai pas l'Algérie le bilan de l'entreprise ne changerai même pas! allons soyons sérieux Mr Ghosn, c'est en Chine qu'il faut investir et massivement!
Réponse de le 22/12/2012 à 16:41 :
Il faut tourner la page et ne rien attendre de la france qui veut juste vendre chez nous! Breve voyons different. La France ne veut pas perdre ce marcher mais joue a faire des contrats politiques. le maroc est pire en pauvrete, en corruption, en analphabetisme, et c'est une dictature devenu islamiste! Continuez .a jouer avec avec la maroc et voyons ailleurs. La farnce excite la concurence entre algérie et maroc, pour tirer les marons du feu Comme chacun est libre, ca ne fera pas de vague! Arretons les contrats politique!!!!
Réponse de le 22/12/2012 à 16:46 :
Les ventes en Algérie représente 7.5% du volume de Renault.
L?Algérie est le marche a plus forte croissance du MONDE pour Renault, ce sont des faits. C'est a dire que la part de l?Algérie est en augmentation et la courbe est exponentielle. Les ventes y sont réalisées avec des marges beaucoup plus élevées qu'ailleurs, ce qui veut dire que l'impact sur les bénéfices est substantiel.

7.5% de voitures a marges hautes vendues en moins en temps de crise, plus le manque a gagner sur la croissance, cela devrait faire réfléchir les investisseurs.

Mais si vous voulez acheter leurs actions, grand bien vous fasse!

Nous étions heureux d'apprendre que Renault comptait installer une usine chez nous, mais depuis nous avons vu les conditions de la transaction, et le mot d'ordre est au ****boycott****.

Quand a la Chine, attention au feu follet, parce-que bientôt, c'est vous en France qui achèterez des voitures de marques chinoises.
Réponse de le 22/12/2012 à 18:10 :
Un dernier point: le volume des ventes en Algérie de Renault est plus important que le volume total de croissance des ventes de Renault dans le MONDE.
Si le *boycott* de la marque Renault est suivi a 100% (cas d?école), le groupe Renault monde se retrouve en croissance négative, et l'action Renault plonge.
Nos gouvernants en Algérie sont peut être incompétents au point de ne pas savoir négocier, mais le consommateur algérien sait ou est l?intérêt de son économie, et ne se laissera pas berner.
Alors vendez vos actions Renault tant qu'il est encore temps.
Réponse de le 23/12/2012 à 20:14 :
L'algérie ne peux pas concurrencer avec une economie saine comme celui du maroc. l'agérie vaux 1milliard de dollars (si on ote les hydrocarbures) tandis que l'economie Marocaine baser sur la production et l'effeort et la création (sans gaz ni pétrole) est comparable à celui de l'afrique du sud. Par contre l'economie algérien en dehors des hydrocarbures est equivaent à l'economie de ZIMBABWe sur tout les plans. C'EST PKOI L'ALGERIE PLEURNICHENT AURES DE RENAULT ca fais 5ans pour installer une petite boite d'assemblage.
Réponse de le 23/12/2012 à 20:44 :
Pourquoi le reve de 80% d'algériens c'est de Fuir l'Algérie pour aller voir « l'eldorado », décrocher un visa pour la France!!!!
Réponse de le 23/12/2012 à 22:40 :
Il est clair que le rêve des marocains est se rester au Maroc pour 100 dinar par moi, ni santé, ni droit politique... Le maroc est aussi fzible que l'algerie! La France a choisi alors pourquoi venez vous en Algérie ? Des contrats.? Mauvaise conscience? J'aimerai savoir le fond de la pensée française.
Réponse de le 25/12/2012 à 2:08 :
Écoutez moi le Marocain, ne comparez jamais le Maroc à l?Algérie, ne comparez jamais, un pays qui à fait la guerre et le sacrifice pour sa liberté avec un pays qu'on à signer un traitre pour sa liberté limiter, ne comparez jamais l?Algérie qui frappe la table avec un pays que ses terres sont encore espagnoles, ne comparez jamais l?Algérie qui négocié ses contrats avec le principe 51/49 et c'est pas comme le Maroc que 95% pour les européens et 5% pour le le roi.
Donc lorsque vous voulez parler de L?ALGÉRIE ne mentionne jamais le Maroc
Réponse de le 26/12/2012 à 17:10 :
comment m'expliquer qu'en 50 ans de gestion ( ou plutôt de destruction planifiée), la géontocratie militaire et politique qui dirige ton pays l'on conduit à ce désastre ( Vous sommes parmi les derniers et dans tous les domaines. PAUVRE PAYS RICHE! Demander l'explication à tes 4 généraux (Généraux monopolisant tout imporatationsqui détiennent la cagnotte et ses dérivés

Réponse de le 27/12/2012 à 18:09 :
la france n'a pas conquit comme vous le dites un pays libre, voulez vous à ce point effacer l'histoire de l'algérie? on sait tous que cette terre était sous la domination turc, ces derniers on commit des crimes que vous semblez oubliés. cette terre existe depuis la nuit des temps, que les arabes qui ont extérminé les berbères demandent pardon pour avoir effacer la véritable identité de ce pays, d'avoir bannit sa langue et culture et d'avoir pratiqué la terre brulée par les banou hillal

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :