Après un long marasme, PSA Peugeot Citroën bat tous les records en Chine

 |   |  471  mots
Peugeot 3008 chinoise Copyright Peugeot
Peugeot 3008 chinoise Copyright Peugeot
En mai 2013, le groupe français a vendu 46.134 véhicules en Chine, soit une progression de 31%, presque trois fois supérieure à celle du marché dans son ensemble.

Après avoir longtemps pataugé, PSA redresse la tête en Chine. En mai 2013, le groupe français y a vendu 46.134 véhicules, soit une progression de
31% par rapport à mai 2012. Sur la même période, le marché chinois dans son ensemble a progressé de 12,4%. En avril dernier, le constructeur français avait accru ses immatriculations de 37,4% dans l'ex-Empire du milieu. Sur les cinq premiers mois de l'année, DPCA (la co-entreprise de PSA avec Dongfeng en Chine) a crû de 32%, soit deux fois plus vite que le marché, à 232.960 véhicules.  Le "Crossover" (mi-monospace - mi-faux 4x4) Peugeot 3008 rencontre notamment un bon succès ainsi que la berline à quatre portes Citroën C4L. Dès l'an prochain, la Chine devrait devenir le premier débouché du constructeur dans le monde, devant la France. Elle l'était déjà au premier trimestre pour Citroën.

Nouvelles usines

PSA Peugeot Citroën muscle ses capacités industrielles sur place. Il inaugurera cet été une troisième usine à Wuhan (centre de la Chine), laquelle ajoutera des capacités supplémentaires de 300.000 voitures par an et portera le potentiel total de production des usines de Wuhan à 750.000 véhicules annuels. Le groupe auto tricolore compte "vendre 557.000 véhicules cette année en Chine (ndlr : contre 442.000 en 2012)", pronostiquait en avril dernier Grégoire Olivier, membre du directoire de PSA en charge de l'Asie, lors d'une rencontre avec quelques journalistes français en marge du salon de Shanghai.

Montée en gamme

Au premier trimestre, "notre chiffre d'affaires a crû de 50%, ce qui traduit notre montée en gamme. Et notre marge opérationnelle progresse davantage encore. Elle s'établissait à 7% du chiffre d'affaires sur les trois premiers mois », soulignait le dirigeant. Par ailleurs, PSA Peugeot Citroën débutera sa deuxième co-entreprise, CAPSA, avec le groupe Changan. Celle-ci démarrera en septembre-octobre 2013 la production dans la nouvelle usine de Shenzhen, qui fabriquera dans un premier temps la DS5. Le potentiel atteindra à terme une capacité de production de 200.000 véhicules.

Nouveautés en 2013-2014

Le groupe multiplie les nouveautés sur place. Au cours du second semestre 2013, PSA lancera deux nouveaux modèles d'entrée de gamme, les Citroën C-Elysée et Peugeot 301, berlines à coffre séparé simplifiées pour marchés émergents. Viendront en 2014 la Peugeot 2008 et une DS compacte inédite,  puis un « Crossover » toujours chez DS. En 2015 ou 2016 arrivera même une grande berline de prestige.

Part de marché encore réduite

Ceci dit, après avoir fait oeuvre de pionnier dès les années 80, PSA est encore à la traîne par rapport à ses grands concurrents Volkswagen, GM, Nissan, Hyundai-Kia, avec une pénétration certes en hausse mais qui demeure inférieure à 4%. C'est peu. L'objectif est de doubler à moyen terme avec CAPSA. DPCA seul vise une part de marché de 5 % en 2015.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 28/06/2013 à 11:50 :
C'est une vraie bonne nouvelle... pour les pays étrangers et les actionnaires. En revanche pour la France je ne vois pas l'avantage : pas d'impôts, pas de travail. Vivent Valls, Duflot, Montebourg, Delanoé, tous contre les bagnoles en France, mais tous pour les bagnoles à l'étranger... !!
a écrit le 18/06/2013 à 8:25 :
Les travailleurs français de PSA sont très heureux par cette nouvelle!
Réponse de le 18/06/2013 à 10:42 :
@ Albator: Vous avez raison, les salariés français de PSA doivent se réjouir du succès de leur entreprise en Chine. La Chine est un des rare marché rentable et en croissance pour PSA, imaginez la situation du groupe sans ce ballon d'oxygène ?
a écrit le 18/06/2013 à 2:17 :
Peugeot fait d'excellents véhicules, quoiqu'en disent les mauvaises langues. Le marché chinois le prouve.
a écrit le 17/06/2013 à 20:05 :
On va pas se plaindre. On se demande comment c'est possible avec des voitures toutes pourries, mais surtout, on applaudit des deux mains et on croise les doigts pour que ça dure. Bravo les gars, on lâche rien !
Réponse de le 17/06/2013 à 21:34 :
Tu dois méconnaître les derniers véhicules de PSA ou être de très mauvaise foi. A moins que tu ne sois un gogo qui roule allemand : plumé et fier de l'être.
Réponse de le 17/06/2013 à 21:59 :
Haha, j'étais sur que ça marcherait, j'ai sorti mon plus beau troll de base. Non, en fait, si les choses se vendent, c'est qu'elles ont des qualités. J'ai beau bâcher sur les finitions et le conservatisme de Peugeot, je sais leurs qualités en termes de tenue de route et de suspensions. Le problème de finitions et de clacissisme ne touche d'ailleurs pas la ligne DS de Citroën, une très belle réussite. Et voyez, lorsque Peugeot tente un peu d'audace, comme avec le RCZ, il est encensé par la critique.
a écrit le 17/06/2013 à 18:06 :
et le ministre donneur de lecon ministre de la regression productive qu'en dit il
lui qui expliquait ce qu'il fallait faire sans rien faire
heureusement que les firmes avancent sans s'occuper de nos sinstres ministres
a écrit le 17/06/2013 à 14:52 :
Et la reconquête de PSA Peugeot Citroen partira de la Chine : il est vrai que la situation en France n'est pas très glorieuse voir envieuse car le secteur automobile française est vraiment en berne, surtout chez PSA ( voir pour Aulnay ou les usines de Rennes) . Le marché chinois etant gigantesque pour l'automobile, PSA peut repartir du bon pied la bas !!!
Réponse de le 17/06/2013 à 15:09 :
Tant mieux : de fort jolies et fort bonnes voitures !
a écrit le 17/06/2013 à 12:51 :
Une très bonne nouvelle pour le groupe PSA qui vient récompenser de très gros efforts sur le style et la fiabilité. D'ailleurs l'enquête de l'ADAC sur la fiabilité des véhicules classés le prouve. Les véhicules français sont très bien classés.
http://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/automobile/20130503trib000763004/les-voitures-francaises-sont-fiables-selon-la-tres-serieuse-enquete-allemande-de-l-adac.html
a écrit le 17/06/2013 à 12:10 :
Bravo PSA, faites des voitures chez les chinois et vendez les chez les chinois, je m'accorde à 200 % de cette situation!
Réponse de le 17/06/2013 à 14:40 :
J'espère que montebourde n'est pas au courant... Il voudrait tout casser !
Réponse de le 17/06/2013 à 14:40 :
J'espère que montebourde n'est pas au courant... Il voudrait tout casser !
Réponse de le 17/06/2013 à 14:41 :
J'espère que zayrault n'est pas au courant : il voudrait tout taxer...
Réponse de le 17/06/2013 à 14:43 :
J'espère que flanby n'est pas au courant : il voudrait supprimer les voitures de luxe (pour des raisons de justice sociale, bien sûr)...
Réponse de le 17/06/2013 à 19:34 :
que les français sont aigris par les socialos!!!!!!la france va mal depuis plus de 10 ans- donc felicitation a psa- mais pas encore sortie de tout ces problémes-pour la chine il faudra d'autres usines...et il n'est toujours pas en inde-
Réponse de le 18/06/2013 à 8:45 :
Bravo Japo construisez les voitures françaises à l'étranger et augmentons le chômage en France, je suis vos conseils c'est pourquoi j'achète allemand. Alors ne critiquez pas ceux qui achètent étranger, il faut garder une certaine logique. Et en plus pour payer moins de TVA je me renseigne pour acheter ma prochaine voiture directement en Allemagne.
Réponse de le 19/06/2013 à 11:01 :
A l'attention des snobinards qui paradent à bord de voitures étrangères.
Le groupe PSA est depuis 2010, champion du monde des rallyes.
Qu'on se le dise !!
Réponse de le 19/06/2013 à 11:53 :
a godrev , vous rêvez un peu haut , les chinois qui achèterais chinois ? , c'est antiéconomique quelque part , souvenez vous de ce que disait coluche : comment reconnaitre un produit hexagonal ? , c'est simple c'est le plus cher .. bon pour un chinois ce sera pareil , il voudra acheter autre chose venant d'ailleurs mais pas d'Europe vu le cout de l'euro face au yuan c'est ridicule , on a vu dacia qui produisait en roumanie et qui sont les clients ? , ben les français .. logique , donc on produit jamais a un endroit pour des gens locaux , sinon on fait pas de production ni de bénéfices , il faut toujours chercher l'argent là ou il est rentable de produire et d'exporter , c'est toujours été ainsi et le sera toujours ..

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :