Renault et le britannique Caterham créent une co-entreprise pour produire les futures Alpine

Renault et le britannique Caterham ont signé l'accord pour la création d'une coentreprise, qui fabriquera la future Alpine dans son usine historique de Dieppe (Seine maritime). La sportive française verra le jour en 2016.
L'Alpine au rallye de Monte-Carlo dans les années 70. Photo Renault
L'Alpine au rallye de Monte-Carlo dans les années 70. Photo Renault

Ca y est. Renault et le britannique Caterham ont "signé l?accord la semaine dernière pour la création d?une coentreprise" qui construira la future Alpine dans  son usine historique de Dieppe, en Seine maritime, affirme à latribune.fr une porte-parole de Renault. "La création de la co-entreprise a eu lieu". Des rumeurs faisaient état de difficultés entre Renault et et le petit constructeur de voitures de sport. Renault avait reconnu "du retard", alors que les deux sociétés auraient dû s'associer  en début d'année. Le projet est donc bel et bien sur les rails.

Sortie en série prévue pour 2016

Renault a confirmé début juin la sortie prévue en 2016 des premières Alpine de série. "Le design est déjà fait à 70%", soulignait dernièrement un porte-parole. Porté par Carlos Tavares, le directeur général délégué de Renault passionné de sport automobile, le projet de future sportive a été officialisé le 5 novembre 2012. Cette nouvelle voiture emblématique, qui reprend le label du champion du monde des rallyes de 1973, devrait être vendue moins de 50.000 euros. Le véhicule pourrait développer "200-250 chevaux", rester assez léger en pesant "1,2-1,3 tonne" seulement, avec des dimensions très contenues de "moins de 4,30 mètres de long", selon des informations recueillies il y a un an. Cette Alpine "ressemblerait à la berlinette A 110 (la mythique voiture des années 60 et début 70)", indiquait alors à La Tribune le patron du design de Renault, Laurens van den Acker.

 Une marque créée en 1955

Renault avait déjà essayé de recréer la marque précédemment. Trois projets ont vu le jour depuis les années 90, mais sans jamais franchir jusqu'ici l'étape du feu vert, faute de rentabilité assurée. Alpine a une très longue histoire qui remonte à... 1955. Créée par un concessionnaire Renault, Jean Rédélé, à Dieppe (Seine-Maritime), Alpine a vécu quarante ans d'histoire passionnelle et... mouvementée. Tout a démarré avec un petit coupé qui reposait sur une modeste base de 4CV. La Berlinette A108 a été dévoilée pour sa part en 1960. Un véhicule-clé, qui a servi de base à la fameuse A 110, laquelle est devenue la voiture sportive française par excellence, délicate à piloter, exiguë, mais d'une légèreté et d'une agilité phénoménales. Grâce à elle, Alpine a remporté le titre mondial des rallyes. L'heure de gloire. Après... viendra la déchéance, avec notamment la reprise directe d'Alpine par Renault qui se fourvoiera dans la tentative de recréer une Porsche à la française, avec des véhicules trop chers - mais peu fiables. Et ce, alors que se généralisent les limitations de vitesses. En 1995, Renault annoncera piteusement la fin de la marque, dans l'indifférence générale.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 9
à écrit le 25/06/2013 à 14:40
Signaler
Au lieu de se faire plaisir avec des gadgets pour enfants attardés, le management de Renault devrait regarder ceux qui réussissent. "D'ici 2020, au moins un tiers des voitures Audi vendues sera un SUV" a dit le patron d'Audi lors de l'annonce de ses ...

le 26/06/2013 à 1:18
Signaler
Nissan n'a pas attendu Audi (Qashqaï, Juke, Armada). Le Renault Captur est un SUV ("Sport Utility Vehicle") Koléos, d'autres modèles arrivent. L'Alliance est en capacité de présenter un modèle dans chaque segment de véhicule. Ouvrez les yeux.

à écrit le 24/06/2013 à 19:20
Signaler
Excellente nouvelle. L?artisan Anglais Caterham est le plus à même pour cette synergie visant à ressusciter Alpine. Par contre 250ch pour 1.2 Tonne ce n'est pas si light que ça... Ils tomberont sous la tonne, c'est une nécessité. En comparaison, 263c...

le 26/06/2013 à 0:54
Signaler
AuRAsDesPaquerettes: Une sportive "premium" c'est quoi? "Premium" c'est le confort? Sportivité rime avec plaisir et sensation, pas besoin de rouler à 250 km/h en Caterham pour sourire bêtement de plaisir, une ballade en campagne, une sortie weekend e...

le 27/06/2013 à 14:00
Signaler
Tout à fait d'accord Pancake !

à écrit le 24/06/2013 à 19:15
Signaler
Alpine Renault est une marque francaise de renom et doit le rester alors pourquoi faire appel au savoir faire britannique puisque nous sommes les meilleurs comme toujours ? Encore une ineptie de nos Managers et bravo aux anglais qui dirons ....c'est...

à écrit le 24/06/2013 à 19:05
Signaler
Il faut être sérieux, Caterham n'a pas de compétence en voiture prémium sportive, Caterham ne produit que des "karts" sommaires et c'est tout rien de plus... Pour le reste il est clair que les dirigeants de Renault ne sont pas à la hauteur de l'enjeu...

à écrit le 24/06/2013 à 16:08
Signaler
Tout est dit il me semble : "Et ce, alors que se généralisent les limitations de vitesses" C'est le cas à l'échelle industrielle aujourd'hui! "En 1995, Renault annoncera piteusement la fin de la marque, dans l'indifférence générale" : Déjà qu'en 1995...

à écrit le 24/06/2013 à 15:17
Signaler
Enfin une bonne nouvelle.

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.