Volkswagen relance la ... Golf GTi, après 2 millions d'exemplaires depuis 1976

 |   |  521  mots
Copyright Volkswagen
Copyright Volkswagen (Crédits : <small>DR</small>)
La semaine prochaine, arrive la Golf VII GTi de 220 chevaux. En 37 ans, Volkswagen a renouvelé régulièrement cette voiture sportive emblématique, qui fut la coqueluche des années 70. La GTi a représenté 6,3% des ventes totales de Golf. En France, il s'en est écoulé 114.400 sur la période.

La Golf GTi ? Une voiture sportive mythique. Née en 1976, la voilà qui repointe son nez. Une toute nouvelle Golf GTi arrive en France la semaine prochaine. Née avec 110 chevaux, la revoilà en... 220 ! Entretemps, il est vrai, le poids est passé d'un peu plus de 800 kilos à 1,35 tonne. Un modèle emblématique, qui a créé une toute nouvelle tendance à la fin des années 70 et tout au long de la décennie suivante, celle des voitures petites ou compactes assez banales à l'extérieur, mais survitaminées, les GTi justement, dont l'un des avatars les plus célèbres fut ensuite la Peugeot 205 GTi.

5.000 prévues au départ

Lorsque la première Golf GTi est sortie, il y a 37 ans, personne ne pariait sur un tel succès. À l'époque, il était prévu d'en réaliser 5.000 exemplaires à peine. Il s'en est finalement produit presque 2 millions d'unités à ce jour (1,9 million exactement) dans l'usine-mère du groupe à Wolfsburg, en Basse-Saxe. Et ce, sur 30 millions de Golf, toutes versions confondues. Pas mal. 114.400 d'entre elles ont été diffusées dans l'Hexagone, soit presque 6% des Golf écoulées sur la période en France.

A partir de 31.890 euros

Vu la répression généralisée sur les routes, la nouvelle Golf GTi, qui démarre à 31.890 euros, ne devrait certes générer que... 2% des volumes de Golf en France dans les années à venir, soit 800 voitures par an, selon les prudentes estimations du constructeur. Les temps changent. La période n'est plus aux pimpantes sportives. Equipée d'un moteur à essence turbo à injection directe, cette tout dernière berline compacte GTi reste toutefois... politiquement correcte sur le plan écologique. Elle ne rejette en effet que 139 grammes de C02 au kilomètre Le malus prétendument « vert » n'est du coup que de 100 euros... comme sur sa récente (petite) rivale, la Peugeot 208 GTi. Ce qui traduit une belle prouesse des constructeurs en termes de performances-consommations.

Septième du nom

On en est aujourd'hui à la Golf VII GTi. La première du nom a vécu huit ans, la deuxième (1984) et la troisième (1991) sept, la quatrième (1998) six. La Golf V de 2004 n'a vécu que cinq ans, la Golf VI de 2009 à peine quatre. Les cycles se raccourcissent. Notons qu'il existe aussi, depuis trois décennies, une version diesel GTD, iconoclaste puisqu'elle est mue par un moteur à gazole. Mais, bon, pas de quoi ricaner pour autant! La nouvelle GTD, qui arrive bientôt sur le marché en parallèle à la GTi, distillera la bagatelle de 184 chevaux (74 de plus que la première GTi). La Golf GTi aura été la seule de son espèce à ne jamais disparaître sur la période et conserver son nom originel. Peugeot a interrompu pendant plus de vngt ans la commercialisation d'une GTi. Quant aux autres berlines sportives des années 70 ou 80, les Renault 5 Alpine, Ford Escort XR3, Opel Kadett GTi ou Fiat Ritmo TC, elles ont sombré corps et biens depuis longtemps. Il n'y a plus que Volkswagen et Peugeot pour perpétuer le mythe actuellement.


>>> DIAPORAMA La saga de la Golf GTI
 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 09/07/2013 à 1:57 :

La majorité des allemands ont plus de 55 ans. C'est pour ça que la Golf 7 marche fort avec sa fadeur. La Golf 7 Gti n'a rien dans l'esprit d'une 205 ou Golf 1 Gti. C'est la version "les feux de l'amour " !
Réponse de le 18/07/2013 à 15:13 :
Il vaut mieux lire ça que d'être aveugle.....
a écrit le 08/07/2013 à 12:08 :
Un a du mal a gagner son argent et est un consommateur avisé et l'autre nous prends pour des imbéciles en nous faisant croire qu'on va au boulot avec des moteurs F1...
Devinez qui est qui.
a écrit le 08/07/2013 à 11:34 :
Depuis le lancement de la première golf que des louanges sur ce véhicule les modèles se succèdent et la dernière sortante est toujours meilleure que la précédente bref c'est comme chez Omo qui lave plus blanc que blanc.
a écrit le 08/07/2013 à 9:48 :
La documentation commerciale de VAG (papier) est plus pratique à lire sur La Tribune (grace à AVG) grace à ma souris... J' adore le bêlement de " oh merveille!" "oh référence de la catégorie" ... Bref la socitété à un manque cruel de journalistes économiques et de journalistes automobiles ...
a écrit le 08/07/2013 à 0:45 :
3 moteurs Renault sur le podium du GP F1 d'Allemagne !!! Les panzers teutons font plus d'effet dans les showrooms...
Réponse de le 08/07/2013 à 8:33 :
Les moteurs de F1 de Renault marchent très bien. Reste plus qu'à fabriquer des moteurs fiables au quotidien, une électronique qui ne tombe pas en panne tout le temps, des designs attrayants, des finitions de qualité... Bref,il y a encore du boulot!
a écrit le 07/07/2013 à 21:43 :
Cet article recopie purement et simplement le fascicule commercial
de VW. Mais je comprends... on est dimanche, il y a du soleil...
a écrit le 07/07/2013 à 9:28 :
Silhouette ringarde, prix astronomique, rien d ' attractif. Ce modèle ne va pas effrayer la conccurence !
Réponse de le 07/07/2013 à 15:15 :
Quelle concurrence ?
Réponse de le 18/07/2013 à 15:27 :
La Golf GTI est intemporelle et sa silhouette évoluant au fil des ans est agréable à l'acheteur contrairement aux françaises qui changen de design à chaque génération....
Enjoy tu as raison, quelle concurrence ?
a écrit le 07/07/2013 à 4:54 :
On pourra toujours tenter, comme le font les journalistes automobile de rabacher des phrases toutes faites, où l'on entend q'une manière quasi subliminale les mots "référence de sa catégorie" à tout bout de champ, dès qu'il s'agit dune française, il n'en restera pas moins que Volkwagen est et a toujours été à tous points de vue, très au-dessus de Renault. Il ne suffit pas d'adjoindre des sigles agressifs sur le capot arrière pour transformer une Renault en référence de quoi que ce soit. Et si vous avez un doute, demandez, et vous verrez que 90%, 95% peut-être des français préfèrent payer plus cher et posséder une Golf que d'acheter une Renault pour moins cher. Après, on peut continuer à fermer les yeux et lancer à tout propos des superlatifs, il en reste que Renault ne rêve même plus de rejoindre un jour VAG.
Réponse de le 07/07/2013 à 9:00 :
Tiens, un pousseur de tôle de chez VW ...
Réponse de le 07/07/2013 à 10:00 :
elle se trouve dans quelle ville votre concession VW?
Réponse de le 08/07/2013 à 9:28 :
Boulogne Billancourt pourquoi
a écrit le 07/07/2013 à 3:26 :
Le mythe GTI a depuis longtemps déjà été supplanté par le mythe RS. Renault Sport la gamme sportive de série loin devant les autres sur un tour et sur plusieurs tours (je pense à l'endurance des freins et à la qualité du châssis concernant l'usure des pneus notamment...) vivement les chronos de cette nouvelle Golf chère pour ce que c'est, à voir si elle mérite son embonpoint et son nom de GTI, 30% plus chère qu'une Clio RS et Peugeot 208 GTi.
30% plus cher, à oui mais les plastiques sont mieux... LOL... presque 10000 DolS de plus pour que les plastiques soient mieux, et sinon niveau moquette?
Réponse de le 08/07/2013 à 14:53 :
Si les plastiques sont effectivement mieux et si c'est apprécié par les clients, depuis le temps, les marques Fr auraient pu faire un effort dessus non ? S'ils ne le font pas alors que ça ne semble pas si cher que ça ...
Réponse de le 18/07/2013 à 15:31 :
Je possède une GTI II 16s 350 000kms avec un entretien régulier, autant avec la super RS...
a écrit le 06/07/2013 à 20:37 :
Non ! non ! Monsieur, "Mathide ne rêve pas du tout ..... car déjà, en 1948, avec la technologie de l'époque, le Coach Dynavia de Panhard-Levassor (http://www.linternaute.com/musee/diaporama/1/7273/cite-de-l-automobile---collection-schlumpf/5/34111/panhard-levassor-coach-dynavia-1948/), par ses qualités aérodynamiques, roulait déjà à 130 km/h en ne consommant que 3,5 litres aux 100 km avec un moteur bicylindre à plat (flat-twin) de seulement 25 CV réels de 600 cm3 à refroidissement par air. C'était en 1948,.... nous sommes en 2013 !... plus de 60 ans !... Si cela reste un rêve pour vous cela veut dire qu'on ne peut croire au véritable progrès technologique et là, je serais d'accord avec vous d'une manière sous entendue en considérant que l'automobile n'a jamais réussir à gravir les pentes qui mènent au 21ème siècle. Fondamentalement, on continue toujours à fabriquer les même voitures d'un autre temps sans appréhender les véritables et fondamentales avancées qui collent au défi technologique dont on parle tant. La seule modernité pour beaucoup, tient dans le développement extraordinaire de la micro informatique embarquée dont une face est formidablement intéressante mais l'autre face, par contre, peut être abominable pour ne pas dire qu'elle l'est déjà. J'en veux pour preuve, la quasi impossibilité de contourner les concessionnaires qui fournissent des services hors de prix au détriment d'une très grande partie des emplois périphériques, garagistes, équipementiers, fabriquant de pièces détachées garanties etc, etc. Maintenant, chacun peut trouver sa part de rêve en achetant des voitures "High Tech" avec plein de gadgets qui distraient pendant les heures de boulot les ingénieurs-informaticiens bien payés. Informaticien moi-même, j'ai toujours trouvé très amusant de programmer des graphiques en temps réels sur un écran, mais dans une voiture hybride par exemple a-t-on vraiment besoin d'avoir sous les yeux un écran qui nous affiche le moment quand le moteur thermique ou électrique se met en marche puisque c'est automatique. En voiture, on conduit, on ne regarde pas la télé. D'ailleurs, le code de la route interdit l'usage des téléphones portables en conduisant. Ils ne monopolisent que l?ouïe mais il est hors de question d'interdire les systèmes de navigation à l'utilité douteuse, sauf peut-être pour les taxis, alors qu'ils monopolisent et l'ouïe et la vue, donc doublement plus dangereux qu'un téléphone. Il sera peut-être interdit quand tous les gens qui en fabriquent auront fait suffisamment leur "beurre" J'en parle en connaissance car j'en ai un dans ma voiture, à plus de 2000 euros, que je ne voulais pas mais imposé, ce qui est scandaleux, dans le pack boîte de vitesses automatique. Il a servi 4 ou 5 fois en 6 ans alors qu'une système de navigation acheté 150 euros dans n'importe quelle grande surface fait très bien l'affaire et peut servir dans plusieurs voitures.
a écrit le 06/07/2013 à 14:53 :
C'est une voiture du passé...comme l'est d'ailleurs la 208 Gti..- - -
Nom pas que la technologie n'est pas là, ni encore moins les performances...mais c'est une voiture d'un autre siècle.- - -
Car elle ne prends pas en compte le défi énergétique...les voitures du futures seront lègères..assez petites et consommeront moins de 2L.- - -
Les mentalités évolueront au pied du mur...
Réponse de le 06/07/2013 à 17:16 :
Moins de 2L...... doux rêveur va!
Réponse de le 06/07/2013 à 19:06 :
Il y a 30 ans si on avait dit qu'en 2013 tout le monde aurait la possibilité d'appeler le monde entier grâce à un tout petit ordinateur portable (smartphone) connecté sur un réseau mondial...on aurait parler aussi de rêve...ou de prospective.
Réponse de le 06/07/2013 à 23:56 :
C'était écrit il y a presque 50 ans dans le journal "Pilote"
Réponse de le 07/07/2013 à 4:59 :
Le nom m'échappe, mais Volkswagen fabrique en grosse série, une auto qui consomme moins d'un litre aux 100, M. goldorak, alors si certains vous semblent des rêveurs, tenez-vous un peu au courant avant de railler les autres. Ca y est, c'est fait et on est bien à moins d'un litre, pas à 2 litres/100! Maintenant que les grandes marques ne vous en aient pas informé, ça peut peut-être se comprendre...
a écrit le 06/07/2013 à 14:35 :
On sait que les automobiles allemandes ne sont pas vendues à leur prix tarif. N'est pas en cause ici la petite remise habituelle mais l'énorme salaire déguisé offert aux collaborateurs et anciens collaborateurs ainsi qu'à leur "famille" lorsqu'ils achètent un véhicule allemand. C'est la revente à bon compte de ces derniers modèles qui fait office de diffusion et de soutient pour les marques des segments supérieurs. La montée de la concurence limite désormais ce processus si particulier. Les constructeurs allemands devront aussi expliquer comment ils vont payer les milliards de retraites qu'ils doivent tout en continuant à employer un demi million de personnes comme autant de "revendeurs". Les régions, les Landers, du pays étant considérablement endettées, bien plus qu'en France, la commission européenne a interdit depuis longtemps qu'ils financent à taux bas les entreprises allemandes, mieux qu'elles soutiennent leur survie. L'application de ces mesures bien que très très lente arrive à opérer. La bulle Ponzi consubstantielle du pays dans son entier commence à déflater.
Réponse de le 06/07/2013 à 19:19 :
Vous nous manquiez, encore un fou rire!!!
Réponse de le 06/07/2013 à 21:57 :
tiens la pro-germanique est de retour?
Réponse de le 06/07/2013 à 22:36 :
m'enfin, ne soyez pas si sinistre. Je ne suis jamais partie! Jamis jamais jamais!
Réponse de le 07/07/2013 à 9:52 :
Etes-vous allez voir vos parents en Bavière déjà?
Réponse de le 08/07/2013 à 9:48 :
Bien sur et ils passent bien le bonjours a tes parents.
a écrit le 06/07/2013 à 13:34 :
J'aime cet article rien que pour les commentaires de vieux ploucs en C5, mdr, vous me faites les abdos du jour..
Non, pis jamais j'echangerai ma clio contre une serie 3, pis les Porsches c de la daube, une 205 Gti d'époque c'etait bien mieux... Heureuseument que la France vous a les gars!
Réponse de le 06/07/2013 à 14:00 :
une haute estime de vous-même. Est-elle bien méritée ou est-ce une façade de complexé ?
a écrit le 06/07/2013 à 13:02 :
L'achat de ce type de véhicule contient une part de rêve ce que la plupart des commentateurs sur ce type d'article ont oublié depuis des lustres ... avoir un moteur rugissant pour doubler pépé franchouille dans sa dacia sur une nationale procure une petite dose d'adrénaline qui vaut bien 30 k .. sans compter l'aspect sécuritaire de l'opération .
Réponse de le 06/07/2013 à 13:19 :
??????????
Réponse de le 06/07/2013 à 15:37 :
pour le même prix vous avez une renault mégane RS!! votre dose d'adrénaline par rapport à cette GTI embourgeoisée est décuplée...
Réponse de le 18/07/2013 à 15:36 :
Avec la RS la facture au garagiste est dédoublé aussi...
a écrit le 06/07/2013 à 12:08 :
Je sais que votre dada est d'enclencher régulièrement une pub en faveur des voitures allemandes, c'est votre droit le plus absolu, mais pouvez-vous me dire, d'une manière générale, qu'elle utilité y a-t-il à acheter un engin de 32000 euros de 220 CV c'est à dire qui doit monter à plus de 200 km/h sur un réseau autoroutier limité à 130 km/h, des voies rapides à 110 et un extraurbain à 90 en dehors de chercher à éblouir une galerie pas forcément sensible à l'effet recherché. Même en Allemagne, en dehors de quelques grands axes transversaux où la vitesse est illimitée, la vitesse maximale de la majorité des autoroutes est de 120 km/h. De plus, pour avoir déjà essayé ce type de voiture, il faut vraiment aimer se faire cahoter, chahuter et se faire vibrer, en dehors des autoroutes où la suspension est pratiquement inutile, dans un habitacle étriqué aux faibles volumes de rangement, surtout quand une capote vient en occuper la majeure partie. User librement de son argent, voire même le jeter, est le droit le plus strict de chacun. C'est sûr. Mais quand on en fait la pub, c'est pour inciter à l'achat. J'ai les moyens bien sûr d'acheter un véhicule de ce prix, même bien plus cher, évidemment je n'en ferai rien. J'aurais préféré que, en tant que journaliste spécialisé, vous expliquiez vers quoi il faudrait s'orienter plutôt que de vanter des modèles fondamentalement inchangés depuis des lustres dans lesquels le progrès se limite uniquement à l'aspect "High Tech" du suréquipements, d'appareils, pour moi inutiles pour la majorité d'entre eux, car on devrait laisser à l'acheteur le choix d'installer les options qu'il désire et non des les imposer, souvent en "pack", à ceux qui n'en veulent pas. Désolé, pour moi, le progrès n'est pas dans la multiplication des pièces en mouvements comme le nombre de soupapes qu'elles soient à arbre à came en tête, à tiges voire même à vérins électrocommandés, le double ou triple embrayage, etc... Voyez_vous, l'automobile est un engin qui me passionne et pourtant, je trouve la grande majorité des modèles des 20 dernières années assez insipides. Pour ma part, j'ai eu l'occasion d'utiliser l'Opel Ampera le clone de la Chevrolet Volt, une hybride électrique à assistance thermique, beaucoup mieux que la plug-in rechargeable de Toyota, une hybride thermique à assistance électrique. Contrairement à ce que beaucoup pensent, la différence est fondamentale même si, dans des cas de fortes demandes de puissance, leur fonctionnement est très proches grâce à leur train épicycloïdal (http://loupapetjpr.free.fr/). Cependant, dommage, je ne l'achèterai pas car, sans tous ses fanfrefluches tactiles et écrans numériques superflus qui donnent des indications dont on a rien à faire, son prix se ramènerait allègrement à celui d'une berline de 25-30000 euros. Pour illustrer l'esprit de mon message, je possède une C5 BVA qui à 6 ans, c'est ma deuxième, le top même s'il y a trop de numérique. Je ne la changerais pour rien au monde contre une Mercédès, une BMW ou une Audi. J'ai par ailleurs, une Twingo achetée en 1998 et, le coup de coeur, une géniale 2CV Spéciale Club de 34 ans maintenant.
Réponse de le 06/07/2013 à 12:21 :
Avec la profusion de radars annoncés ces prochaines années en plus de ceux déjà en place, vaut mieux privilégier un modèle confortable que puissant, Citroën est bien placé dans ce créneau avec les C4 et C5, fabriqués en France, en plus.
Réponse de le 06/07/2013 à 13:16 :
en voiture principale, j'avais gardé une Renault 25 qui m'avait rendu de bons et loyaux services pendant 15 ans sans aucun problème en dehors de la serrure de la porte conducteur changée pour pouvoir la revendre correctement et, quand je l'avais achetée, dans mon entourage, on m'avais prédit des tas d'ennuis !.... surtout les possesseurs de voitures allemandes qui avaient changée la leur bien avant moi. Elle avait remplacé une Renault 16 TX (fabuleuse) que j'avais gardée 10 ans. Je ne suis pas de ceux qui ressasse à tue-tête que les françaises sont mauvaises et pas fiables, c'est tout le contraire.
Réponse de le 06/07/2013 à 13:19 :
C'est vrai, c'est inutile. Mais êtes vous sûr que tout ce que vous achetez est utile, rationnel, raisonnable? Et le plaisir, dans tout ça? Je précise qu'au niveau auto, j'ai opté pour le rationnel vu mon kilométrage annuel en achetant diesel... mais 177ch quand même, pour le plaisir... Pour certains, le plaisir auto, c'est le confort (ok pour Citroën, sauf la gamma DS...), d'autres la puissance ( qui ne sert pas que la vitesse, mais aussi l'accélération, le sécurité active...), d'autres encore l'équipement. Laissez donc les adorateurs de GTI, RS , etc se tirer la bourre si ça peut leur faire plaisir. Il faut de tout pour faire un monde. Même des fanas de Dacia...
Réponse de le 06/07/2013 à 13:56 :
Vous avez absolument raison, à chacun sa liberté de rêve. Je ne flippe par devant une Ferrari ou une Porsche d'aujourd'hui. Moi c'est plutôt sur une ancienne type DS 10 Pallas cabriolet, Traction avant 15 Six Citroën, Bi-Rotor Citroën, une Simca Chambord chez les françaises, Mercédès 300 SL des années 60, NSU Spider, VW Carman Ghia chez les allemands, Mais dites-moi, pourriez-vous me dire à quel endroit j'ai montré, dans mon commentaire, vouloir imposer mon point de vue ? Je n'ai fait que l'exprimer. À chacun d'en faire ce qu'il veut !...
Réponse de le 07/07/2013 à 12:08 :
Polemiqiue absoluement inutile.
Toute voiture particuliere de plus de 40 CV reels est par définition INUTILE !!!
Un Touk-Touk indien avec un petit moncylindre fixé sur la mono-roue avant suffit pour aller de A a B avec toute la famille derrière !
a écrit le 06/07/2013 à 10:32 :
La Golf est un excellent exemple de l'excellence technologique allemande !
Réponse de le 06/07/2013 à 10:50 :
Euh vous vous emballez un peu...Les allemandes sont mieux finies que les françaises, certes, mais c'est bien tout ce qu'elles ont pour elles. Pas plus fiables, moins agréable a conduire qu'une peugeot, moins stylé qu'une Citroen (DS) voir qu'une Renault (les dernières), plus chères, vendeurs en concessions excécrables,....
Réponse de le 06/07/2013 à 11:15 :
J'aimerai répondre à votre commentaire.
Vous dites qu'elles sont moins agréables à conduire !
C'est justement le motif d'achat principal de l'acheteur (commandes précises, freinage franc...) outre la facilité et la valeur élevé de revente.
Le style : votre commentaire est bien subjectif.
L'avantage indéniable de la plupart des allemandes, c'est qu'elles sont sobres et donc intemporelles à la différence d'une française au style discutable et qui se démode rapidement.
Pour finir j'ai quitté Renault pour Volkswagen ou l'accueil est incomparable.
A bon entendeur.
Réponse de le 06/07/2013 à 11:27 :
@Chich: Moins agréable à conduire, moins stylé, etc... c'est votre avis et pas forcément celui des autres. Quand j'ai voulu changer ma clio de 2 ans contre une autre clio privilège (je n'ai jamais eu autre chose que des Renault) : aucune remise et pas de reprise de mon véhicule j'ai donc été chez VW: une Golf confortline au même prix que la clio et reprise de mon véhicule à l'argus. Inutile de comparer les 2 voitures.
Réponse de le 06/07/2013 à 11:54 :
J'admet que les critères sont souvent subjectifs. Je parle de manière globale (en tirant mes infos de sondages qui paraissent régulierement dans le mag Auto Plus). J'imagine bien que tous les vendeurs VW ne sont pas des incapables. Mais il est reconnu que les constructeurs allemands ont un ego surdimensionné qui transparer chez leurs vendeurs. Sur le principe de l'intemporalité vous n'avez pas tort : le style des Renaults d'aujourd'hui risquent de ne pas tenir sur la durée. Mais j'insiste sur la fiabilités des allemandes moins bonne que les françaises (surtout en diesel) et sur la qualités des trains roulant et des chassis Peugeot qui sont au top depuis des années. Mais là où les allemands nous surpassent, c'est sur le marketing : il nous vendent des voitures équivalentes aux française pour 2000 ou 3000 euros de plus voir beaucoup plus si on souhaite un moteur un peu plus performant (il suffit de voir la différence de prix entre une 208GTI et une Polo GTI à équipement équivalent). Et bien sur je ne parle pas du prix des options tout simplement ahurissant (c'est ce qui m'a fit choisir une 208 XY 156ch plutôt qu'une Polo Sportline ...105ch!). Bien entendu je ne parle ici que des citadines ou compactes ; sur les berlines ou les coupés sportifs, Audi, BMW et Mercedes ont des années d'avances sur nous.
Réponse de le 06/07/2013 à 12:03 :
normal, vous avez du acheter une modèle en fin de vie, la Golf 6, alors que la nouvelle clio venait d'être commercialisée.
Réponse de le 06/07/2013 à 12:07 :
le problème de la golf 7, c'est quelle ressemble trop à la 6 qui ressemblait à la 5...
avant les golf 1,2,3 et 4 avaient chacune une personnalité et un style qui permettait de les différencier. A force de toujours faire la même chose, VW va finir par lasser les acheteurs.
Réponse de le 06/07/2013 à 14:03 :
C'est ce qu'aiment les "Golfistes": des modèles qui se bonifient, sans démoder le précédent. Chacun ses goûts. Vu le succès de ce modèle, la recette marche! Mais, libre à vous, d'acheter des concurrentes.
Réponse de le 06/07/2013 à 14:55 :
C'était il y a trois ans, la nouvelle clio personne ne l'avait vu. Chez Renault ont a tendance a considéré les clients fidèles pour des clients captifs, grave erreur.
Réponse de le 07/07/2013 à 9:59 :
@ sans illusion, si ce que vous racontez est vrai, c'est effectivement très bizarre car Renault bradait à l'époque sa clio 3. J'ai acheté la mienne à - 40 % du prix neuf en 2011 (elle avait 8 mois/16.000km). Je suis donc passé d'une polo à une clio. Et je ne regrette pas mon choix.
Réponse de le 07/07/2013 à 14:23 :
Évidemment que c'est vrai, je pense que c'est un problème de politique de vente de Renault, car les trois autres garages du coin faisait pareil. Quand j'ai voulu acheter ma clio, elle n'était pas bradée ni dans les garages ni sur le site internet de Renault.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :