PSA Peugeot Citroën sait encore faire de (très) bonnes voitures, malgré tout

 |   |  1015  mots
La nouvelle Peugeot 308 affiche un comportement routier remarquable, quels que soient la saison et l'état de la route, sans doute le meilleur de la catégorie
La nouvelle Peugeot 308 affiche un comportement routier remarquable, quels que soient la saison et l'état de la route, sans doute le meilleur de la catégorie (Crédits : DR)
Le constructeur automobile tricolore en crise inaugure ce mardi une ligne de fabrication de petits moteurs tricylindres à essence, sobres et peu émetteurs de CO2. PSA jouit d'atouts technologiques de premier plan. Sa dernière berline compacte Peugeot 308, sur une toute nouvelle plate-forme allégée, témoigne de son savoir-faire en matière de moteurs, de trains roulants...

Philippe Varin, patron du groupe PSA inaugure, ce mardi 29 octobre, la toute nouvelle ligne de production des petits moteurs trois cylindres turbo (essence), promis très sobres et peu émetteurs de CO2, à Douvrin (Pas-de-Calais). Cette gamme de moteurs sera également fabriquée à Trémery (Moselle) à partir de 2015.

Du "made in France" garanti. Une nouvelle famille de motorisations diesel d'entrée et de milieu de gamme est par ailleurs en cours de développement pour 2017-2018. Ce projet comprend un premier module de production d'une capacité de 640 000 unités par an, également à Douvrin. En 2018, un second module sera installé sur le site de Trémery.

PSA Peugeot Citroën investit donc dans les nouvelles technologies, malgré la profonde crise dans laquelle il est englué et les incertitudes pesant sur son avenir. En mal d'argent frais, qui l'oblige à négocier avec le chinois Dongfeng après son alliance décevante avec GM,  le constructeur français dispose encore,  toutefois, de plusieurs atouts technologiques indéniables pour rebondir. Il reste le champion toutes catégories du dépôt de brevets en France. Et il sait faire de très bonnes voitures, telle la toute dernière berline compacte Peugeot 308.

Des trains roulants remarquables

L'un des pionniers de l'automobile mondiale, qui a écrit l'une des plus belles pages de l'histoire avec des modèles emblématiques comme les Citroën Traction (1934), 2 CV (1948) et DS (1955), mais aussi l'aérodynamique Peugeot 402 (1935), les robustes 203 (1948), 403 (1955) et 404 (1960), la première traction avant compacte française 204 (1965), conserve ainsi les meilleurs ingénieurs mondiaux pour la mise au point des trains roulants des véhicules, du moins parmi les constructeurs généralistes. Et ce, de l'avis général des experts.

La dernière plate-forme « EMP 2 » pour modèles compacts, familiaux voire haut de gamme, constitue une vraie réussite. La Peugeot 308 - que nous avons essayée dans d'épouvantables conditions météo - affiche ainsi un comportement routier remarquable, quels que soient la saison et l'état de la route, sans doute le meilleur de la catégorie. Avec un niveau de sécurité et un agrément difficilement égalables dans le segment. Cette plate-forme, allégée de 80 kilos par rapport à l'ancienne, est également vouée à une destinée mondiale, puisqu'elle sera  industrialisée aussi en Chine dès l'an prochain.

Excellents diesels

A cette tradition de savoir-faire sur les châssis s'ajoute une excellence reconnue dans les moteurs à gazole. PSA en est aujourd'hui le deuxième producteur mondial (derrière Volkswagen) en collaboration avec Ford. Son récent 1,6 e-HDi de 115 chevaux est sans doute la mécanique la plus homogène de sa catégorie avec un "Stop and Start" (arrêt et redémarrage automatiques du moteur au feu rouge via un alterno-démarreur) co-développé avec Valeo, qui apparaît comme le plus efficace à ce jour.

Sur une berline 308, les consommations sont très basses: six litres aux cents en parcours mixte routier et citadin, ce qui n'est pas beaucoup pour un tel véhicule. Entre 1999 et 2012, PSA a produit 19 millions de moteurs diesels HDi à rampe commune, dont 6,55 millions dotés du fameux filtre à particules, dont le groupe fut l'initiateur.

De fort bonnes performances en matière d'émissions

En matière d'émissions moyennes de CO2, PSA apparaît fort bien placé. Il se situe aux tout premiers rangs en Europe avec les rejets parmi les plus faibles. La marque Citroën était ainsi en deuxième position pour les plus bas rejets de gaz à effets de serre, selon les derniers chiffres publiés par la Commission européenne et  l'Agence européenne de l'environnement. Si les Fiat rejettent en moyenne 118,3 grammes de CO2 au kilomètre, les Citroën en sont à 125,7, devant les Toyota à 126,2. Les allemands sont, eux, loin derrière.

Pas mal, même si le poids des petites voitures dans les ventes de PSA explique en partie ces résultats! Rappelons que la réglementation européenne prévoit en principe une moyenne d'émissions de 95 grammes... d'ici 2020. PSA a écoulé, en 2012, 717.100 véhicules à basses émissions, soit moins de 120 grammes de CO2 (810.000 véhicules en 2011).

Petits moteurs à essence sobres

Roi du diesel, qu'il fut le premier avec Mercedes à populariser sur des voitures de tourisme dans les années 50 et 60, PSA a commencé à livrer en juillet 2012 ses premières 208 équipées du nouveau mini-moteur à essence trois cylindres (sans turbo), capable de rivaliser en termes de consommations et d'émissions avec les tout derniers petits blocs de Volkswagen et Ford (PSA et Ford coopèrent dans les diesels mais pas dans les motorisations à essence). C'est ce moteur - en version turbocompressée  nettement plus dynamique - dont Philippe Varin inaugure les chaînes de production ce mardi.

Des retards coté hybrides

PSA est le premier constructeur dans le monde à avoir développé des voitures hybrides (thermiques-électriques) diesel, rejetant moins de 100 grammes de CO2 au kilomètre. Une belle performance pour une Peugeot 3008 Hybrid4 4x4 de... 200 chevaux. Malheureusement, le développement de véhicules hybrides essence-électriques pour les marchés extra-européens, voire des hybrides rechargeables, a pris du retard.

Les premiers clients d'Hybrid4 ont reçu leur véhicule début 2012. Des véhicules chers (35.950 euros pour une 3008 Hybrid4 émettant 88 grammes), mais plus démocratiques que les véhicules hybrides (à essence) des constructeurs allemands à ce jour (sauf la Volkswagen Jetta).

 Des spécialités en vue

PSA a également à son actif quelques spécialités reconnues comme les monospaces ou dérivés, tel le Peugeot 3008 (108.300 ventes en 2012) et sa version longue 5008 (52.500) ou le Citroën C4 Picasso qui vient d'être renouvelé (82.900 en 2012). PSA reste aussi un bon constructeur d'utilitaires légers et de leurs dérivés "ludospaces" (139.800 Citroën Berlingo et 149.800 Peugeot Partner écoulés en 2012).

Le groupe fait aussi très fort dans les petits « Crossovers » (modèles à allure de 4x4 mais à simple traction avant) comme le 2008 de Peugeot qui remporte un franc succès. En revanche, faute d'argent, PSA semble abandonner le créneau des coupés-cabriolets (206CC, puis 2077CC, 308 CC) dont il fut l'inventeur (avec Mercedes). Dommage.

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 26/12/2013 à 19:36 :
la famille Peugeot, exilée fiscale en Suisse, fait du ski du côté de Lausanne...
a écrit le 02/11/2013 à 13:02 :
Nos marques françaises sont désormais en position de challenger sur leur propre territoire... et leur nouveaux modèles ont apparemment de bons atouts. Cette reconquête serait facilitée par des garanties plus généreuse (à l'exemple des coréennes) ainsi qu'une boîte robotisée (pour PSA) . Mais ce n'est que mon avis.
a écrit le 29/10/2013 à 14:54 :
Autre "atout" technologique des voitures du groupe PSA, la très mauvaise protection des occupants contre le coup du lapin : dans le classement EuroNCAP http://www.euroncap.com/whiplash.aspx, 6 des 10 plus mauvaises voitures sont des modèles du groupe PSA.
a écrit le 29/10/2013 à 14:45 :
Voilá les Nationalistes.
Réponse de le 02/11/2013 à 19:17 :
Les nationnalistes comme vous l'écrivez voient plus loin que le bout de leur nez... Quand nos entreprises auront toutes sombré, que notre état n'aura laissez qu'un paquet de dette, pensez vous que les allemands nous feront la charité ?
a écrit le 29/10/2013 à 13:31 :
Je vis aux États-Unis. Le 1er ou 2ème marché auto au monde (selon que l'on compte en volume ou montant). Ici tous les constructeurs sont présents, tous sauf trois... Et c'est bien dommage, j'ai ramené 2 amis US - grands fans de voitures - en France, pendant 3 semaines cet été. Ils ont essayé tout ce qu'ils pouvaient en location ou grâce à des amis : DS3, RCZ, 308 CC, 508, même une ZOE et une 208 GTI (dont ils avaient entendu parler!!). Je peux vous dire qu'ils étaient enchantés et plus que séduits et ne comprennent absolument pas pourquoi nos voitures - cher que les allemandes et selon eux bien plus funs - ne sont pas disponibles aux US.
Ils ont été marqués par deux autres choses : l'excellent état de nos routes, un vrai bonheur et le prix de l'essence (horriblement cher en France : aux US on fait un plein de berline pour l'équivalent de 30/35 euros...). Le seul soucis c'est que si eux étaient habitués aux boites manuelles, ce n'est pas le cas de leurs compatriotes. Mais je refuse de croire que c'est un problème insurmontable.
PSA avec sa tréso de 14 milliards d'euros qui maintenant fond comme neige au soleil aurait dû il y a quelques années investir et se lancer sur ce marché qui comble de l'ironie commence sérieusement à s'ouvrir aux petites citadines. En un rien de temps j'ai converti 2 amerloques qui ne garderont comme (bon) souvenir de nos voitures qu'un fond d'écran Peugeot RCZ... Triste.
a écrit le 29/10/2013 à 13:26 :
Merci à cet article de rappeler que le moteur HDI de PSA est le meilleur au monde. En effet, il écrase la concurrence et celà ressort dans tous les essais faits à ce jour, contre la Golf notamment. Et rappelons qu'au contraire, le TDI de VW est un nid à problèmes. Citons les soucis relevés côté du débitmètre, du volant moteur, des vannes EGR et du turbo à géométrie variable. Les symptômes qui présagent un problème sont :

Perte de puissance.
Difficultés à passer les vitesses.
Vibrations anormalement élevées.
Voyant moteur allumé au tableau de bord.
Sifflement élevé du turbo. Blocage des leviers wastgate. Porosité de la culasse. Et enfin, la casse.
a écrit le 29/10/2013 à 13:01 :
Je confirme que la 3008 Hybrid4 ne consomme, en moyenne, "que" 6 litres de diesel au 100 km, en 8 mois d'utilisation. Dommage que PSA ne fasse pas plus de modèles "hybrid". Cela permettrait de faire baisser les coûts.
a écrit le 29/10/2013 à 12:12 :
et bientôt une serie spéciale Bye Bye Peugeot pour célébrer la courte mais fantastique histoire de la voiture qui aurait pu sauver PSA.
a écrit le 29/10/2013 à 11:45 :
Mais l'on souhaiterait quand même que notre marque (à) 'fats-veaux-rites'..., se lance à fond en recherches de pointe maintenant inévitables...(gare à la vitesse de réaction des chinois), dans les voitures électriques à supercondensateurs de dernière génération (équivalents en performances aux batteries lithium-ions ou même les dépassant) comme le tente 'Vol-veaux'...

Cela..., avant la génération certaine des voitures volantes électriques de ce type, ultra-légères, à décollage vertical (avec hélices carénées contra-rotatives carénées) autonomes et automatiques (anti-collision en aérien avec GPS et radars, comme pour la voiture google au niveau terrestre).
Là, enfin plus de pollution d'embouteillage et de stress "fatals"
a écrit le 29/10/2013 à 11:05 :
A quand une vrai boite automatique perfomante chez PSA ?
a écrit le 29/10/2013 à 11:04 :
Bonne voiture, sa veut pas dire la même chose pour tout le monde. Une bonne voiture doit tout simplement répondre au cahier des charges du client, pas des actionnaires. Pour moi par exemple, une voiture qui possède une courroie de distribution à la place d'une chaîne est rédhibitoire. Hors je ne connais aucune française sur le marché qui est capable de me satisfaire sur ce point, car j'ai eu trop de problèmes avec mes courroies.
a écrit le 29/10/2013 à 10:50 :
Ma femme ne veut pas changer sa 106 1.0l de 118000 et 17 ans justement parce qu'elle marche super bien. Elle dort dehors depuis 17 ans et même si la peinture s'en est allée, elle a toujours pas un point de rouille et démarre toujours au 1/4 de tour. Increvable.
a écrit le 29/10/2013 à 10:36 :
woui de supers voitures à pédales,type ds5 aucune puissance à la limite du dangereux lors e dépassement sur route,, inexportables, hormis dans les pays du quart monde car les émergents accèdent à mieux aujourd'hui. Nous attendions la Cmetisse mais elle ne sortira jamais et si elle sortait elle est dépassée comme la c6 lors de sa sortie
Réponse de le 29/10/2013 à 11:00 :
La DS5 fait environ 1,5 tonne, avec des motorisations allant de 120 cv a 200 cv, dire que c'est dangereux est totalement faux et stupide! Que la DS5 accuse un manque de puissance face a la concurrence, pourquoi pas, mais un manque de puissance limite dangereux c'est totalement surréaliste. La berline BMW ou Mercedes a 300 cv, c'est pas dangereux peut-etre lorsque c'est mis entre les mains de n'importe qui?
Réponse de le 02/11/2013 à 21:56 :
Sauf la DS5 Hdi 110, je vois pas où une DS5 manque de puissance surtout pour rouler à 130km/h
a écrit le 29/10/2013 à 10:23 :
Bien sûr que les voitures Françaises sont de qualité! Seulement, nous n'avons tout simplement pas les moyens de les acheter!
Réponse de le 29/10/2013 à 11:21 :
Bien dit! Et ceux qui l'ont achètent allemand parce que rouler français fait trop "populaire" et "beauf" pour les riches
a écrit le 29/10/2013 à 10:18 :
Se focaliser sur les moteurs diesel a été une des erreurs majeurs de PSA. Un moteur diesel dans une citadine, dont PSA est un des spécialistes, est une arnaque économique et écologique. La part du diesel va fortement reculer avec les nouvelles normes qui rendent les diesels encore plus chers. Rappelons aussi que le diesel est interdit en Chine dans les voitures particuliers, autant dire que PSA ne rapporte rien en termes de technologie de moteurs à un partenaire chinois. Pour les moteurs essence, PSA a des années de retard.
Réponse de le 29/10/2013 à 10:40 :
Vous avez mis le doigt sur une partie du problème.
Réponse de le 29/10/2013 à 11:02 :
Donc BMW aussi a des années de retard, puisque les moteurs THP sont tous développés en collaboration PSA/BMW.... "mini-moteur à essence trois cylindres (sans turbo), capable de rivaliser en termes de consommations et d'émissions avec les tout derniers petits blocs de Volkswagen et Ford"... C'est ca que vous appelez des années de retard?
a écrit le 29/10/2013 à 10:15 :
la reconquête industrielle passe par un article de ce type. mais le plus dur reste à faire . il faut maintenatn convaincre les revues spécialisées de l'auto (souvent aux mains des allemends) et surtout convaincre le beauf de base qu'il y a autre chose dans la vie que béhéme l'étoile les anneaux ou VW et ça ce sera plus dur!
Réponse de le 29/10/2013 à 10:33 :
Oui il y a Fiat, Mitsubishi, Mazda, Opel, Volvo, Ford...
a écrit le 29/10/2013 à 10:10 :
Même les Anglais adorent la nouvelle 308. Pour ceux qui comprennent la langue, sinon il y a les traducteurs en ligne.

EVO : ?Ride and handling-wise it this first impression suggests the 308 is as good as the best in class, possibly better.?

Carmagazine: ?The cabin is a clean, rather fabulous environment, with classy feeling, durable materials, meshed together with precision ? much like a Golf then.
Te 308 is a supremely refined car.
This is the Lionel Richie of driving experiences, easy like Sunday morning.?

Topgear ?Well. The ride is superb, supremely composed, and the interior refinement is top notch.
The 1.6-litre 155bhp petrol is a punchy little thing.The 115bhp diesel is actually really refined.?

?You soon realise the more you drive the 308 the better it gets. The ride is exceptionally good even on broken roads while there?s very little road or wind noise at motorway speeds. In terms of on-road refinement, there?s nothing to match it.
Make no mistake, the new 308 is a refined set of wheels that doesn?t just match the Focus and Golf but beats them fair and square in some areas.?
http://www.express.co.uk/life-style/cars/427445/The-new-Peugeot-308-aims-to-overtake-its-hatchback-rivals
a écrit le 29/10/2013 à 10:05 :
Dans plusieurs articles récents, vous parliez d'un retard technologique de PSA, et dans cet article vous dites l'inverse, alors quelle est votre opinion?
a écrit le 29/10/2013 à 9:55 :
Les constructeurs allemands sont les plus gros pollueurs, ce n'est pas inutile de le rappeler. Concernant l'Hybrid 4, ce n'est pas cher du tout, car on bénéficié du bonus de 4000?, puis d'une consommation très faible. On y gagne avec la 3008 H4 par exemple, ou la 508.
Réponse de le 29/10/2013 à 10:12 :
Le Hybrid4 ne remplit même pas la norme Euro 6.
a écrit le 29/10/2013 à 9:55 :
La realite c'est que PSA est un des meilleurs constructeurs au monde. Leur pb ne tiennent pas a la qualite de leurs voitures ni a la RD.
Réponse de le 29/10/2013 à 10:18 :
Alors, le problème c'est quoi ?
Réponse de le 29/10/2013 à 10:50 :
Ils ne savent pas vendre leurs voitures dans les concessions, vous êtes traités comme des moins que rien dès que vous aller au SAV, ils ne savent pas faire de bonne reprise sur les voitures qu'ils ont vendus. Je conseil donc à PSA de revoir cette partie, car c'est bien de faire les meilleurs voitures du monde, mais si on a des tocards pour les vendre, alors vous ne ferrez aucun bénéfice.
Réponse de le 29/10/2013 à 10:58 :
La stratégie.

1. PSA a loupé ses alliances depuis la fin des années 90. Mitsubichi était l,allié idéal, mais la famille Peugeot a refusé de diluer ses parts dans un ensemble PSA-Mitsubichi. Ils ont finalement été forcé de diluer le capital avec l'arrivée de GM. GM dont la prise de 7% du capital a été une erreur monumentale et dont tout le monde annonçait l'échec avant même la signature. BMW également était un bon candidat, mais trop puissant aux yeux de la famille Peugeot alors on leur a offert la technologie des petits moteurs mais on a rien eu en retour.
2. Gamme des 07 totalement loupée. Après une gamme 06 excellente, les 07 furent ratée dans leur ensemble. Mal grès de bonnes ventes, la réalité est qu'ils ont réussi à court termes à capitaliser sur l'attachement à la marque après le succès des 06 mais il était plus que probable que les clients ne suivraient pas éternellement. La gamme 07 a fait énormément de mal à la marque Peugeot.
3. Mauvaise répartition des marchés. PSA a loupé le coche en Chine ou il leur aurait été pourtant facile de devenir un des premiers acteurs au vue de leur vieille implantation. Perte stupide du marché iranien. Rien sur les autres marchés asiatiques. Pas grand chose au Brésil non plus. Un expansion sciemment ratée par manque de volonté et non pas de moyens.
4. Aucune stratégie capitalisant sur le prestige acquis en sport automobile. Un petit peu Citroën, mais vraiment pas grand chose. Au passage on remarque la même erreur chez Renault avec pourtant 2 victoires consécutives en F1, ayant pourtant bien plus d'impact médiatiques que le WRC.
5. Mauvaise stratégie de marques. Peugeot et Citroën se cannibalisent. C'est en train de changer un petit peu avec la ligne DS. Mais n'est-ce pas trop tard?
6. Aucune vision à Long terme sur le marchés des 2 roues qui pourtant a vu ses ventes exploser depuis les années 90 au grand bénéfices de Piaggio, Yamaha et même BMW.
a écrit le 29/10/2013 à 9:37 :
Une très belle voiture dans un très beau paysage. Pour info, la 308 a gagné tous ses comparatifs face aux allemandes, et en particulier face à la Golf. Voir le n° 809 de l'Automobile Magazine (face à la Mercedes Classe A, cette dernière étant brunante et mal amortie. De plus les matériaux employés sont de moins bonne qualité que sur la 308) Voir également l'édition trimestrielle de l'Argus, la 308 bat la Golf facilement, surtout dans les motorisation les plus usités, où elle écrase la VW. Voir le comparatif de Caradisiac, celui de Direct 8(Auto direct) etc.
La nouvelle 308 est le nouveau "sacré numéro" qui va sauver Peugeot, et les centaines de milliers d'emplois en France qui vont avec, car la 308 est intégralement fabriquée en France.
Réponse de le 29/10/2013 à 10:21 :
"Très belle voiture" vous dites ? L?esthétique est trop tarabiscotée pour moi...mais c'est une affaire personnelle !
Réponse de le 29/10/2013 à 11:04 :
"tarabiscotée" ?? alors que beaucoup de monde la trouve trop fade... bon effectivement c'est une affaire personnelle.
a écrit le 29/10/2013 à 9:36 :
Cher AGV, êtes vous sincèrement convaincu que PSA mérite mieux que vos diatribes passées ou vous êtes vous fait engueuler par vos patrons ??
Continuez à encourager nos constructeurs français et de grâce, lâchez nous avec les teutons...
Salutations
Réponse de le 29/10/2013 à 10:11 :
Commentaire absurde. La 308 est une excellente voiture, ce qui n'était pas forcément le cas de la 208 et d'autres. Mais, même si ces voitures sont bonnes, cela n'a rien à voir avec le fait que PSA est au bord du gouffre... Pertes abyssales, manque de trésorerie, managament médiocre...
a écrit le 29/10/2013 à 9:27 :
PSA continue a perdre des parts de marche, la marque devient desuette et peu ruisselante tandis que les tricolores comme VW ,Daimler progressent irremediablement.Le retard accumule sur les marques concurrentiellles ne se ratrappe jamais.
a écrit le 29/10/2013 à 9:06 :
Que se passe-t-il avec notre tres cher jounaliste automobile de la Tribune ? Premiere fois qu'il fait un article positif sur PSA !! Vous avez peur que la Chine mette la grappin dessus, c'est ca ? Ou alors vous vous etes fait tirer les oreilles pour cause d'abus de Frensh Bashing ? Sinon il y a Renault qui fait les meilleurs moteurs de F1 mais ca, personne n'en parle ... Sacre France
Réponse de le 29/10/2013 à 9:20 :
Non, LT cherche à faire remonter le cours de l'action rendant la capitalisation plus délicate car plus chère.
Réponse de le 29/10/2013 à 9:29 :
Sans industrie : pas de services , pas de lecteurs pour la presse économique ...
Les Alemands eurent l'intelligence de racheter les titres magazines spécialisés(AutoPlus L'Automobile) pour assurer la promo de leur industrie ...
a écrit le 29/10/2013 à 8:50 :
excellentes voitures qui durent de 15 à 20 ans
a écrit le 29/10/2013 à 8:45 :
Ce ne sont pas les voitures qui sont mauvaises mais les concessionnaires avec leurs marges élevées surtout en après vente . Qu'ils revoient à la baisse leurs prétentions et le marché français repartira
Réponse de le 29/10/2013 à 8:55 :
Si vous pensez que les concessionnaires des marques étrangères travaillent et vendent avec des marges moins importantes vous vous trompez .100 euros de l'heure h.t chez BMW , Mercedes ou Audi à Paris !!!
Réponse de le 29/10/2013 à 9:03 :
comme vous avez raison, et que dire de leurs vendeurs, patron d'une TPE, j'ai tout de meme 8 voitures de société chez Peugeot et Citroen, dont 3 en renouvellement cette année, croyez-vous qu'un seul de leur commercial ait daigné m'appeler pour savoir quel type de voiture je souhaitais en remplacement ? eh ben non !, en revanche les concurrents notamment germaniques ont été très efficace, comment ont-ils d'ailleurs su que 3 voitures arrivaient à échéance ? alors voila 3 commandes qui n'auront pas été chez un constructeur français. c'est triste d'être aussi mauvais commerçant.
Réponse de le 29/10/2013 à 11:05 :
Surtout : il ne faut jamais acheter une voiture chez un concessionnaire. Vous perdrez une fortune. Incroyable que certains le fassent encore...
a écrit le 29/10/2013 à 8:34 :
La recherche et l'innovation sont essentielles à la compétitivité de nos industries ses universités, instituts de recherche et écoles polytechniques joue un rôle clé en tant que vivier de l?innovation qui sous tend ses résultats économiques. Ils se rapportent à des inventions relevant de domaines aussi variés que la biotechnologie (sciences de la vie, dispositifs et systèmes biomédicaux, bio informatique), l'informatique et les technologies de l'information, l'ingénierie (électrique, électronique et mécanique, ainsi que la robotique et l'automatisation), la santé et les matériaux il faut prix prestigieux en reconnaissance de ses innovations et de son excellence en affaires et en organisation, et la Qualité
a écrit le 29/10/2013 à 8:31 :
C'est a la clientèle de dire si la qualité est là, les voitures construites par Peugeot correspondent-elles à la demande des clients Français et surtout étrangers car il est illusoire pour un constructeur automobile de s'appuyer seulement sur son marché national. Une réalité: Peugeot vend de moins en moins de véhicules.
Réponse de le 29/10/2013 à 8:46 :
Les clients le disent. Regardez les chauffeurs de taxi.
Les modèles familiales type Citroên C5 ou Peugeot 508 sont très bien notés.
http://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/automobile/20131021trib000791643/les-taxis-plebiscitent-la-fiabilite-des-toyota-prius-hybrides.html
Réponse de le 29/10/2013 à 8:49 :
rien ne sert de faire la course aux volumes si c'est pour vendre chaque véhicule à perte.

PSA doit se concentrer sur la rentabilité et non sur les volumes. Et ce n'est pas forcement incompatible.

Se concentrer sur la qualité de fabrication, la sobriété et le design...
Réponse de le 29/10/2013 à 8:55 :
Et la clientèle le dit, qui plébiscite 2008 et 208avant 308, PSA, un vrai savoir faire, une pépite industrielle française...
a écrit le 29/10/2013 à 8:26 :
il devrait changer de raison , sociale, .. des Citrôen sans suspension hydro, c' est des Peugeot !!! donc à moins que Donfeng ne refasse des hydro, on peut gagner en divisant par deux .. beaucoup de choses !!!!
Réponse de le 29/10/2013 à 8:51 :
Mais il y a des clients qui restent attachés aux chevrons pendant que d'autres le sont au lion .Chaque marque a son histoire même si sous le capot c'est à peu pret la même chose .
Et vous pourriez en dire autant de la golf, de l'audi A3 et de Skoda même mécanique avec plus ou moins d'options ou de plastique suivant la marque ..
Réponse de le 29/10/2013 à 10:02 :
Actionnaire de PSA, je trouve que Peugeot pêche au niveau Design contrairement à Citroen. Surtout au niveau de l'avant du véhicule.
a écrit le 29/10/2013 à 8:16 :
Un trois cylindre parfait pour la ville, des que tu fait de l autoroute ou de la montagne ça crie ça crache ses poumons......
Sans compter la robustesse je doute que ça atteigne 300 000 ( plus petit ça tourne plus vite donc ça s épuise plus vite) bref une arnaque
Réponse de le 29/10/2013 à 8:29 :
La solution sont les 4 cylindres a desactivation. 2 cylindres en ville et des qu'on en a besoin, 2 autres cylindres se mettent en action. un moteur dont le nombre de cylindres varie en fonction des besoins en puissance, la finalité étant bien sûr d'économiser le carburant. La désactivation des cylindres n'est pas une nouveauté à proprement parler. GM, via sa marque de luxe Cadillac l'a proposée dès les années 1980. Mais elle était jusqu'ici réservée aux nobles 6 et 8 cylindres. Après l'avoir introduite sur le V8 turbo de la dernière génération de S8, Audi entend maintenant la démocratiser. En juin prochain, cette technologie complexe sera transférée sur un 4 cylindres, en l'occurrence un 1.4 TFSI, à injection directe d'essence et turbo, qui développera 140 ch.
La désactivation des cylindres intervient entre 1400 et 4 000 tr/min quand la demande de couple est comprise entre 25 et 75 Nm, autrement dit à vitesse stabilisée lorsque le conducteur reste sur un filet de gaz. L'électronique commande alors la fermeture des soupapes cylindres centraux (2 et 3) qui ne sont dès lors plus alimentés en essence
Réponse de le 29/10/2013 à 8:30 :
Ben ça dépend de ce que tu fais de ta caisse. Si c'est pour aller faire les courses au super marché du coin ou conduire tes gosses à l'école, pourquoi prendre un char d'assaut.Où est l'arnaque?
Réponse de le 29/10/2013 à 8:34 :
comme vous l'avez si bien dit ce sont des moteurs pour la ville pour de petites distances... disons 10 000km par an. A 100 000 km la voiture aura 10 ans et partira sur le marché de l'occasion pour 10 ans de plus pui a la casse.
Réponse de le 29/10/2013 à 8:59 :
@Cylind

Volkswagen ne sait pas faire des moteurs, leurs TDI implosent, les distributions de leurs TSFI couelent, leurs BV auto DSG aussi, toutes les fois qu'ils sortent qqe chose, échec technique, la question, posée, jusqu'à quand car la prise de conscience est aujourd'hui au rendez-vous.... Non, nous parlions d'un constructeur, sérieux !
Réponse de le 29/10/2013 à 9:26 :
Le decouplage de cylindre chez VW est un pis aller pour pallier à la non possibilité de faire baisser la consommation sur les TSI ( conception archaïque) .. Ce pis aller est presenté a des gogos comme étant une technno , communication reprise par le journal allemand Auto-Plus a qui le patron DasAuto.com/Auto-Bild founie les papiers traduits ...
Réponse de le 29/10/2013 à 9:39 :
La répétition de ce fonctionnement sur les cylindres 2&3 entrainera une fragiliation du moteur et sa destrrction (autour de 120 000 km : simulation faite à l'Univesité Paris VI) par effet par example pour un cheval de trainer la patte avant droite et la patte arrière gauche en effectuant la traction sur les deux autres pattes : le cheval mort ( trés tôt) ; pour le moteur la destruction aura lieu aprés la fin de garantie permettant de consommer un peu moins sans égaler les moteurs moderne comme ceux décrit dans l'article..
Réponse de le 29/10/2013 à 9:48 :
"godrev" vous nous faites bien rire, et de surcroît vous nous donnez envie d'aller dans les concessions VW AUDI pour nous faire expliquer comment ça marche... en plus quand on voit que les constructeurs Allemands construisent de nouvelles usines en Allemagne, on les respecte parce qu'ils sont patriotes eux ...
Réponse de le 29/10/2013 à 10:03 :
Parce que PSA n'est pas patriote peut-etre?
Réponse de le 29/10/2013 à 10:20 :
Et je vous réponds cher ami, surtout allez-y, vous en reviendrez, comme les autres...!!!
Réponse de le 01/11/2013 à 20:53 :
@godrev et les autres...mais nous y sommes déjà chez VAG et nous comptons y rester. Ne t'inquiètes pas godrev un jour toi aussi tu pourras t'en payer une...
Réponse de le 01/11/2013 à 20:53 :
@godrev et les autres...mais nous y sommes déjà chez VAG et nous comptons y rester. Ne t'inquiètes pas godrev un jour toi aussi tu pourras t'en payer une...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :