BMW bat des records, mais est talonné par son rival Audi

 |   |  203  mots
(Crédits : reuters.com)
Une centaine de voitures d'écart à peine séparent les deux ténors allemands du haut de gamme. Les ventes de BMW ont progressé de 10% dans le monde en mai à un peu plus de 153.000 voitures, celles d'Audi de 10,8% à 152.000.

La bataille devient de plus en plus rude. BMW reste le premier constructeur de haut de gamme mondial, mais Audi n'est plus loin. L'écart se réduit entre les deux protagonistes allemands,  qui battent tous les deux des records. BMW annonce ce mardi une progression de 10% de ses ventes mondiales pour sa marque (hors Mini et Rolls Royce) le mois dernier, à 153.023 unités, battant de très peu Audi (152.000 voitures, +10,8%).

Sur les cinq premiers mois de l'année, les ventes de la marque BMW, qui livre actuellement ses premières hybrides rechargeables i8 à hautes performances, affichaient une progression de 10,9% à 722.129 véhicules, contre 713.900 (+12%) pour la filiale haut de gamme de Volkswagen.

Mercedes progresse aussi, mais reste en retrait. La firme à l'étoile a pour sa part accru ses volumes de 10 % en mai (à 134.031 unités) et de 14 % sur cinq mois (à 641.384 unités). Enfin, Porsche a vu ses ventes progresser de 10 % en mai (à 16.518 unités) et de 6,3 % sur cinq mois (à 71.478).

BMW a notamment accru ses ventes de 24,6% à 184.823 unités sur cinq mois (avec Mini) en Chine,  de 4,9% à 145.957 aux Etats-Unis. En Europe, la reprise progressive du marché se poursuit avec un total de 358.949 automobiles BMW et Mini livrées, soit une légère hausse de 2%.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 10/06/2014 à 22:36 :
Et des records de nains, car ces records sont battus en descendant continuellement en gamme, mais grâce au concept économico financier de H&M (confère Spécial Investigation de Canal+) BMW vous annoncera de gros bénéfices, certes, mais issus d'une arnaque convenue, établie et maintenant étudiée... Faire travailler l'étranger, lui faire supporter les coûts de sa prod, donc pas d'impôts... idem pour la vente...
Sans parler du blanchiment de l'argent de la drogue.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :