La Corée commence à importer timidement des voitures européennes

 |   |  440  mots
Le stand Mercedes au salon de Séoul 2013
Le stand Mercedes au salon de Séoul 2013 (Crédits : DR)
Les voitures importées représentaient 11,2% du marché coréen... Contre 1% il y a quelques années. Les ventes de véhicules étrangers dans le pays du Matin calme, longtemps proscrites, ont augmenté de 14,2% en mai dernier à 15.314 unités, après une progression de 25% en avril.

Les ventes de voitures importées en Corée sont en plein boom, annonce fièrement la Kaida (Association des importateurs). Les volumes demeurent faibles. Toutefois, pour peu nombreuses qu'elles soient, les ventes ne sont plus anecdotiques. Déjà ça. Les ventes de véhicules étrangers dans le pays du Matin calme, longtemps proscrites, ont augmenté de 14,2% en mai dernier à 15.314 unités, après une progression de 25% en avril. Sur les cinq premiers mois de l'année, les volumes ont bondi de 24% à 76.460 unités.

Le bavarois BMW est le premier importateur en Corée du sud, devant Volkswagen, Mercedes, Audi et Ford. Le "SUV" Volkswagen Tiguan TDI a été la voiture étrangère la plus vendue. Les marques européennes représentent 81,8% des ventes totales d'importées, les japonaises 11,3% et les américaines 6,8%.

Les cinq marques coréennes (Hyundai, Kia, du groupe Hyundai-Kia, Chevrolet de GM Korea, Ssangyong et RSM) ont  vendu, elles, 121.239 unités en mai sur le marché sud-coréen (+1,8%). Du coup, la part de marché des importées se montait à 11,2% du marché total, le mois dernier. Rien à voir avec les pénétrations de 1 ou 2% il y a quelques années.  C'est même nettement plus que la part des étrangères sur le marché nippon. La Corée s'ouvre donc timidement, mais réellement.

La quasi-absence des français s'explique. Car Renault est en effet un constructeur local à travers sa filiale Renault Samsung Motors (RSM), laquelle occupait en mai dernier 6,1% du marché coréen. RSM fabrique des berlines SM3 (alias Renault Fluence en Europe), SM5 (Latitude), SM7 ainsi que des 4x4 QM5 connus hors de Corée sous le nom de Renault Koleos. Renault importe toutefois désormais en Corée des petits "SUV" Captur, fabriqués en Espagne.

Un accord de libre échange entre l'Europe et la Corée a été signé en 2011. Si  les ventes de voitures importées en Corée augmentent, ce n'est rien, néanmoins, par rapport au flux de véhicules coréens importés en Europe. En 2010, avant l'accord, l'Europe importait 294.013 véhicules de Corée. Un volume... qui a crû de moité après. Il n'en reste pas moins que Hyundai et Kia produisent une grosse part de leurs véhicules en Eurpe de l'est.

Et une forte proprotion des coréennes importées en Europe était représentée jusqu'ici par des... Chevrolet de l'américain GM (GM Korea). Mais, comme l'américain a décidé de retirer sa marque du Vieux continent, ce flux important va se tarir. progressivement. Renault importe également en Europe des Koleos et Latitude... qu'il fabrique dans le pays du Matin calme.

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 13/06/2014 à 9:41 :
Renault en Corée c'est une part de marché de 6,1% et des ventes qui ont augmenté de 60% au mois de mai.
Hyundai en France occupe 0,62% du marché et ses ventes ont baissé de -49,4%.
a écrit le 11/06/2014 à 16:33 :
Une bonne nouvelle en tout cas, le lancement du Peugeot 2008 en Chine (c'est plus grand que la Corée) est un succès. Près de 5000 véhicules ont trouvé preneur en mai, premier mois complet de commercialisation.
a écrit le 11/06/2014 à 16:24 :
"flux de véhicules nippons importés en Europe".. confondre vehicules nippons et coreens, c'est presque un crime au pays du matin calme..
Réponse de le 12/06/2014 à 8:15 :
Ça, quand on touche aux nippons, la Chine bouge!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :