General Motors va payer cher ses défaillances

 |   |  513  mots
L'avocat Kenneth Feinberg chargé de l'indemnisation des victimes de GM
L'avocat Kenneth Feinberg chargé de l'indemnisation des victimes de GM (Crédits : Reuters)
General Motors offrira au moins un million de dollars pour chaque mort survenu dans des accidents impliquant ses véhicules. Le mastodonte a dû rappeler 20 millions de voitures.

General Motors offrira au moins un million de dollars pour chaque mort survenu dans des accidents impliquant ses véhicules et associés au commutateur d'allumage défectueux! Selon les modalités du fonds d'indemnisation annoncé ce lundi par l'avocat Kenneth Feinberg, le mastodonte automobile américain va proposer aussi 300.000 dollars à chaque époux survivant et 300.000 à toute personne qui était à la charge de la victime. Ca va coûter cher au groupe de Detroit, qui avait presque fait faillite en 2009 et ne s'en était sorti que par l'injonction de 50 milliards de dollars d'aide fédérale!

Ce plan prévoit aussi d'indemniser les personnes ayant subi un préjudice corporel. Le montant varie de 20.000 dollars pour des blessés légers ayant passé une nuit à l'hôpital à 500.000 dollars pour ceux qui ont été hospitalisés au moins 32 nuits.

Un avocat réputé

Connu pour avoir notamment administré les indemnisations de BP lors de la marée noire dans le golfe du Mexique etle fonds d'indemnisation des victimes du 11 septembre, l'avocat indique aussi qu'il n'y aura pas de "limite" au montant des dédommagements pour certaines catégories de victimes. Les victimes et familles de victimes, qui avaient déjà trouvé un accord avec GM sans être au courant que le véhicule était équipé d'une pièce défectueuse, "pourront percevoir des dédommagements supplémentaires", assure aussi le document mis en ligne.

Les demandes seront examinées à compter du 1er août et le groupe se donnera de 90 à 180 jours pour verser les indemnités aux plaignants. Ces derniers doivent remplir au préalable des formulaires spécifiques.

13 décès au moins

GM a rappelé en février, dix ans après la détection d'un défaut dans le commutateur d'allumage empêchant les airbags de se déployer, 2,6 millions de Chevrolet Cobalt, Saturne Ion et Sky, Pontiac 5 et Solstice produites entre 2003 et 2011. Ce problème est associé à 54 accidents et à au moins 13 décès, selon le décompte du constructeur.

L'américain a demandé à ses concessionnaires de suspendre carrément la vente des Chevrolet Cruze, neuves et d'occasion récente, aux Etats-Unis et au Canada  la semaine dernière en raison d'un problème lié aux airbags du japonais Takata, a indiqué un porte-parole du consortium mercredi.  "Certains véhicules pourraient être équipés d'un système de gonflage d'airbag suspect côté conducteur, monté avec une pièce impropre", a-t-il ajouté.

20 millions de rappels au total

Depuis le début de l'année, GM a déjà rappelé plus de 20 millions de véhicules au total pour divers problèmes, un record, en raison notamment d'un défaut lié au démarreur. C'est deux fois plus que ce que Toyota avait dû rappeler en 2009-2010... La nouvelle Directrice générale de General Motors Mary Barra avait dû affronter, mi-juin, au Congrès, les vives critiques des élus contre la "culture du secret" reprochée au groupe. Convoquée par la sous-commission de l'Energie et du Commerce de la Chambre des représentants, Mary Barra avait dû s'expliquer sur ces multiples rappels.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 01/07/2014 à 13:28 :
J'ai acheté ma première opel en 1974.
Ils ont mis 40 ans pour se rendre compte que leurs bagnoles c'était de la (----).
Ma Rekord version diésel n'a pas réussi à dépasser 100000 km!, elle est partie à la casse, joints de culasse à suivre, dégoûté.
La dernière une Daewoo, accident violent en février, l'airbag n'a pas trouvé utile de se déclancher. (juste des bleus heureusement).
Quand au prix des pièces, autant acheter Allemand mais pas opel.
a écrit le 01/07/2014 à 8:04 :
"L'injonction de 50 milliards" ? Ce doit être l'injection, je pense.
a écrit le 01/07/2014 à 6:25 :
a priori l'amende de BNP sera autrement plus salee mais c'est normal contourner un embargo c'est autrement plus grave que de tuer ou blesser des gens par négligence ... Au fait qu'attend la justice européenne pour condamner lourdement la violation de la vie privée des citoyens européens ( ecoutes illégales) par les USA et via les outils google Facebook yahoo....
Réponse de le 01/07/2014 à 7:05 :
Excellent cette remarque , le problème face aux américains on est des nains et quoi qu'ils fassent on baissera notre pantalon !
a écrit le 30/06/2014 à 22:57 :
Voilà à quoi vont servir les "sous" de BNP Paribas, à sortir une nouvelle fois GM de la faillite et indemniser les victimes.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :