Le « SUV », un faux tout-terrain qui joue les aventuriers du bitume

 |   |  821  mots
Le premier Rav 4 a bouleversé le marché des 4x4 en lançant la mode des SUV en Europe
Le premier Rav 4 a bouleversé le marché des 4x4 en lançant la mode des "SUV" en Europe (Crédits : dr)
Les grandes innovations automobiles / 5-5. Toyota et Honda ont, dans les années 90, créé le segment des pseudo-baroudeurs. Et ça marche. Grâce notamment aux derniers petits Renault Captur et Peugeot 2008, ce marché en plein boom représente 22% des immatriculations totales de voitures neuves en France

Les premiers tout-terrains de grande série sont nés pendant la Deuxième guerre mondiale. La Jeep américaine est la seule à avoir eu un destin mondial et survécu à la paix. En 1948, apparaît un rival, le britannique Land Rover. Au début des années 60, Jeep civilise sa gamme avec le Wagoneer, un grand break surélevé qui sauvegarde les aptitudes 4x4 traditionnelles du constructeur mais est aussi utilisable sur route avec un niveau de luxe inégalé sur un tel engin. En 1970, Land Rover lance à son tour le Range, un baroudeur haut de gamme.

 

Tout au long des années 80 et 90, viennent des 4x4 de plus en plus civilisés, mais leur architecture reste celle d'un tout-terrain solide et rustique. Puis, soudain, en mars 1994, Toyota crée l'événement en dévoilant au salon de Genève son Rav 4, un drôle de petit engin rondouillard sur une plate-forme de voiture particulière et non plus de 4x4, même s'il conserve une transmission aux quatre roues. Vingt ans déjà.

 

Doublement puis triplement des ventes

 

Les ventes débutent au Japon en mai 1994, puis s'étendent en juin à l'Europe. Les prévisions initiales, prudentes, portaient sur 4.500 véhicules par mois. Mais, tout de suite, c'est l'engouement et les cadences de production doublent. Doté de trois portes - une version à cinq portes allongée viendra ensuite - et ultra-compact, ce Rav 4 mesure moins de 3,70 mètres de long, la taille d'une...Renault Twingo. Haut sur pattes, maniable et agile, il devient notamment la deuxième voiture « mode » des beaux quartiers. 53.000 unités sont vendues la première année, plus de 100.000 la deuxième. Et, en 1996, ça triple.

 Toyota Rav 4La toute dernière génération de Rav 4 a perdu de sa compacité

Au total, plus de 5,2 millions d'unités ont été vendues à ce jour, dont plus de 1,3 million en Europe, au travers de quatre générations, la dernière ayant été lancée l'an dernier. Etonnant : Toyota affirme que plus de 90% de ces véhicules sont toujours en circulation. Hélas, au fil des remplacements, le Rav 4 a perdu de son originalité et pris de l'embonpoint.

 

Honda emboîte le pas

 

Honda a deux ans plus tard emboîté le pas de Toyota avec son CR-V, moins ludique mais plus familial. Il a été lancé en 1996 (1997 en France). Honda en est aussi à la quatrième génération. Le CR-V est produit au Royaume-Uni pour le marché européen, alors que le Toyota reste importé du Japon. Le CR-V remporte même la palme à ce jour du « SUV » le plus vendu au monde. Avec deux ans de moins de production que son concurrent Rav 4, la firme nippone a annoncé dès 2012 avoir franchi la barre des 5 millions d'exemplaires.

 

Le Rav 4 et le CRV sont les pionniers des « SUV » actuels. Mais le Nissan Qashqai a aussi joué un rôle clé dans la popularité de ce segment. Apparu en 2007, il a imposé le concept du faux 4x4 puisque 90% des ventes se font avec des modèles à deux roues motrices seulement, sans transmission intégrale. Seule la carrosserie distingue donc désormais un tel « SUV » d'une simple berline. Autant dire que, en simple traction avant, ces véhicules n'ont plus aucune aptitude à rouler dans la boue ou la neige. Il s'y planteront irrémédiablement, comme n'importe quelle voiture.

honda cr-vLe dernier CR-V de Honda, rival du Toyota Rav 4

Le « SUV » s'impose aujourd'hui par son allure censément plus flatteuse et une position de conduite haute. Pas par ses prestations hors bitume. Sous une bouille d'aventurier, il propose en fait des prestations équivalentes à celles d'une berline avec des fonctionnalités souvent inspirées du monospace. Ces faux 4x4 sont désormais, en France du moins, essentiellement des petits véhicules, extrapolés directement des citadines avec lesquelles ils partagent leur plate-forme.

 

Les Captur et 2008 français tiennent la corde

 

Aiguillonné par les derniers petits Renault Captur et Peugeot 2008 qui ne sont d'ailleurs pas disponibles avec quatre roues motrices, même en option, le segment des 4x4 (vrais et faux) représente 22% des immatriculations totales de voitures au premier semestre en France, contre 16% seulement il y a un an, moins de 15% il y a deux ans, 12% il y a trois... En Europe occidentale, il pèse 20% du total. L'engouement est donc indéniable.

 renault capturLe Renault Captur met à la mode les petits "SUV" sans aptitudes à quitter le bitume

Ce sont les petits qui font d'ailleurs aujourd'hui  le gros des ventes de 4x4 (vrais et faux). Rien à voir avec les énormes Cadillac Escalade, Mercedes G, Nissan Patrol ou Hummer, qui ont tant provoqué naguère l'ire des prétendus écologistes. Les petits ont vu leurs ventes carrément doubler en France l'an dernier à 143.400 unités. Contre moins de 100.000 pour les compacts (genre Nissan Qashqai ou Toyota Rav 4) et... 12.000 à peine pour les gros 4x4 traditionnels (type Toyota Land Cruiser ou Mercedes ML).

 

 

 

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 29/07/2014 à 16:02 :
Quelqu'un peut-il me dire ce que l'acronyme SUV veut dire? Merci par avance
Réponse de le 07/08/2014 à 15:18 :
Sport Utility Vehicle
a écrit le 25/07/2014 à 18:00 :
En matière de faux SUV, Renault a inventé la ligne Lefault pour des pertes que Renault tarde à annoncer au 1er semestre 2014
a écrit le 25/07/2014 à 14:26 :
Le Peugeot 2008 a prouvé ses aptitudes sur neige et hors piste avec le Grip Contrôle (voir les vidéos qui lui sont consacrées). Il ne faut pas trop lui en demander non plus; mais il peut se passer de chaines en montagne et il est particulièrement sûr sous la pluie.
a écrit le 25/07/2014 à 11:59 :
Je suis étonné de ne pas voir le Hyundai IX-35??
J'en ai un et j'en suis très satisfait : très bonne maniabilité, très bonnes options surtout la garantie de 5 ans...
Pour cet oubli?
Merci de votre retour.
Réponse de le 25/07/2014 à 12:18 :
Le iX35 est un bon véhicule, mais il n'innove pas et n'a en rien fait oeuvre de pionnier. C'est pour ça qu'il n'est pas cité.
Réponse de le 25/07/2014 à 14:29 :
Huyndai a une fiabilité catastrophique. La marque fait -29% en France. Le réseau vient de se réduire de 40 concessionnaires (source CCFA).
Réponse de le 25/07/2014 à 22:58 :
peut être en france mais au canada kia et huyndai dominent de plus en plus le marché des v.u.s
avec le santa fee et le sorento
Réponse de le 26/07/2014 à 23:48 :
HYUNDAI fiabilité catastrophique? Vous avez l'air très au courant @Sylvain!
a écrit le 25/07/2014 à 11:06 :
Malgré toutes ces nouveautés, on se souviendra toujours de Jeep, pionner du genre!!!
a écrit le 25/07/2014 à 10:18 :
Les 2008, Captur, Cactus donnent le ton et c'est pas fini, ce sera l'histoire à succès de l'automobile à la française!!!
Réponse de le 26/07/2014 à 23:51 :
ça c'est moins sûr...je pense que ce n'est qu'un effet de "tendance" du moment ...enfin, on verra bien!
a écrit le 25/07/2014 à 8:08 :
Bonjour

Il y a confusion dans votre article entre SUV et Cross Over le premier ayant quelques velléités hors piste ( versions 4 roues motrices) quand le cross over n'est qu'une berline ou une compacte rehaussée...
Réponse de le 25/07/2014 à 10:38 :
Non, il n'y a pas de confusion. Les deux termes anglo-saxons et à la définition très vague et variable ne veulent rien dire en français. On les utilise par commodité comme synonymes. Pour désigner des faux tout-terrains. Avec ou sans transmission intégrale. Il y a des "Crossovers " aux quatre roues motrices comme certaines versions du NISSAN Qashqai, par ex.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :