Jeep se lance dans les mini-"SUV" avec le Renegade produit en Italie

 |   |  684  mots
Le tout nouveau petit Jeep Renegade est... très italien, puisque produit à Melfi.
Le tout nouveau petit Jeep Renegade est... très italien, puisque produit à Melfi. (Crédits : Reuters)
Le "SUV" de poche Renegade arrivera en octobre. Proposé à partir de 18.950 euros, il est produit à Melfi, dans le sud de de l'Italie. Il partage les dessous de la future Fiat 500X. C'est la première incursion du roi américain des gros 4x4 dans les "petites".

Dévoilé en première mondiale au salon de Genève en mars dernier, le nouveau petit Jeep Renegade arrivera dans les concessions européennes en octobre prochain. Premier mini-"SUV" du roi américain des gros 4x4 purs et durs, le Renegade est aussi le... premier de la marque à être exclusivement produit hors des Etats-Unis ! Très italien, le Renegade est en effet fabriqué à Melfi, dans le sud de l'Italie, aux cotés de la future petite 500X avec qui elle partage la plate-forme.

Il a été développé conjointement par les ingénieurs américains et italiens. Ses moteurs seront transalpins. La 500X sera, elle, dévoilée au Mondial de l'automobile parisien début octobre pour des premières livraisons en début d'année prochaine. Les capacités de production à Melfi sont un peu supérieures à 200.000 unités pour les deux véhicules.

Commercialisation dans plus de cent pays

Le "Baby Jeep"  sera vendu dans plus cent pays, assure la firme américaine qui fait partie intégrante du consortium Fiat Chrysler Automobiles, fruit de la reprise des activités du groupe du Michigan par le turinois. Le lancement du Renegade est prévu aux Etats-Unis début 2015. Soit après la commercialisation sur le Vieux continent. Là aussi, c'est une révolution. Si le succès est au rendez-vous, le véhicule pourrait être aussi fabriqué ultérieurement en Amérique du nord. Il devrait être également produit au Brésil et éventuellement en Chine.

Ce modèle de 4,24 mètres de long à peine s'inscrit dans le segment de plus en plus populaire en Europe des "SUV" de poche. Grâce à ces petits véhicules, le créneau des "SUV" atteint au total 20% du marché ouest-européen des voitures particulières au premier semestre, 22% même en France. Le Renegade mesure à peine dix centimètres de plus qu'un Renault Captur,  huit de plus qu'un Peugeot 2008 ou un Citroën C4-Cactus. Mais, contrairement à ses trois rivaux français, le Renegade sera  proposé aussi dans de vraies versions 4x4 avec transmission aux quatre roues et réelles aptitudes de baroudeur comme il se doit d'une vraie Jeep.

En France, les prix du Renegade débuteront à 18.950 euros, soit nettement plus qu'un Captur (à partir de 15.900 euros).  Mais, le Renegade disposera de moteurs plus gros, de 110 à 170 chevaux en essence, de 120 à 170 en diesel. Une boîte automatique à neuf rapports sera proposée. Le tarif culminera à 35.200 euros, avec tout l'arsenal 4x4.

Volonté de plus que doubler les ventes

Sergio Marchionne, le patron opérationnel de Fiat Chrysler Automobiles a de très fortes ambitions pour Jeep, dont bien des experts pensent qu'elles sont d'ailleurs démesurées. Début mai, il a assigné à la marque américaine un objectif de 1,9 million d'unités vendues en 2018 ! Cette marque américaine, qui avait été relancée par les ingénieurs de Renault dans les années 80 avant que le label ne soit cédé à Chrysler,  avait écoulé l'an passé 731.565 unités (2.317 seulement en France).

Il s'agissait certes de chiffres record, mais, de là à plus que doubler en cinq ans, il y a un pas énorme... Héritière du célèbre tout-terrain de la Seconde guerre mondiale, la marque a surtout vendu l'an passé des Grand Cherokee, son plus gros modèle ((255 005 unités), suivi du très rustique Wrangler (210.715 unités) - aux marges très élevées -, lequel descend en droite ligne de la bonne à tout faire de l'armée américaine lors du débarquement de juin 1944 et de la guerre du Pacifique.

Jeep a certes démarré en octobre dernier les ventes d'un nouveau  "SUV" de gamme moyenne Cherokee sur une plate-forme du groupe Fiat. Et il compte beaucoup sur son petit Renegade. Mais le premier constructeur mondial de 4x4 est encore beaucoup trop centré sur le marché nord-américain. Les seuls Etats-Unis ont absorbé 490.454 Jeep l'an dernier. Soit 67% du total. La dépendance est trop forte. Des projets industriels sont en cours. Mais Jeep est quasi-absent aujourd'hui industriellement de Chine, Russie ou d'Amérique du sud. Une réelle faiblesse.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 13/08/2014 à 9:46 :
Une bonne initiative de JEEP qui se lance sur le créneau des "petits SUV" de plus en plus populaires dans le monde. En espérant que ce dernier remplisse les espérances de la marque qui nous fait rêver depuis des années. Chez PARTNERS, nous avons hâte de voir ca!
a écrit le 08/08/2014 à 0:12 :
Pour ceux qui, comme moi , sont obliges de sortir par tous les temps, avec souvent des routes difficiles, un vrai 4X4 est une nécessité. Celui-ci semble particulièrement intéressant. J'ai éliminé les SUV Peugeot qui n'ont de 4X4 que le nom, mais ne sont que des TA avec une garde au sol simplement augmentée.
a écrit le 07/08/2014 à 20:18 :
Le secteur automobile sur laTribune est classé en sous-catégorie de INDUSTRIE et non pas de COMMERCE et COMMéRAGE.
"Ses moteurs seront transalpins" oui, mais d'où? Pratola Serra? Lesquels? Diesel Essence?
Beaucoup trop de brassage de vent de la part du "spécialiste" en littérature automobile de la latribune et pas assé de connaissances techniques et de tickets d'entrées chez les industriels.
a écrit le 07/08/2014 à 18:23 :
Elles sont belles les Italiennes (je veux parler de la brune sur la photo).
a écrit le 07/08/2014 à 17:31 :
JEEPa toujours su faire de vrais 4X4 efficaces en tout terrain. Celui-ci, même petit, devrait être de la même veine! Voilà un marche que la France a abandonné .
a écrit le 07/08/2014 à 17:08 :
Voilà une nouveauté qui devrait bien se vendre en France, compte tenu de la mode actuelle. Et un vrai 4X4, pouvant être baroudeur, en voiture française, il n'y en a aucune!
Réponse de le 07/08/2014 à 17:18 :
Quel intérêt de prendre une version 4x4 en France sauf de le payer en malus... vous rêvez !
Réponse de le 07/08/2014 à 18:44 :
@Rouette les allemands Audi et Volkswagen en particulier vendent des AWD avec un balourd, un déséquilibre, une inefficacité, des...boulets ; Jeep a toujours su faire mieux..En même temps, c'est pas vraiment compliqué!!!
a écrit le 07/08/2014 à 15:24 :
la Russie je sais pas si c' est en vogue occidentalement pentagonement parlant...
a écrit le 07/08/2014 à 14:01 :
C'est un gag. Le Duster est cent fois mieux et moins cher.
Réponse de le 07/08/2014 à 18:46 :
Le Duster dont vous parlez est un véhicule qui est très mal classé au crash test euro NCAP avec une des plus mauvaises notes depuis 5 ans, 3 étoiles alors que toutes les Hyundai Kia Fiat obtiennent allègrement 5 étoiles ;
Réponse de le 07/08/2014 à 20:44 :
Faux. La dernière Hyundai i10 a obtenu seulement 4 étoiles tout comme la Dacia Sandero. Ils suffit d'aller faire un tour sur le site EuroNCAP.

Pour la protection des enfants la Sandero à obtenu la note de 79%
alors que la Kia Venga 66%. Pour la protection des adultes 80% pour la Dacia contre 79% pour Kia.
Réponse de le 08/08/2014 à 0:15 :
Le Duster? J'en ai eu un.... J'ai collectionné les retours au garage! Toujours quelque chose qui ne fonctionne pas ! Et capacité de tout-terrain en dessous de la moyenne. Je m'en suis débarrassé en jurant qu'on ne m'y prendrait plus !
Réponse de le 08/08/2014 à 9:01 :
@Rasco DACIA premier au classement fiabilité Auto Plus du 100114 et ne donne que des satisfactions aux propriétaire... Rasco, Audi et ses AWD fumeuses est 19 ème à ce même classement, je vous choque, non ?? Tant mieux, je vous...informais !!
Réponse de le 08/08/2014 à 15:04 :
Aucun constructeur n'est à l'abri d'une mauvaise série. Quoi qu'il en soit les Dacia sont très bien classées aux enquêtes de fiabilité. 3ème chez Test-Achats (Belgique), 1er chez Auto Plus et la Sandero se classe 5ème au classement ADAC (Allemagne).
a écrit le 07/08/2014 à 13:54 :
Citroen (sur son site hollandais) vient d'annoncer le succès du C4 Cactus aux Pays-bas, déjà plus de mille ventes, c'est très au-delà des attentes. Autre bonne nouvelle, c'est la version la plus chère qui est la plus vendue.
a écrit le 07/08/2014 à 13:12 :
Horriblement moche cet avant de voiture qui ressemble à un croisement raté entre les styles américains et européens...
a écrit le 07/08/2014 à 13:03 :
Vu ce qui se passe en Chine à présent (cf. Audi, GM et Daimler). C'est d'être en Chine qui pourrait se réveler être handicapant à l'avenir !
a écrit le 07/08/2014 à 13:01 :
Il est pathétique de relire ce que pensaient les "experts" du secteur lors de la fusion Fiat / Chrysler. A relier avec les "imposteurs" du feuilleton de l'été du journal (management).

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :