Les scooters Peugeot dans le giron de l'Indien Mahindra

Le groupe français a confirmé sa volonté de vendre 51% de son activité scooters au constructeur Mahindra & Mahindra. Celui-ci injectera 15 millions d''euros pour "financer des projets".
Lancé en 2013, le Metropolis devait rattraper le retard de Peugeot Scooter face à Piaggio et ses scooters à trois roues.
Lancé en 2013, le Metropolis devait rattraper le retard de Peugeot Scooter face à Piaggio et ses scooters à trois roues. (Crédits : Peugeot)

Les scooters Peugeot battront bientôt pavillon indien. Le conglomérat Mahindra a proposé à PSA Peugeot Citroën de lui racheter 51% de son activité historique dans les scooters, a-t-il annoncé mardi 7 octobre dans un communiqué. Un "plan de redressement de l'activité" présenté le même matin, en comité d'entreprise extraordinaire par PSA, a officialisé ce projet de partenariat. Mi-septembre déjà, l'agence américaine Bloomberg avait rapporté que les deux constructeurs étaient entrés en négociations exclusives.

80 départs volontaires

"Le plan de redressement comprendrait la sous-traitance de certaines opérations de fabrication ou de logistique pour lesquelles Peugeot Scooters n'a plus la taille critique compte tenu de la baisse de ses marchés", a ajouté l'entreprise française dans son communiqué.

Ce plan s'accompagnerait en outre "de la mise en oeuvre d'un dispositif d'adaptation des emplois et des compétences avec notamment un congé senior sur la base du volontariat qui concernerait environ 80 personnes".

15 millions d'euros d'investissements

Le groupe indien, qui a commencé à produire des scooters en 2008, investirait par ailleurs 15 millions d'euros pour relancer l'activité. Cette injection d'argent frais permettra à Peugeot Motorcycles (PMTC), qui n'a plus été rentable depuis des années, de "financer des projets mis en oeuvre dans le cadre d'un partenariat stratégique", précise Mahindra & Mahindra dans un communiqué.

En 2013, PSA a vendu 79.000 scooters, soit 8,2% de plus qu'un an plus tôt, mais cette activité subit des pertes récurrentes depuis des années.

Fermeture d'usine

Pour réduire les pertes de sa filiale, Peugeot avait fermé l'an dernier une usine de moteurs pour concentrer sa production française sur son site à Mandeure (Doubs) où elle emploie quelque 488 personnes, dont une centaine à la production.

Peugeot Motocycles emploie par ailleurs quelque 300 salariés dans une coentreprise en Chine. Mi-septembre, le fabricant de scooters avait annoncé quatre semaines chômées sur son site de production d'ici la fin de l'année en raison d'un stock trop élevé.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 6
à écrit le 08/10/2014 à 17:33
Signaler
15 millions d'euros pour relancer l'activité dotation en se tournant vers l'industrie sera le champion du multicylindre de tourisme, avec la 500 Four, puis la 350, puis les 400 et 550 et 750

à écrit le 07/10/2014 à 17:30
Signaler
Hollande va devoir remplacer son casque par un turban !

le 07/10/2014 à 19:08
Signaler
Et le lion de la marque sera remplacé par une vache…. sacrée.

le 07/10/2014 à 19:42
Signaler
@netrick et @netrick: et compte tenu de la chute de l'euro, il paiera en roupies... de sansonnet :-)

le 08/10/2014 à 15:22
Signaler
il a été oris la main dans le sac chevauchant un scooter ITALIEN.....

le 08/10/2014 à 15:24
Signaler
il chevauchait un scooter Italien....

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.