Les ventes de PSA progressent, mais la "route est encore longue"

 |   |  363  mots
PSA est porté par de bonnes ventes en Chine mais également en Europe. Elles compensent le recul sur ses autres marchés.
PSA est porté par de bonnes ventes en Chine mais également en Europe. Elles compensent le recul sur ses autres marchés. (Crédits : reuters.com)
Le groupe automobile français fait mieux que ses concurrents en Chine. Les ventes en Europe soutiennent également les ventes du constructeur.

Le groupe PSA veut croire à une embellie pérenne... Les chiffres du troisième trimestre semblent en tout cas de bon augure. Le groupe automobile français a annoncé une hausse de 5,4% de ses ventes mondiales avec 643.598 immatriculations. Celles-ci ne sont pas seulement portées par la Chine (+44,4%), elles sont également favorisées par le marché européen (+7%).

L'Europe en soutien

Une situation inégale puisqu'en Europe, les ventes ont fortement progressé en Espagne (+17%) grâce à la mise en place d'une prime à la casse, mais également en Allemagne (+4,5%) ou au Royaume-Uni (+7,6%). La France fait pâle figure avec des ventes en hausse de 0,5% seulement.

En Chine, le groupe PSA annonce une progression de sa part de marché de 0,7% à 4,4%. Un chiffre non-négligeable compte tenu de la taille du plus grand marché automobile du monde. Le groupe fonde de grands espoirs sur la montée en puissance de la gamme DS et le lancement de nouveaux modèles afin de pérenniser ce succès.

Recul, partout ailleurs...

Les bonnes nouvelles s'arrêtent là. Partout ailleurs, les ventes reculent "sous l'effet notamment d'un fort repli des marchés". Ainsi, les ventes ont reculé de 38% en Amérique Latine, et de 62% en Eurasie. Cette fois, le groupe sous-performe puisque ces deux marchés affichent des reculs moins marqués (respectivement 10,4% et 23,8%). Dans les régions Moyen-Orient-Afrique et Inde-Pacifique, le groupe accuse également des reculs de l'ordre de 10 à 11% de ses ventes. Le groupe continue toutefois de juger ces marchés comme stratégiques à long terme.

"La route est encore longue..."

Le chiffre d'affaires progresse de 1,6% sur un an à 12.296 millions d'euros. La seule division automobile est toutefois en recul de 0,8% hors joint-ventures chinois à 7,9 milliards d'euros. "Les volumes et les variations de changes négatifs n'ont été que partiellement compensés par un mix produit et un effet prix positifs", écrit le groupe dans son communiqué. En incluant, les joints-ventures, le chiffre d'affaires progresse de 2,7%.

"Tous les leviers [du plan Back in the Race] sont maintenant activés, et les premiers résultats sont visibles. Mais la route vers le redressement définitif de PSA est encore longue", explique Carlos Tavares, PDG du groupe, cité par le communiqué.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 22/10/2014 à 19:56 :
Bravo psa !
a écrit le 22/10/2014 à 14:38 :
De très belles réalisation sont sur les rails, 308 qui plume la golf, 2008, Cactus, C4 Picasso, une très belle 3008 à venir pour 2015, une excellente 508 déjà là, en fait que des bonnes nouvelles plébiscitées largement par les clients...Fortiche PSA !!
Réponse de le 22/10/2014 à 16:23 :
Ainsi font, font, font, les petites marionnettes ! ;-)
a écrit le 22/10/2014 à 12:33 :
Plutôt japonais aleemand étant trop camelote et chère.
a écrit le 22/10/2014 à 12:32 :
+44% en Chine. Par ailleurs, La Tribuna de Automocion vient d'annoncer que la production du C4 Cactus allait être augmentée de 20% pour faire face à la très forte demande. Les équipes vont en plus travailler le samedi à partir de novembre. Un autre grand succès pour PSA que ce Cactus. On se souvient que la production du Peugeot 2008 avait été relevée 4 fois. Le Cactus semble suivre le même chemin victorieux.
a écrit le 22/10/2014 à 12:15 :
soyons plus précis :
"la hausse de l'activité est surtout due à la contribution de la filiale d'équipements Faurecia, dont les ventes ont crû de 6,5% pour représenter 4,36 milliards d'euros (5,26 milliards de francs), alors que la division automobile proprement dite de PSA a vu son chiffre d'affaires baisser de 0,8%, à 7,97 milliards."
a écrit le 22/10/2014 à 11:53 :
Merci aux chinois !
Réponse de le 22/10/2014 à 12:17 :
Voilà le grand défenseur des valeurs chinoises en France! et cà me fait une belle jambe. Pour tout vous dire je m'en moque royalement de ces Asiatoques impérialistes et militaristes. Je ne verserai pas une larme de crocodiles pour ces gens Oh non pas du tout. Hou hou ;-)
Réponse de le 22/10/2014 à 16:30 :
vous vous moquez des asiats ? bin çà pése lourd quand même les asiats en France. En passant du coq à l' âne, entre autre de Alcatel mobile au saucisson Cochonou ou Justin Bridou, heureusement que les asiats préserve de l' emploi ici sinon ce serait encore des dizaines de milliers de chomeurs en plus..ces boites ne seraient plus de ce monde sans les capitaux chinois et peugeot aurait disparu.
Réponse de le 22/10/2014 à 18:44 :
Point de vue qui n'engage que vous. Donc = non recevable !
a écrit le 22/10/2014 à 9:39 :
C'est le moment d'acheter!
Réponse de le 22/10/2014 à 9:49 :
Acheter allemand ou japonais ?
Réponse de le 22/10/2014 à 12:49 :
Une cervelle d'abord. Merci
Réponse de le 22/10/2014 à 13:44 :
En Suisse ils adorent le cervelas, en connaissez-vous ?
a écrit le 22/10/2014 à 9:37 :
Y a pas de secret. Il va falloir continuer à innover, proposer des moteurs encore plus sobres, des design soignés comme les nouvelles 208 et 308 le tout à un prix compétitif...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :