Après Audi et les 24H du Mans, Volkswagen arrête le rallye

 |   |  319  mots
En remportant le Rallye de Grande-Bretagne sur les routes du Pays de Galles, Sébastien Ogier et Julien Ingrassia ont offert lundi à Volkswagen son 4e titre de champion des constructeurs. Cette course était l'avant-dernière manche de la saison du Championnat du Monde des Rallyes, qui prendra fin mi-novembre en Australie.
En remportant le Rallye de Grande-Bretagne sur les routes du Pays de Galles, Sébastien Ogier et Julien Ingrassia ont offert lundi à Volkswagen son 4e titre de champion des constructeurs. Cette course était l'avant-dernière manche de la saison du Championnat du Monde des Rallyes, qui prendra fin mi-novembre en Australie. (Crédits : Reuters)
La marque allemande cessera tout engagement à la fin de la saison 2016. Cette décision intervient une semaine après que Audi, marque premium du groupe Volkswgen, a décidé de laisser tomber les 24 Heures du Mans.

La marque allemande Volkswagen, quadruple championne du monde des constructeurs, va quitter le Championnat du monde des rallyes (WRC) à la fin de la saison 2016, soit après le rallye d'Australie (17-20 novembre), révèle mardi le site britannique Autosport.

La décision a été prise hier mardi 1er novembre, lors d'un conseil d'administration à Wolfsburg, le siège du constructeur automobile, selon le magazine de référence du sport automobile au Royaume-Uni. Le fer de lance de VW en WRC est le Français Sébastien Ogier - le "roi des forêts galloises" -, quadruple champion du monde des pilotes, qui venait tout juste d'offrir la veille, son 4e titre de champion des constructeurs à Volkswagen en remportant le Rallye de Grande-Bretagne.

Sursis espéré, espoir déçu

Cette course, qui se déroulait lundi 31 octobre sur les routes du Pays de Galles, était l'avant-dernière manche de la saison du Championnat du Monde des Rallyes, qui prendra fin mi-novembre en Australie.

Un sursis d'un an était espéré, la Polo-R de 2017, correspondant à une nouvelle règlementation, étant quasiment prête à courir, mais Volkswagen va donc suivre l'exemple d'Audi, autre marque du groupe VAG, qui a annoncé la semaine dernière son retrait du Championnat du monde d'endurance (WEC).

Silence radio du constructeur

Aucun communiqué ou commentaire de VW n'a encore pu être obtenu auprès de la marque allemande, fragilisée par le scandale du "dieselgate" aux Etats-Unis, une affaire de moteurs truqués pour tenter d'échapper aux normes anti-pollution en vigueur outre-Atlantique.

Cette décision intervient une semaine après que Audi, marque premium du groupe Volkswgen, a décidé de laisser tomber les 24 Heures du Mans et les neuf autres courses du championnat mondial d'endurance pour se concentrer sur la Formule E (la F1 électrique).

(Avec AFP)

___

> VIDEO Images du Rallye de Grande-Bretagne 2016 remporté par Sébastien Ogier (WRC Wales Rally GB 2016, 3 min)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 03/11/2016 à 18:31 :
Le patron de VW a déclaré récemment qu'ils allaient se concentrer sur l'électricité et délaisser peu à peu les moteurs thermiques . En ce qui concerne l'esthétique le manager de VW semble s'orienter vers un dessin suscitant d'avantage d'émotion , à vérifier avec la future golf VIII .
a écrit le 02/11/2016 à 19:31 :
Belle gestion que celle du groupe VW, ce retrait est logique après avoir décidé d'arrêter les 24h du mans et de se mettre à la formule E. Il semblerait donc que le groupe soit capable à terme de se débarrasser du diesel.

C'est une vision à moyen terme particulièrement pertinente et cette capacité aux changements soudain de cap est assez rare pour la souligner, bravo au groupe.

Il faudrait vraiment qu'ils arrivent à faire des voitures moins moches par contre hein mais bon personne n'est parfait.
a écrit le 02/11/2016 à 18:42 :
Coup dur pour la ville du Mans.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :