Automobile : PSA tire les constructeurs français

 |   |  372  mots
Le lion peut rugir.
Le lion peut rugir. (Crédits : Arnd Wiegmann)
Plus de 180.000 nouvelles voitures ont été immatriculées en octobre sur le marché automobile français. Les groupes français (+20%), dans leur ensemble, ont fait nettement mieux que les marques étrangères qui ont stagné (+0,0%).

Le marché automobile français a progressé de 10,3% en novembre sur un an, aidé par un jour ouvré supplémentaire et de bonnes performances de la marque Peugeot, selon les chiffres publiés vendredi par le Comité des constructeurs français d'automobiles (CCFA).

Les groupes français (+20%), dans leur ensemble, ont fait nettement mieux que les marques étrangères qui ont stagné (+0,0%). Avec 180.013 voitures particulières neuves immatriculées le mois dernier, le marché automobile français atteint 1.917.384 unités depuis le début de l'année et affiche une hausse de 5,3% en données brutes sur les onze premiers mois de 2017.soit mieux que la prévision des constructeurs français qui tablent sur une hausse de 3 à 4% pour l'ensemble de l'année 2017.

+34% pour PSA, +5,3% pour Renault

Avec des immatriculations en hausse de 34,1% en novembre, PSA (Peugeot, Citroën, DS) brille, aidé par l'ajout des chiffres de sa filiale Opel, qui était comptabilisée l'an dernier dans le giron de General Motors (GM) et lui apporte plus de 6.300 voitures supplémentaires.

Hors cet effet de périmètre, la bonne tenue de la marque au lion (+24,5%) dope le groupe et l'ensemble du marché, alors que Citroën gagne aussi 10,78% et la jeune marque DS, aux aspirations haut de gamme mais en manque de nouveaux modèles, regagne du terrain (+13,84%) après une dégringolade ces derniers mois.

Toujours côté français, le groupe Renault fait moins bien que le marché (+5,3%). Sa marque à bas coûts Dacia (+14,1%) progresse davantage que le losange (+3,2%).

Volkswagen recule

Parmi les étrangers, le groupe Volkswagen, premier importateur en France, s'effrite de 0,6% en novembre, avec des performances contrastées pour ses différents labels. La marque Volkswagen recule de 4,1%, alors que Skoda progresse de 35,6%. Seat chute de 15,5%. La marque "premium" Audi stagne (+0,35%).

Toyota (+11,7%) continue de profiter de la crise du diesel, avec ses modèles hybrides essence/électrique. L'autre grand constructeur japonais, Nissan, recule pour sa part de 3%. Chez les autres généralistes, Ford progresse de 16,1%, Fiat-Chrysler (FCA) de 9,3%, alors que GM est rayé de la carte après avoir cédé Opel. Du côté des marques allemandes haut de gamme, le groupe BMW (avec Mini) bondit de 18% et Daimler (Mercedes et Smart) de 19,6%.

(avec AFP)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 02/12/2017 à 11:25 :
Ils feraient bien d'accélérer l'électrique à batteries au sodium avec plus d'autonomie, en s'inspirant de la Hundai Ionique en variantes plus petites !Y compris une voiture étroite très aérodynamique à deux places en ligne (jeunes et vieux) pour réduire les embouteillages !§!
a écrit le 02/12/2017 à 10:06 :
Avec des moteurs fonctionnant au diesel? Tout cela est bien paradoxal!.....D'autant que de nombreux maires veulent limiter l'accès de ces vehicules aux moyennes et grandes villes....j'imagine le marché de l'occasion dans 3 à 4 ans.....
a écrit le 01/12/2017 à 20:32 :
Volkswagen recule encore malgré des offres de reprise canon pour épurer ses vieux diésels souffreteux , ça va s' arrêter où doudou dis donc ...?
a écrit le 01/12/2017 à 14:33 :
"Volkswagen recule de 4,1%, alors que Skoda progresse de 35,6%"

D'une voiture moche et chère à une voiture moche et pas chère, les consommateurs atteints de teutonite aigüe progressent donc, bonne nouvelle.
Réponse de le 01/12/2017 à 20:33 :
Skoda progresse sur de tous petits volumes quand Vw recule sur des gros, affreux !
a écrit le 01/12/2017 à 12:22 :
Ne vous en déplaise il faudrait s'habituer à écrire que PSA est un groupe franco-chinois.
Réponse de le 01/12/2017 à 12:47 :
Si Chinois car 13.9 % appartient à Dongfeng alors
"Ne vous en déplaise il faudrait s'habituer à écrire que" VW est un groupe Germano_Qatari ( le Qatar posséde 20 % de VW).
Réponse de le 01/12/2017 à 14:34 :
"le Qatar posséde 20 % de VW"

Merci pour l'info, une raison de plus certainement qui fait que les états européens n'ont pas sanctionné VW.
Réponse de le 01/12/2017 à 20:36 :
@citoyen blasé Les européens n' auraient pas sanctionné VW ...?


Vous regardez les chiffres Europe de Volkswagen marque de temps en temps ...?!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :