Automobile : Volkswagen n°1 mondial devant Toyota, malgré le dieselgate

Le groupe allemand détrône le japonais Toyota, qui dominait le classement depuis 2008 (sauf en 2011, année du tsunami).
VW domine le classement de l'année 2016.
VW domine le classement de l'année 2016. (Crédits : FABIAN BIMMER)

Malgré une image entachée par le scandale des moteurs diesel, le géant allemand Volkswagen, maison mère de douze marques automobiles dont Audi, Porsche, Seat, Skoda et Bentley, a écoulé 10,3 millions d'unités (+3,8%) en 2016, un record.

Il devance ainsi Toyota, qui était leader depuis 2008 - à l'exception de l'année du terrible tsunami de 2011 au nord-est du Japon. Le constructeur japonais Toyota a annoncé lundi des ventes en petite hausse en 2016, à 10,18 millions de véhicules : insuffisant pour rester sur le trône.

Le groupe nippon, qui chapeaute quatre marques - Toyota, Lexus (luxe), Daihatsu (mini-véhicules), Hino (poids lourds) - n'a enregistré l'an dernier qu'une modeste croissance de 0,2%. Il subit un essoufflement de ses ventes aux Etats-Unis, son traditionnel point fort, et est à la traîne de son rival en Chine, un marché désormais incontournable.

GM ou Renault-Nissan sur le podium

General Motors, troisième du classement en 2015 avec 9,8 millions de véhicules, n'a pas encore communiqué de chiffres pour 2016. Le constructeur américain devrait être au coude-à-coude avec l'alliance franco-japonaise Renault-Nissan.

Nissan a fait état lundi de 5,6 millions de véhicules vendus l'an dernier (+2,5%), un chiffre inédit porté par "une demande solide" aux Etats-Unis et en Chine. Son partenaire Renault avait pour sa part indiqué mi-janvier avoir écoulé 3,18 millions de véhicules dans le monde (+13,3%), fort du dynamisme de l'Europe, de l'Iran et de l'Inde.

Avec le nouveau venu Mitsubishi Motors (environ un million d'unités par an), dont Nissan a racheté l'an dernier 34%, l'alliance affiche donc des ventes annuelles proches de 10 millions de véhicules. Elle inclut aussi le premier constructeur russe, Avtovaz (Lada), actuellement en grave difficulté.

(Avec AFP)

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 6
à écrit le 30/01/2017 à 14:07
Signaler
Ces statistiques sont fallacieuses. Quelles sont les sources ? Les Allemands veulent se convaincre... rien de plus. Quand le marché US se fermera, ils feront moins les malins.

à écrit le 30/01/2017 à 14:03
Signaler
Ces statistiques sont fallacieuses. Quelles sont les sources? Les allemands veulent se convaincre ... Rien de plus.

à écrit le 30/01/2017 à 10:58
Signaler
En conclusion plus vos véhicules polluent plus vous en vendrez...cherchez l'erreur !. Même chose pour notre grand constructeur français épinglé pour plusieurs de ses modèles. Sinon le groupe VW avec ses 12 marques arrive juste à faire jeu égal avec ...

à écrit le 30/01/2017 à 10:08
Signaler
Il convient de relativiser, Faire des cumuls de Renault Nissan et Mitsubishi n'est pas exact, Renault ne détient que 49% de Nissan Renault est minoritaire à 30% de Mitsubishi conclusion, pour faire une comparaison économique sérieuse, i...

le 30/01/2017 à 12:02
Signaler
Avec ce genre de raisonnement, comme j'ai 40 actions de Renault, je vais exiger d'apparaitre dans le classement des vendeurs de voitures mondiales avec 0,00x véhicules vendus... l'article écrit "au coude-à-coude avec l'alliance franco-japonaise R...

à écrit le 30/01/2017 à 9:21
Signaler
Le dieselgate ne l'a été qu'aux états unis, l'europe n'ayant pas voulu sanctionner sa multinationale elle n'a au final que peu écoper de son immense fraude, mais si les multinationales fraudeuses étaient sanctionnées en néolibéralisme cela se saurait...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.