Bientôt une Ferrari électrique ?

 |   |  203  mots
Ferrari s'inspirerait d'Aston Martin, qui a annoncé vouloir porter sur le marché dans les deux années une version électrique de sa Rapide.
Ferrari s'inspirerait d'Aston Martin, qui a annoncé vouloir porter sur le marché dans les deux années une version électrique de sa Rapide. (Crédits : © Paulo Whitaker / Reuters)
Selon la presse transalpine, le constructeur italien s'inspirerait de la démarche d'Aston Martin qui a annoncé une version de son modèle "Rapide" dotée de 800 CV pour un prix autour de 200.000 euros.

Ferrari serait sur le point de faire le grand saut. Selon la presse transalpine, qui cite le site spécialisé Automotive News, le constructeur italien songerait à réaliser un modèle "full electric" de ses voitures de luxe.

Ferrari s'inspirerait d'Aston Martin, qui a annoncé vouloir porter sur le marché dans les deux années une version électrique de sa Rapide, dotée d'une puissance d'environ 800 CV et dont le prix serait compris entre les 200.000 et les 250.000 dollars (180.000-225.000 euros). La marque anglaise prévoit d'ailleurs, à plus long terme, le lancement d'une DBX électrique.

Compenser les émissions de CO2 d'autres modèles

L'objectif, pour Ferrari comme pour ses concurrents, est essentiellement de surfer sur une certaine reprise d'intérêt pour les modèles puissants de voiture électriques, et ainsi élargir la base de ses concurrents potentiels, notamment en Chine et en Russie. Lamborghini, Bentley et Rolls-Royce sont également en passe d'emprunter cette direction.

Dans un contexte de prise de conscience progressive du défi du changement climatique, les modèles écologiques sont par ailleurs censés compenser dans l'avenir les émissions des moteurs V8 et V12, a expliqué le Pdg d'Aston Martin, Andy Palmer, cité par le quotiden italien Il Sole 24 Ore.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 25/08/2015 à 21:13 :
A l'époque des disques SSD en informatique, je vois aussi la fin des moteurs thermiques beaucoup trop complexes. Moi-même possesseur d'un V8 Jaguar à compresseur, je pense que la fin est désormais inéluctable malgré tout l'intérêt d'une technologie du passé. Difficile d'aller contre les évolutions très rapides de notre monde.
a écrit le 20/08/2015 à 15:59 :
En effet, il faut être idiot pour mettre des millions dans un moteur thermique aujourd'hui, ce n'est pas l'avenir. A moins d'avoir les moyens de jeter l'argent par les fenêtres.
En thermique le marché occasion est surchargé de véhicules avec des moteurs hyper puissants le tout pour 3 francs 6 sous.
Réponse de le 20/08/2015 à 20:00 :
Le dernier modèle de Ferrari est un succès. Le carnet de commande est complet pour les quatre prochaines années. La Zoé a-t-elle le même succès? Ferrari vend sans problème. Pareil pour toutes les marques de ce secteur.
Réponse de le 21/08/2015 à 8:39 :
Dans les années 90, les tv 16/9 à tube cathodique avaient aussi un grand succès, la vente de tv plasma/lcd était réservé à une toute petite minorité.
Les moteurs thermiques sont désormais voués à rejoindre les antiquités.
Réponse de le 24/08/2015 à 16:10 :
Le thermique a encore beaucoup d'avenir, justement, la bascule VHL thermique vers electriques ne se fera pas comme passer du cathodique à l'ecran plat. Y'a juste une petite question d'energie et d'infrastructures derriere, un ptit detail quoi.
Réponse de le 27/08/2015 à 7:36 :
En changeant de technologie pour la télévision, on ne se posait pas de question. Recyclage de l'ancien, on branche, on règle, on regarde.
Passer du véhicule thermique au véhicule électrique, on se pose des questions vu l'insuffisance des bornes électriques en France actuellement.
Dans ma ville, il y a 6 prises à disposition du publique.
a écrit le 20/08/2015 à 15:40 :
Tesla en tremble déjà

Autonomie de la Ferrari = 10 kms

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :