Bosch : plus de 2.000 manifestants pour défendre la filière automobile

 |   |  209  mots
(Crédits : Thierry Roge)
Plus de 2.000 personnes, dont nombre d'élus du département, ont marché samedi pour la défense de la filière automobile en Aveyron à Onet-le-Château, site de l'usine Bosch, menacée par le déclin du diesel.

"Filière auto en Aveyron = 10.000 emplois menacés - Soutenez la vignette Crit'Air 1", proclamait la banderole de tête du cortège, organisé par l'intersyndicale (CFE-CGC, CGT, SUD) Bosch. Les salariés de cette usine, passés en 10 ans de 2.300 à 1.600, s'inquiètent de la survie de leur structure face au recul du marché du diesel, tombé en 2018 à 39% des ventes en France, alors qu'il en représentait près des trois quarts en 2012.

"Si Bosch disparaissait, l'impact serait pour l'Aveyron comme si on supprimait Airbus en Haute-Garonne", soulignait cette semaine à l'AFP Jean-Philippe Keroslian, le maire (DVD) d'Onet-le-Château, commune qui abrite l'usine.

Courrier au chef de l'Etat

Elus et syndicats réclament notamment aux pouvoirs publics "que les diesel modernes soient dotés de la vignette crit'air 1 qui reconnaitrait leur caractère peu polluant", selon ce maire. Les organisateurs de la marche ont demandé aux élus du département d'adresser un courrier en ce sens au chef de l'Etat, Emmanuel Macron.

Parmi les manifestants, Philippe Poutou, secrétaire Général de la CGT de l'usine Ford que le groupe va fermer à Blanquefort, près de Bordeaux, était venu apporter son "soutien". Outre Bosch, la filière automobile emploie 2.200 salariés en Aveyron, avec aussi Sogefi à Marcillac et Jinjiang-Sam à Viviez

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 14/04/2019 à 20:52 :
C est quand meme deprimant de voir que les gens reagissent toujours quand c est trop tard. C est pas une manif pour soutenir le diesel qu il faut faire ! Ca serait plutot reflechir a ce qu on pourrait faire une fois que le marche du diesel n existera plus (ca peut etre des voitures electriques mais ca pourrait etre totalement autre chose)
a écrit le 13/04/2019 à 22:56 :
L'emploi, aura raison des écologistes qui veulent aller trop vite...même la planète est proche du comas dépassé.
Le retard ne se rattrape pas , c'est comme en voiture, on ne rattrape pas son retard par une vitesse excessive., on assume son retard.
Réponse de le 14/04/2019 à 20:07 :
Si... L'autre jour quelqu'un amenant le marié à son mariage roulait à 213km/h car très en retard... Mais a été flashé, ont peut-être fini à pieds ? :-)
Il faut commencer la formation des dieselistes et spécialistes des injecteurs en mécanique électrique, sauf que les essence ont parfois aussi des injecteurs (l'UE a enfin réclamé des FAP sur ces moteurs là, neufs).

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :