Ford va lancer une voiture électrique bon marché

 |   |  314  mots
Ce modèle pourrait être assemblé à compter de 2019 dans une usine mexicaine de Ford.
Ce modèle pourrait être assemblé à compter de 2019 dans une usine mexicaine de Ford. (Crédits : © Mike Blake / Reuters)
Le groupe automobile développe à son tour une voiture électrique destinée au grand public pour concurrencer Tesla et General Motors, dont les modèles sont attendus dans les prochains mois.

Ford cherche (encore) à se positionner face la concurrence sur le marché de la voiture électrique grand public. Interrogé jeudi par des analystes sur les projets du groupe dans le segment électrique, et notamment si Ford envisageait d'offrir un véhicule doté d'une autonomie de batterie de plus de 320 km (200 miles), le directeur général Mark Fields a répondu: "Tout à fait".

"Comme je l'ai déjà dit, nous voulons nous assurer que nous ferons partie des meilleurs ou serons parmi les leaders dans le segment électrique (...) Quand vous regardez ce que les concurrents ont annoncé, ça c'est quelque chose que nous voulons, que nous développons", a-t-il poursuivi en marge de l'annonce de résultats trimestriels record.

Certes, le directeur général n'a pas donné de détails mais c'est la première fois que Ford reconnaît travailler sur une voiture 100% électrique produite en grande série. Le constructeur automobile a jusqu'ici offert des véhicules hybrides, telle la Ford Focus.

Longueur d'avance pour Tesla et GM

La voiture 100% électrique et bon marché de Ford pourrait être baptisée "Model E" en écho à un brevet déposé par la marque à l'Ovale bleu, selon la presse américaine. Il pourrait être assemblé à compter de 2019 dans une usine mexicaine de Ford.

Le but est de ne pas laisser Tesla et GM s'accaparer à eux deux un segment, qui pourrait séduire les consommateurs dans les grandes villes américaines.

Fin mars, Tesla a dévoilé le "Model 3", son véhicule électrique d'entrée de gamme au prix de base de 35.000 dollars et a enregistré dans la foulée des pré-commandes record. Cette automobile est attendue pour 2017.

GM prévoit, quant à lui, de commercialiser dès la fin de l'année la Chevrolet Bolt, une berline bardée de nouvelles technologies et équipée d'une autonomie de batterie de plus de 320 km.

(Avec AFP)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 30/04/2016 à 17:29 :
SI LES GRANDS SI METTENT C EST QU IL A UN MARCHE ET UNE DEMANDE ? LE PROBLEME C EST QUE LES INFRASTRUCTURES NE SUIVENT PAS ? TRES PEUT DE BORNES ELECTRIQUE INTALLE???
a écrit le 30/04/2016 à 9:45 :
Tesla fabrique des voitures d'électriciens (electromécanique, électronique, informatique) et ses voitures sont directement dans le moule qu'elles doivent être pensées.
C'est un peu le passage de la vapeur au tout électrique, de la pacific 231 à la bb2000!
Espérons que Ford aie la capacité de sortir(ce que je ne crois pas) du concept de mécanicien moteur central, boîte de vitesses différentiel cardans la batterie n'importe ou , au moins 200 kg de trop et manque de place comme l'extraordinaire mégane électrique vue aux world séries, mais inutilisable dans la vraie vie.
Je ne crois pas en la capacité des fabriquants traditionnels de concevoir des voitures électriques.
On verra dans dix ou 15 ans ou les Tesla (et clônes) avec de très belles cotes à l'occasion comme neuves à 400000km et les autres vendues à 8 cmes le kg.
a écrit le 29/04/2016 à 19:10 :
Avec les Pays-Bas, l'Autriche et maintenant la Norvege qui vont interdire les voitures a moteur thermique à l'horizon 2020-2025, ils peuvent se positionner, il y aura un marché.
Ca me rappele certains commentateurs gros-malins et tres sceptiques de LT il y a seulement quelques semaines.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :