La Californie veut cinq millions de voitures vertes d'ici à 2030

 |   |  311  mots
(Crédits : © 2009 Thomson Reuters)
La Californie a signé un décret promulguant l'objectif de 5 millions de voitures vertes sur ses routes d'ici à 2030, en favorisant notamment l'essor de ces véhicules par des incitations financières. Un plan à 2,5 milliards de dollars sur huit ans.

Le gouverneur de Californie Jerry Brown a signé vendredi un décret promulguant l'objectif de 5 millions de voitures vertes sur ses routes d'ici à 2030, en favorisant notamment l'essor de ces véhicules par des incitations financières. Ce plan à 2,5 milliards de dollars sur huit ans prévoit aussi l'installation de 250.000 stations de chargement pour véhicules électriques et 200 stations de chargement à hydrogène d'ici 2025.

"Pour continuer à respecter les objectifs et normes californiennes sur la qualité de l'air, la Californie doit stimuler encore plus le marché des véhicules à zéro émissions de dioxyde de carbone", a souligné un communiqué du bureau du gouverneur.

Ce décret entend "réduire de façon spectaculaire les émissions de carbone provenant des transports, un secteur qui représente 50% des émissions de gaz à effet de serre en Californie, et 80% des particules polluantes", a-t-il précisé.

350.000 véhicules verts actuellement en Californie

Le précédent objectif, datant de 2012, se situait à 1,5 million de véhicules verts d'ici à 2025 pour l'Etat le plus peuplé d'Amérique et son marché automobile, le plus grand du pays avec quelque 14,5 millions d'automobiles pour environ 40 millions d'habitants. La Californie dont le nombre de véhicules à zéro émissions a augmenté de "1.300% en six ans" pour atteindre aujourd'hui plus de 350.000 va devoir garder ce taux de croissance exponentiel si elle veut parvenir à sa cible.

A l'heure actuelle, les ventes de véhicules propres représentent 5% des ventes de nouvelles voitures de l'Etat. Il y a deux ans, le Congrès californien avait également adopté l'objectif de réduire les émissions de Co2 de 40% sous leur niveau de 1990 d'ici 2030. Le "Golden State", figure de proue du combat écologique aux Etats-Unis, s'est également fixé pour objectif d'ici à 2030 d'avoir la moitié de son électricité provenant d'énergies renouvelables. Enfin, le décret signé vendredi stipule également l'injection d'1,25 milliard de dollars dans le marché du carbone californien.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 28/01/2018 à 10:06 :
On peut louer la méthode de la gestion prévisionnelle avec la mise à dispostion des fonds nécessaires pour remplir les objectifs ambitieux.
a écrit le 28/01/2018 à 9:08 :
La grande question est : quelle sera l'origine de la production électrique de masse pour demain car hélas, les espérances dans les éoliennes, et autres machins renouvelables sont assez décevantes.
a écrit le 27/01/2018 à 18:36 :
Vertes non, les terres rares sont ultra polluantes, électriques c'est déjà pas mal.
a écrit le 27/01/2018 à 17:30 :
si l amerique fais de l electricite avec des centrales a charbon ?je ne vois pas ou et le gain en CO2 ??? C EST DES MENTEURS COMME EN FRANCE AVEC LES CENTRALES NUCLEAIRE CE N EST PAS UNE ENERGIE PROPE CAR LES DECHETS SONT POLLUENT PENDANT DES MILLIONS D ANNES? ET ON DENNONCE AUSSI PAS ASSEZ LE TRANPORT EN AVIONS AVEC LE KEROSENE NON TAXE EN FRANCE? ET LES BATEAUX ILS NOUS MENTENT TOUS???
a écrit le 27/01/2018 à 15:21 :
Elles ne sont pas obligatoirement "vertes" si on regarde l'entièreté du cycle d'extraction, fabrication, recyclage, mais sont sans pétrole.
Toute baisse d'émission des voitures en Californie pourra être compensé par une hausse de CO2 du au charbon, les USA pourront dire "on a stabilisé notre contribution au pseudo effet de serre". :-)
L'électricité pour recharger tout ça est faite à partir de quoi ? Le vent ?
Le jour où la Tesla est abordable niveau prix, j'échange ma 208. Je ne sais pas si en Allemagne y a des prises ou si l'électrique est "hors sol". AirLiquide a un contrat pour des pompes à hydrogène, mais des prises, en ai pas remarqué en station service.
"provenant des transports" particuliers ou aussi, et surtout( ?), les camions (avions) ?
Heureusement qu'ils n'écoutent pas leur Président. :-)

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :