Rivian, le bras armé de Ford et Amazon contre Tesla, a encore levé 2 milliards de dollars

La start-up a levé près de 9 milliards de dollars en cumulé depuis 2019. Elle doit lancer ses deux premiers modèles à la rentrée. Rivian alloue d'immenses moyens pour monter en production très vite et travaille sur plusieurs projets d'usine, dont une au Royaume-Uni.
Nabil Bourassi

2 mn

(Crédits : Mike Blake)

Nio, Xpeng, Lucid, Karma... Tesla ne compte plus ses rivaux. Le constructeur de voitures électriques haut de gamme devra toutefois s'accomoder d'une autre start-up qui déploie d'importants moyens pour s'imposer dans le paysage naissant de l'électromobilité de niche.

Lire aussi 8 mnLucid Motors, la startup californienne qui rêve de détrôner Tesla

L'américain Rivian vient ainsi de lever près de deux milliards de dollars, soit près de neuf milliards cumulés en deux ans. La start-up américaine compte parmi ses soutiens Amazon et Ford. Le premier est connu pour ne pas lésiner sur les moyens pour s'imposer sur un marché. Le second a encore tout à prouver sur le segment de la voiture électrique, malgré l'immense succès de la Mustang Mach-E, une version SUV et électrique de la célèbre Mustang.

Vers un investissement massif au Royaume-Uni ?

Alors que la start-up installée à Plymouth (Michigan) n'a pas encore débuté la production de voitures, elle est à la manoeuvre pour construire des usines. Elle travaille sur un projet de second site aux Etats-Unis, tandis que la chaîne d'info britannique Sky News a rapporté samedi que Rivian est en discussion avec Londres pour un important site de production près de Bristol et dont le montant pourrait dépasser le milliard d'euros d'investissement. La chaîne a toutefois précisé que pour l'heure, les discussions n'en étaient encore qu'à leurs prémices.

Rivian doit lancer son premier modèle, un pick-up appelé R1T, en septembre, avant de commercialiser un SUV courant de l'automne. Le dernier s'est fait remarquer le 20 juillet dernier en transportant les touristes de l'espace, dont Jeff Bezos fondateur d'Amazon sur le pas de tir de la fusée Blue Origin.

Une introduction en Bourse prévue pour septembre

Cette start-up déjà valorisée autour de 30 milliards de dollars pourrait être introduite en Bourse en septembre. Pour soutenir Rivian, Amazon a d'ores et déjà pris commande de près de 100.000 camionnettes électriques de livraison dont on ne connait pour le moment qu'un modèle prototype.

Nabil Bourassi

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 7
à écrit le 01/08/2021 à 11:31
Signaler
C'est bien l'ecologie.

à écrit le 01/08/2021 à 7:57
Signaler
Ah ces batailles de milliardaires... Bon contrairement à Tesla, RIvian n'a encore aucun produit à l'échelle industrielle. Et même si sur ce point il pourra bénéficier de l'expérience de Ford et de la clientèle d'Amazon, je ne comprends pas pourquoi R...

à écrit le 31/07/2021 à 23:04
Signaler
L'aspirateur boursier ,le grand collecteur , a trouvé un nouveau filon de l'économie à exploiter . Attention aux petits porteurs ,les lobbies sont de sortie .

à écrit le 31/07/2021 à 21:30
Signaler
La voiture électrique pour effectuer des longs parcours est un mirage. Une bonne grosse bulle va enfler autour de cette activité. Et comme toutes les bulles...PFfff..

à écrit le 31/07/2021 à 19:36
Signaler
Encore de la monnaie qui ne trouvent pas a "s'investir" et qui fausse la réalité en fonçant dans le virtuel! Le cercle vicieux!

à écrit le 31/07/2021 à 18:24
Signaler
Ou plutôt l'installation d'un deuxième géant boursier automobile lié à l'électrique, l'UE est déjà prise à son propre jeu où contempler l’Amérique régner.

à écrit le 31/07/2021 à 18:22
Signaler
Vu le modèle, il y a plus de poids de batterie, que de poids de tôle, bien sûr si ils veulent que ça avance.

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.