Le patron de Hochtief démissionnera en mai

 |   |  215  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : © 2010 Thomson Reuters)
Changements à venir à la tête d'Hochtief. Herbert Lütkestratkötter, président du directoire du groupe de BTP allemand, quittera ses fonctions en mai. Il s'opposait au rachat de l'entreprise par l'un des ses actionnaires, l'espagnol ACS.

Dans la nuit de dimanche à lundi, le groupe de travaux publics Hochtief a annoncé la démission à venir du président de son directoire, Herbert Lütkestratkötter. Ce dernier, à ce poste depuis 2003, doit quitter ses fonctions le 12 mai à l'issue d'une assemblée générale. Il sera remplacé par Frank Stieler, 52 ans, actuellement à la tête de la division Europe du groupe et membre du directoire depuis 2009.

Cette annonce intervient après la tentative d'OPA contre l'entreprise allemande par l'un de ses actionnaires, Actividades de Construccion & Serevicios (ACS), basé à Madrid. ACS détient déjà 39% du capital d'Hochtief. En septembre 2010, ACS avait annoncé vouloir devenir l'actionnaire majoritaire du groupe Hochtief. L'entreprise allemande avait alors tout tenté pour éviter ce rachat en faisant notamment appel à une autorité de régulation australienne.

Officialisée en décembre de la même année pour 3,8 milliards d'euros, cette offre avait été déclinée à l'initiative d'Herbert Lütkestratkötter. Ce dernier souhaitait en effet maintenir l'indépendance de son groupe. Il se disait alors prêt à discuter avec son homologue espagnol Florentino Perez mais uniquement "en tant qu'actionnaire".

Des dirigeants de la firme allemande auraient aussi refusés, fin mars, de nommer des membres d'ACS à des postes de direction, selon le journal économique Financial Times Deutschland.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :