bioMérieux : les investisseurs apprécient la solidité de la croissance

 |   |  253  mots
Le groupe de diagnostic in vitro a vu ses ventes du premier trimestre augmenter de 11,1%, enregistrant une croissance conforme à ses objectifs annuels, qui sont confirmés.

bioMérieux  a accru ses ventes de 11,1% au premier trimestre 2009 et a confirmé ses objectifs de croissance pour la totalité de l'exercice en cours. A 286 millions d'euros (+6,4% à devises et périmètre constants). "Sur le premier trimestre de l'année 2009, la progression des ventes est conforme à nos objectifs. (...) Ces réalisations nous permettent de confirmer notre objectif de croissance pour 2009", écrit Stéphane Bancel, le directeur général du groupe, dans un communiqué.

Pour 2009, bioMérieux s'est fixé pour objectif de réaliser une croissance de son activité, à taux de change et périmètre constants, de 5 à 7%. Elle a aussi en ligne de mire une marge opérationnelle courante proche de 16%, à taux de change 2008.

Stéphane Bancel observe que "dans un contexte financier et économique difficile", bioMérieux a profité de la diversification de ses produits, de sa présence internationale et des acquisitions qu'il a réalisées récemment. Sur le premier trimestre, bioMérieux relève une activité "contrastée" selon les régions du monde, avec de faibles hausses des ventes en Amérique du Nord (+3% à données constantes) et en Europe (+5,8%), où le chiffre d'affaires en France s'est même érodé de 0,7%. En revanche, les ventes ont été plus dynamiques en Asie Pacifique et Amérique latine, où la croissance se situe à 12,5% et 13,9% à données constantes.

L'endettement net au 31 mars 2009 de l'entreprise, dont la famille Mérieux détient 60% du capital, ressort à 36 millions d'euros contre 51 millions d'euros au 31 décembre 2008.

 En Bourse, le titre a gagné 3,32% à 56 euros.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :