Activité en hausse et dépréciations d'actifs en vue pour Ipsen

Le laboratoire pharmaceutique Ipsen a annoncé de possibles dépréciations d'actifs pour 65 à 85 millions d'euros, à l'occasion de la publication d'un chiffre d'affaires en hausse de 1,1% au quatrième trimestre 2010 et de 5% sur l'année.
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : © 2009 Thomson Reuters)

Ipsen a annoncé, ce mercredi, de possibles dépréciations d'actifs. Le laboratoire pharmaceutique a également annoncé la reprise au groupe suisse Roche des droits sur l'antidiabétique Taspoglutide. Ipsen indique que cette décision prise par Roche "est fondée sur les analyses récemment réalisées sur les nausées et les hypersensibilités".

Le groupe ajoute avoir décidé de mener "une revue stratégique approfondie afin de définir (sa) vision sur le moyen-long terme", selon son communiqué. Les grandes lignes de cette stratégie seront présentées au cours du deuxième trimestre 2011, ajoute Ipsen.

Ces annonces ont été faites à l'occasion de la publication d'un chiffre d'affaires en hausse de 1,1% à 258 millions d'euros au quatrième trimestre 2010 et de 5% sur l'ensemble de l'année (hors effets de change). L'activité a été soutenue par les ventes de médicaments en ligne (5,1%), par la médecine de spécialité (11%) et par de bonnes performances en Amérique du Nord (24,2%).

Les possibles dépréciations d'actifs envisagées, non cash et non récurrentes, seront d'un montant net compris entre 65 et 85 millions d'euros. Elles sont liées aux "incertitudes sur certaines échéances futures de développement ou de commercialisation de certains produits ou partenariats", indique Ipsen.

Par ailleurs, le laboratoire précise que du fait de la récupération des droits et données du Taspoglutide, il enregistrera dans ses comptes 2010 "un produit net non cash et non récurrent d'environ 41 millions d'euros".

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.