Médiator : Jacques Servier mis en examen pour homocides involontaires

 |   |  242  mots
Jacques Servier est aujourd'hui âgé de 90 ans. Copyright Reuters
Jacques Servier est aujourd'hui âgé de 90 ans. Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Le fondateur des laboratoires ayant commercialisé le Médiator, médicament à l'origine d'affectations cardiaques mortelles, avait déjà été mis en examen en septembre dans un autre volet de cette affaire.

À 90 ans, Jacques Servier n'est pas prêt d'en avoir fini avec les ennuis judiciaires. Le fondateur des laboratoires éponyme a été mis en examen pour homicides et blessures involontaires ce mardi 11 décembre, dans le cadre de l'enquête sur le Médiator. Il avait déjà été mis en examen une première fois au mois de septembre, dans un autre volet de l'enquête.

Pour l'heure, il doit verser une caution de 75.000 euros et a été placé sous contrôle judiciaire. La mise en examen pour homicides involontaires vise le cas de deux victimes, tandis qu'une quarantaine de cas sont visés pour les blessures involontaires par manquement délibéré, dont 14 ayant entraîné une incapacité totale de travail supérieure à trois mois. Son avocat, Maître Hervé Temine, a minimisé cette mise en examen, estimant que ce type de  poursuite était attendue.

D'autres mise en examen à prévoir

Le Mediator, retiré du marché en 2009, provoquait selon des expertises des valvulopathies, affections cardiaques mortelles. Cette affaire a déstabilisé le système français de santé et conduit à une remise en cause de la place de l'industrie pharmaceutique, de son influence et de ses liens avec les autorités politiques.

Ces premières mises en examen pour homicides et blessures involontaires du patron des laboratoires Servier en appellent d'autres, a précisé une source judiciaire à Reuters.  Les litiges autour du Médiator pourraient bien durer encore des années.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 13/12/2012 à 2:20 :
L'homophobie étant réprimée par la loi, je crains que le père Servier ne soit très mal barré.
Mais pourquoi s'en prend-il particulièrement aux homos ?
Le mystère reste entier.
a écrit le 11/12/2012 à 21:18 :
pas de vérificateur orthographique à la Tribune?
a écrit le 11/12/2012 à 20:52 :
homocides
a écrit le 11/12/2012 à 20:46 :
"Homocides" la seule façon de rendre cette situation drôle xD
a écrit le 11/12/2012 à 20:45 :
un homocide c'est quoi ?
Réponse de le 11/12/2012 à 23:47 :
C'est l'action irréparable d'un Homophobe très très méchant :-)
a écrit le 11/12/2012 à 20:44 :
Homocides??

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :