Diabète : le français Poxel lève 26,5 millions d'euros

Poxel comptait lever initialement 25 millions d'euros auprès d'investisseurs européens et américains. L'annonce a pourtant mal été accueillie en Bourse, puisque l'action de la biotech plongeait de plus de 12% ce matin.

1 mn

L'augemntation de capital de la biotech française devrait offrir à la société des liquidités suffisantes jusqu'au début de 2019, souligne Poxel.
L'augemntation de capital de la biotech française devrait "offrir à la société des liquidités suffisantes jusqu'au début de 2019", souligne Poxel. (Crédits : BPI France)

La société biopharmaceutique française Poxel, qui développe des produits innovants pour traiter le diabète de type 2, a annoncé mercredi avoir levé 26,5 millions d'euros auprès d'investisseurs européens et américains à l'occasion d'une augmentation de capital. Le groupe lyonnais a au total émis 3,4 millions d'actions nouvelles. Celui-ci avait indiqué initialement vouloir lever environ 25 millions d'euros.

L'annonce de la société lyonnaise a mal été accueillie par les investisseurs à Euronext. A 11h54, le titre Poxel perdait 12,28% à 8,14 euros.

Introduction en Bourse envisagée aux Etats-Unis

L'argent récolté doit principalement servir au lancement d'une étude clinique de phase III au Japon sur l'iméglimine, son produit le plus avancé, premier d'une nouvelle classe chimique de traitements antidiabétiques oraux.

Le solde, le cas échéant, sera affecté au fonds de roulement et autres besoins généraux de la société. Le produit net de l'opération devrait en tout cas "offrir à la société des liquidités suffisantes jusqu'au début de 2019", souligne Poxel.

Poxel envisage par ailleurs une introduction en Bourse aux Etats-Unis.

(Avec AFP)

1 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.