La biotech Medivation ne veut pas se faire racheter par Sanofi

 |   |  468  mots
Plus tôt dans la journée, Sanofi a publié des résultats trimestriels solides malgré un fort impact négatif des changes et la faiblesse persistante de son activité diabète.
Plus tôt dans la journée, Sanofi a publié des résultats trimestriels solides malgré un fort impact négatif des changes et la faiblesse persistante de son activité diabète. (Crédits : © Christian Hartmann / Reuters)
Malgré la confiance affichée par le laboratoire français, la startup américaine a rejeté une offre de plus de 9 milliards de dollars, l'estimant sous-évaluée. L'action Sanofi affiche la plus forte baisse de l'indice CAC 40.

Medivation ne veut pas des 9,3 milliards de dollars (8,2 milliards d'euros) de Sanofi. La société de biotechnologies américaine a annoncé vendredi qu'elle rejetait l'offre d'achat publique non sollicitée de 9,3 milliards de dollars du laboratoire pharmaceutique français. L'action Medivation se traitait à 56,41 dollars avant l'ouverture vendredi après que Sanofi ait proposé jeudi de prendre le contrôle de la biotech pour 52,50 dollars par action.

"Notre conseil d'administration est convaincu que le plan stratégique de Medivation créera une valeur pour les actionnaires bien supérieure à l'offre de Sanofi et a rejeté à l'unanimité votre proposition", écrit Medivation dans un communiqué.

Sanofi a déclaré vendredi réitérer sa détermination à conclure une transaction sur Medivation, sans pour autant parler d'OPA hostile.

"Malgré le refus aujourd'hui de Medivation d'entamer des discussions dans le cadre d'une transaction créatrice de valeur, Sanofi reste déterminé à poursuivre ce rapprochement et à engager le dialogue directement avec les actionnaires de Medivation."

Répondant aux remarques concernant une sous-évaluation, le Français précise que son offre "représente une prime de plus de 50% par rapport aux cours moyens pondérés des volumes échangés de l'action Medivation durant les deux mois précédant des rumeurs sur une offre d'acquisition".

     | Lire Sanofi retente sa chance face à AstraZeneca pour s'emparer de Medivation

A Wall Street, le titre Medivation gagnait 0,19% à 56,28 dollars dans les premiers échanges.

Plus forte baisse du CAC 40 malgré des résultats solides

En Bourse, l'action Sanofi affiche à 15h41 la plus forte baisse de l'indice CAC 40, abandonnant 4,53% à 72,74% tandis que la Bourse de Paris était en baisse de 2%, à 4.466,04 points. Le laboratoire pharmaceutique avait cédé 1,05% la veille avec l'annonce de l'offre hostile sur Medivation.

Plus tôt dans la journée, Sanofi a publié des résultats trimestriels solides malgré un fort impact négatif des changes et la faiblesse persistante de son activité diabète.

"Personne n'a envie de revenir (sur la valeur, NDLR) tant que certains dossiers n'ont pas été clarifiés (...) c'est plus le sentiment du marché que les résultats eux-mêmes qui pèsent sur le titre. Le 'deal' n'aide pas, les gens ont peur qu'ils surpayent", a commenté pour Reuters un analyste basé à Paris.

A fin mars, le chiffre d'affaires du groupe s'est élevé à 8.543 millions d'euros (consensus Reuters de 8.733 millions), en repli de 1,9% à données publiées et en légère amélioration (+0,7%) à taux de changes constants. Les ventes de l'activité diabète ont baissé de 4,5% à changes constants tandis que celles de Genzyme ont cru de 20,5%, celles de Merial (santé animale) de 17,5% et celles des vaccins de 8,2%.

Le laboratoire pharmaceutique a confirmé attendre pour la totalité de l'exercice 2016 un bénéfice net part action "globalement stable" à taux de change constants par rapport à celui de 5,64 euros enregistré en 2015.

(avec Reuters et AFP)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :