Marée noire : la note de BP n'en finit pas de couler

 |   |  210  mots
(Crédits : © 2010 Thomson Reuters)
L'agence de notation Fitch a abaissé la note de BP de AA à BBB. L'agence redoute que le groupe soit contraint par les autorités américaines de placer des sommes importantes sur des comptes sous séquestre afin d'assurer le financement du nettoyage et l'indemnisation des victimes.

La marée noire continue de peser sur BP. L'agence de notation Fitch vient d'annoncer qu'elle a abaissé mardi de six crans la note de la major britannique en raison de la hausse du coût estimé pour l'indemnisation des victimes de la marée noire provoquée par l'explosion de l'une de ses plateformes dans le golfe du Mexique. La note passe donc de BBB à AA et Fitch la maintient sous "surveillance évolutive".

C'est la première fois que la note de BP est abaissée de plusieurs crans par l'une des trois principales agences de notation mondiales et qu'elle tombe sous le seuil de AA. Il y a quinze jours, le directeur financier de BP Byron Grote avait déclaré que BP voulait garder sa note AA.

Le président du groupe pétrolier pour l'Amérique, Lamar McKay, doit répondre ce mardi devant le Congrès aux accusations selon lesquelles son groupe a rendu possible la pire marée noire de l'histoire des Etats-Unis en rognant sur les coûts au mépris de la sécurité. Mis en cause pour sa gestion de la crise, le président Barack Obama prononcera quant à lui dans la soirée (20h00 locales) à la Maison blanche une allocution solennelle.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :